Metz-OM : nouveau souffle

Dans quelques heures, l’OM affrontera le FC Metz au Stade Saint-Symphorien dans le cadre de la 23e journée de championnat. Un périple aussi risqué qu’un autre dans l’absolu, pourtant, c’est la sérénité qui prévaut chez les supporteurs marseillais et la victoire sur Lyon en Coupe de France a balayé beaucoup d’incertitudes. Raison de plus pour rester vigilant !  

Résurrection

Ça faisait longtemps que les aficionados de l’Olympique de Marseille attendaient une vraie belle victoire, un repère, une raison de déclarer à nouveau leur flamme à leur club après des années de disette.

Qu’à cela ne tienne, car leurs vœux ont été exaucés mardi soir à l’issue d’un match difficile, rugueux et incertain face à l’OL ! Une victoire significative contre un des ogres de la L1, ces équipes qui tiennent tête au club phocéen depuis plusieurs saisons.


Qualifié pour les huitièmes de finale de Coupe de France, l’OM peut dorénavant se concentrer sur son quotidien en championnat. Un parcours qui, en dehors de la réception du PSG en fin de mois, s’annonce nettement plus facile à appréhender pour un groupe en pleine reconstruction.

En effet, les formations que les Marseillais devront affronter dans les semaines qui viennent sont réputées plus faibles que celles croisées ces derniers temps. Or, parallèlement, l’OM s’est considérablement renforcé au cours du mercato hivernal ce qui a pour effet de changer un peu les rapports de force.

L’étoffe de Eyraud

Il y a quelques mois, personne n’aurait imaginé que le club puisse faire de telles emplettes sur le marché des transferts : Morgan Sanson, Dimitri Payet, Patrice Evra, Grégory Sertic ! Pas même votre serviteur qui s’inquiétait de l’enveloppe budgétaire accordée à l’OM par Franck McCourt…

L’incrédulité a peu à peu cédé la place à l’espoir et l’espoir à la liesse : ils l’ont fait !

En récupérant un jeune espoir de L1, un des anciens pensionnaires de la Commanderie devenu entre-temps titulaire indiscutable en Équipe de France pendant l’Euro et attraction majeure en Premier League, mais également un des piliers de la sélection au palmarès plus long qu’un jour sans pain, ainsi qu’un joueur de complément complet et solide, l’OM a frappé fort. Très fort.

Prenant de court tous les spécialistes et s’accaparant la vedette au nez et à la barbe du PSG, Marseille a même suscité une forte jalousie dans les médias.

C’est bien la preuve que les choses sont en train de rentrer dans l’ordre et que les choix de la nouvelle direction sont les bons : communication parfaite, opérations ciblées et concertées, discrétion absolue, efficacité inédite. Bref, un sans faute.

Oui, parce qu’en plus, l’OM a mis un terme aux  transferts hors de prix et vides de sens auxquels nous étions habitués ! Aujourd’hui, l’institution phocéenne recrute malin et à bon prix. Quel changement !

Seul bémol, Bafétimbi Gomis n’aura pas de remplaçant d’ici la fin de la saison et devra donc être préservé. Dans d’autres circonstances, ce serait un échec, mais par rapport au niveau global de la L1, à l’avancement de la saison et compte tenu de la difficulté de trouver chaussure à son pied en cette période de l’année, l’OM a parfaitement réussi son premier mercato de l’ère McCourt, sans renoncer à ses ambitions.

Pour Rudi Garcia, l’effectif est désormais relativement complet et surtout beaucoup plus flexible qu’avant la trêve de fin d’année. L’émulation joue à plein et progressivement, les doutes s’estompent aussi bien pour les individualités que pour le collectif. De fait, l’avenir s’annonce passionnant et sans doute, gratifiant.

La preuve, en Coupe de France Marseille affrontera prochainement Monaco, une affiche effrayante il y a quelques semaines et qui paraît aujourd’hui « envisageable » !

Le rouge est mis

Pour les Mosellans, la situation est plus compliquée. Outre le litige en cours avec l’OL, suite au match opposant les deux équipes en décembre dernier, les Grenats sont coincés en dix-neuvième position avec à peine vingt et un points. Par conséquent, les hommes de Philippe Hinschberger n’ont plus droit à l’erreur s’ils veulent s’éloigner de la zone relégable.

En dix rencontres, il ne se sont imposés qu’à trois reprises contre les Toulousains (par deux fois dont un match en Coupe de la Ligue), et les Héraultais. De plus, malgré le retour de Fallou Diagne en défense et l’arrivée de Cheik Diabaté en pointe, le groupe peine à retrouver de l’assurance dans le jeu.

Solides et victorieux à l’heure de recevoir Montpellier (2-0), les Messins ont été défaits rudement à Angers (2-1). Un match marqué, qui plus est, par deux expulsions (Cohade et Diagne). Le salut passe donc par une victoire contre un OM conquérant et logiquement donné favori, avant d’affronter de valeureux Dijonnais et des Monégasques très impressionnants.

Côté marseillais, tous les feux sont au vert et la rencontre semble aisée de prime abord. D’autant plus que l’OM a déjà battu le FC Metz en première partie de saison (1-0).

Toutefois, les Grenats ont déjà prouvé qu’ils étaient capables de pratiquer un football cohérent et efficace. Quant à Cheik Diabaté, sa grande taille et sa détermination complètent une véritable intelligence tactique et un rendement à faire pâlir n’importe quel avant-centre avec onze buts pour douze tirs cadrés !

Du reste, les Olympiens ne sont pas exempts de tout reproche et se font souvent piéger dans le repli défensif face à des adversaires qui pressent haut ou contrent vite. Ce soir pourtant, il faudra confirmer la belle dynamique entamée au Vélodrome avec cinq buts inscrits dans les cages montpelliéraines et deux dans les filets lyonnais. On y croit.

Allez l’OM !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Toti


Pixelliste iconoclaste, feuilliste acescent, il gâche le temps libre de tous ceux qui se risquent à lire sa prose et le sien à suivre l'OM.
Article lu 911 fois, écrit le par Toti Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , , . Sauvegarder le lien.

2 Réponses pour Metz-OM : nouveau souffle

  1. Once again a fukin’ good moment of reading

  2. Encore une fois très bien écrit. Une habitude sur MassaliaLive !