L’interview du Twittos

À l’aube de la saison 2017-2018, Massalialive vous présente sa toute nouvelle rubrique : « L’interview du twittos ».  Elle sera consacrée à des amoureux de l’OM triés sur le volet (ou pas), et qui font vibrer les réseaux sociaux par leur verve.


Pour cette grande première, nous accueillons aujourd’hui, Belmel, alias @BKarbadji. Membre actif de la célèbre #TeamOM, il porte souvent un regard avisé sur l’actualité du club olympien. Ayant débuté sur Twitter en novembre 2016, notre invité est également sympathisant de la terrible #TeamFada, connue pour ses prises de positions et sa passion indéfectible pour l’Olympique de Marseille.


« Belmel Bonjour ! Pourrais-tu, en quelques mots, te présenter à nos lecteurs ?

Bonjour à tous ! Comme dit précédemment, je m’appelle Belmel. Ce n’est pas un prénom très courant, je sais ! Je vis à Marseille et j’ai quarante-trois ans.

J’ai été dirigeant des équipes de jeunes durant trois saisons et je suis toujours actif chez les vétérans de l’Olympique de Marseille. J’ai également un passé de joueur amateur en DHR et DH, ayant porté les couleurs d’Endoume et du FC Salon entre autres. Je supporte l’OM depuis l’âge de 10 ans.


Si tu étais un joueur de l’OM, ancien ou actuel, qui serais-tu ?

Sans hésitation Chris Waddle, pour sa folie, son sens du drible et du spectacle !


Si tu étais un match de l’OM ? ¹

Je serais probablement OM-Montpellier* pour son scénario improbable et la folie ambiante à la fin du match.

* saison 1998-1999, 5-4 au coup de sifflet final, mais 0-4 à la pause


Si tu étais un but marqué ? ²

Je serais le but de la tête de Boli contre le PSG, pour l’action depuis la moitié de terrain, parce que c’est trois jours après la victoire en C1, et surtout parce que j’aime encore moins Bernard Lama, que le PSG !


Le choix cornélien… Préférerais-tu gagner à nouveau la C1, une seule fois, mais plus jamais le championnat, ou gagner à nouveau le championnat plusieurs fois, mais plus jamais la C1 ?

La Ligue des Champions est devenue tellement inaccessible que ça serait un rêve de la décrocher à nouveau. Niveau palmarès, les titres de champion ne procureront, selon moi, jamais les mêmes joies ni la même reconnaissance dans le monde du Football.


Quelle est la plus grande déception que tu as vécu avec l’OM ?

Je vais sûrement passer pour un vieux croûton nostalgique, mais c’est la finale de C1 à Bari contre l’Étoile Rouge de Belgrade qui me laisse un goût amer, tant nous aurions mérité la victoire ce soir-là.


Objectivement, qui est pour toi le meilleur entraîneur que l’on ait eu, et pourquoi ?

Raymond « la science » Goethals, parce qu’il m’a procuré mes plus grandes émotions olympiennes. De l’extérieur on aurait dit qu’il laissait ses joueurs libres de leurs mouvements, alors que c’était un maître tacticien. Et puis il dégageait une telle aura !


Quel est le joueur que tu aurais rêvé de voir sous le maillot olympien ?

Diego Armando Maradona, parce qu’il était tellement proche de signer ! Un peu comme si de nos jours, Messi venait à Marseille. Il semble qu’à l’époque, l’entourage peu recommandable de Diego en ait décidé autrement… hélas !


Objectivement et selon toi, qui est le pire joueur de l’histoire du club et pourquoi ?

On a eu notre lot de pieds carrés, mais j’ai rarement vu un joueur aussi nul que Paolo De Ceglie. Aucune coordination, d’une lenteur incroyable et le comble pour un Italien, aucune culture tactique ! Le genre de joueur dont on se demande comment il a pu finir professionnel.


Le sacrifice ultime… Si tu savais le club condamné à disparaître et que toi seul pouvais le sauver, serais-tu prêt à :

– te réincarner dans le corps de Fabrice Fiorèse avec le visage de Paul Le Guen ?

– te réveiller nu avec l’inscription indélébile « Paris est magique » tatouée sur le front ?

– lire indéfiniment le bouquin de Pierre Ménès ?

– idolâtrer Jérôme Rothen ?

Je me réincarnerais dans le corps de Fiorèse avec le visage de Le Guen, car je n’accorde que peu d’importance à mon apparence physique, du moment que mon cœur et mon sang restent bleu et blanc et que notre club puisse vivre encore longtemps ! Les trois autres cas de figure me paraissent impossibles à envisager ».

« Belmel… C’est toi ? »

Propos recueillis par Fayçaldinho.


Retrouvez cette rubrique tous les mois, ainsi que vos twittos préférés qui se prêteront au jeu des interviews de Massalialive.

¹ hormis le match de Munich

² hormis le but de Boli le 26 mai 1993


 

A lire également...
Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de fayçaldinho


Manchot- analphabète - susceptible. Le spécialiste de l'aigreur et de la mauvaise foi. Supporter de l'OM de 1986 à 1999 et depuis je subis... mais JHE pourrait bien changer la donne
Article lu 837 fois, écrit le par fayçaldinho Cet article a été posté dans Interview et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.