#OMASC : un nul au goût de défaite

Que cette fin de match fût dure pour tous les joueurs et supporteurs olympiens… Après avoir mené par 2 buts à 0 face à son adversaire du soir, l’OM s’est étrangement arrêté de jouer et a permis à de combatifs Amiénois de revenir dans le match sur penalty avant d’égaliser à la dernière minute (2-2). Cruel…


André Villas – Boas, qui s’est vu se faire exclure en fin de rencontre après avoir contesté les décisions arbitrales :
« Je m’excuse pour cet échange de paroles avec l’arbitre (qui lui a valu deux avertissements successifs et une exclusion). Le penalty, je pense que c’est une mauvaise décision du VAR, qui n’a pas fait son travail, je pense que la jambe de Guirassy va contre le genou d’Amavi. Si on a une assistance vidéo millimétrique pour dire que Guirassy n’est pas hors-jeu, on doit avoir un appel au VAR pour au moins regarder l’image. Après, c’est de ma faute, on a le contrôle du match à 2-0, si on ne l’a pas, c’est ma responsabilité. Je suis le leader de cette équipe, à moi de donner de la tranquillité. Mais on a encore une fois perdu deux points à la maison. C’est difficile, mais on a une marge et les matches de dimanche à regarder. La bonne nouvelle de cette soirée c’est que Thauvin a joué, et a eu deux occasions de marquer. Son temps de jeu va augmenter petit à petit, on va faire un travail spécial à la trêve, et peut-être il sera titulaire contre Brest. »

Bouna Sarr après le match nul :
« Ce match nul est vraiment frustrant, rageant… On n’a pas fait un énorme match, mais on a fait ce qu’il fallait pour l’emporter. Ce relâchement en fin de match fait qu’on repart avec seulement un point, ça nous met un peu la tête sous l’eau. Il va falloir vite se ressaisir, se remobiliser pour faire des résultats sur les matchs à venir. […] On aurait aimé offrir la victoire à nos supporters. On restait sur une contre-performance contre Nantes. On était vraiment capable de remporter ce match, c’est dommage par rapport à nos concurrents, on aurait pu prendre davantage d’avance. […] Oui voilà il n’y a pas d’autres mots, c’est du relâchement. On a su moins mettre le pied sur le ballon, on a moins joué, on s’est compliqué la tâche. On a pu le voir contre Strasbourg, contre Brest, c’étaient deux alertes. Ce soir on continue à apprendre. On voit qu’on se relâche en fin de match. Il reste encore des matchs, il faut s’en servir. […] Il ne faut pas tout remettre en question ce soir. Cela aurait été mieux pour le capital confiance d’avoir gagné. On sait qu’on aura un déplacement pas facile à Montpellier et derrière on enchaine Paris à domicile. On voit que ça peut se resserrer si nos concurrents gagnent leur match. La marge sera moindre, mais on est toujours devant, ce sera à eux de venir nous chercher. À nous de gagner les prochains matchs. […] Pour moi ce soir c’est plus un relâchement de fin de match. Je ne pense pas qu’on ait été en difficulté tout au long de la rencontre, c’est sur la fin qu’on s’est relâché. On s’est fait des frayeurs et malheureusement ils ont su égaliser. Il faut mieux gérer nos fins de match. On avait fait ce qu’il fallait pour gagner ce match. À nous d’apprendre, d’être plus sereins et de mieux garder le ballon pour gagner ces matchs. »

Morgan Sanson est également revenu sur cette fin de match :
« On doit se servir des précédents matchs, justement car ils n’ont pas été faciles. On a la chance d’avoir le match en main, de ne pas être en danger, donc c’est encore plus frustrant de prendre deux buts dans les dernières minutes. […] Je n’ai pas bien vu l’action, car j’étais en train de sortir. En tous cas j’ai bien vu la fin, et ça m’a vraiment fait chier, comme tout le monde dans le stade. Perdre deux points comme ça ce soir, ça fait mal au moral, sachant qu’on a deux matchs difficiles qui nous attendent. Il ne faut pas non plus dramatiser. Il faut qu’on relève la tête. C’est sûr qu’on perd deux points, mais c’est aussi le match de Nantes que l’on regrette. Contre ces deux équipes au Vélodrome, prendre un point sur six, ce n’est pas normal. On a des matchs compliqués qui arrivent et il va falloir répondre présent. […] On a failli ce soir, maintenant il va falloir faire un résultat à Montpellier. Il y a des matchs entre concurrents directs ce week-end, on verra ce que ça va donner. Il faudra repartir sur une bonne semaine pour faire un résultat à Montpellier. […] Je suis très content pour Thauvin. Ça fait six mois qu’il n’a pas joué. Je sais ce que ça fait d’être six mois sur le flanc. Il va lui falloir du temps, mais il va nous faire du bien pour la fin de saison. »

Les réaction sur les réseaux sociaux ne se sont pas fait attendre, notamment pour commenter l’action menant à l’égalisation :

En vous souhaitant une bonne semaine à tous, avec un petit message à la LFP !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Jester


Rédacteur à temps perdu - Passionné par l'OM à mon grand dam (et il est grand mon dam !)
Article lu 1707 fois, écrit le par Jester Cet article a été posté dans Compte-rendu, Fil infOM et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.