J 5 | OM (1-1) Metz : attention, danger !

L’OM n’y arrive plus. Une semaine après sa défaite face à l’ASSE et le nul arraché contre Lille, l’OM se devait de retrouver le droit chemin, celui du but, contre l’adversaire messin. Mais dû à un manque criant de finition, les Marseillais n’ont pu faire mieux qu’un match nul miraculeux, une nouvelle fois. Prochain adversaire : Lyon, en proie lui aussi à de nombreuses difficultés en ce début de championnat… De quoi nous relancer ?

Malgré une légère domination marseillaise et diverses occasions, l’OM ne parvenait pas à prendre l’avantage au score et revenait aux vestiaires avec un score nul et vierge… Et la punition arriva. A la 70e minute, après de trop nombreux ratés phocéens, Niane et les Messins venaient inscrire le premier but du match. Mais une nouvelle fois, l’OM s’est sauvé dans les derniers instants du match en inscrivant le but de l’égalisation, à la 94e minute, par l’intermédiaire de Sanson, bien décalé par Radonjic. En espérant que notre Olympique propose un autre spectacle pour la suite…


André Villas-Boas après ce nouveau match nul :
« Ce n’est pas bon, la victoire à Paris semble déjà loin. On ne peut pas se contenter de 2 points sur 9 (au Vélodrome), c’est insuffisant. Mais il reste des matches, on reste au contact avec le haut du classement, seul Rennes a pris un peu d’avance. Mais je pense qu’à ce moment de la saison on peut encore se le permettre. »

« Il faut être plus efficace, avoir plus de contrôle. Mais Metz n’a que deux occasions, celle du 2-0 et le but. Dommage pour nous, à ce moment-là on méritait d’être devant (au score). Le nul est un résultat acceptable pour les deux équipes. C’est trop tôt dans la saison pour faire un bilan, là, il n’est pas positif, on a perdu plusieurs points. On doit améliorer l’intensité, et ce soir on n’a pas assez de tirs cadrés. On a un gros match contre Lyon, je pense qu’on peut montrer un autre visage. »

Steve Mandanda, capitaine courage :
« Ça dépend de quel côté on se pose… Soit on se dit qu’on fait que match nul et c’est une déception, soit on se dit que ça a été difficile, mais qu’il y a eu du mieux quand même, dans la possession, la circulation du ballon… on n’a pas su concrétiser et c’est ce qui nous a mis en difficulté derrière, car sur leur seule occasion, ils marquent. Mais on revient, et on prend un point. On ne peut pas se satisfaire de ça, c’est sûr, mais il y a encore beaucoup de matchs et il ne faut pas tomber dans le négatif […] »

Concernant les 2 victoires à l’extérieur :
« C’étaient des victoires méritées. Après c’est sûr que sur les trois matchs à domicile, on n’a pas su gagner. Les trois matchs ont été différents. On ne peut pas se satisfaire de ça, mais on prend et on continue à travailler. Il faut rester soudés et positifs […] »
« Non je ne peux pas laisser dire qu’il y a un syndrome Vélodrome. C’est compliqué, mais la saison dernière on n’a pas perdu beaucoup de matchs non plus. Après oui dans le jeu ce qui est différent de l’extérieur, c’est qu’on doit avoir nous un peu plus le ballon et jouer en attaque placée. On a plus de mal que quand on est à l’extérieur et qu’on peut jouer nous en attaque rapide avec un bloc plus bas. Après c’est comme ça, on n’a pas nos supporters, on a du mal à domicile, on est conscient de ça, mais on continue à travailler et on verra bien comme ça va se passer. »

Vincent Hognon, coach Messin :
« Il y a de la déception, de la frustration, de l’énervement, mais quand même les joueurs ont réalisé une belle prestation. On m’aurait dit avant le match qu’on prendrait un point, j’aurais été satisfait, mais là, forcément, on l’est beaucoup moins. On a posé des problèmes à cette équipe, on aurait même dû tuer le match. Nos quatre premiers matches se sont aussi joués dans les dernières minutes, il faut absolument qu’on arrive à s’améliorer là-dessus. On perd à Lille et à Paris et ici on perd deux points, mais on bat Reims à deux minutes de la fin. Contre des grosses équipes on a tenu longtemps, il faut arrêter de ne voir que des choses négatives. »

Matthieu Udol, défenseur de Metz :
« C’est une grosse frustration pour nous, c’est difficile de prendre ce but comme ça, on n’a pas concédé grand-chose sur l’ensemble du match. Ce sont des points perdus pour nous, on aurait aussi pu tuer le match avant. Ce sera difficile à digérer pendant quelques jours, puis on va vite passer autre chose. Avant le coup d’envoi, on se serait dit qu’un point était un résultat positif, mais là on est déçu. Mais on a vu que contre des équipes qui vont jouer les premiers rôles on était loin d’être dépassé, on a eu l’opportunité de faire un résultat à chaque fois. Mais faudra confirmer ce niveau de jeu maintenant que le calendrier, sur le papier, va être plus simple pour nous. »


On termine par les réactions Twitter, plus souriantes que le niveau de jeu de l’équipe :

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
Article lu 357 fois, écrit le par Kelyann Cet article a été posté dans Compte-rendu et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.