OL (1-1) OM : les notes de « l’Arbitrico »

En cette période de Mercato, certaines personnes sont préoccupées par l’effectif déséquilibré de leur équipe (ou pas ?)  et s’activent (ou pas). Téléfoot annonce en exclusivité que Margarita a eu des jumeaux il y a dix-sept ans, et Aulas fait une bataille d’insultes sur twitter avec Mirabelle, 16 ans, supportrice des verts. Pendant ce temps, deux équipes tentent tant bien que mal de jouer au foot. Rions un peu !


N



30

Mandanda


Manquillo


Nkoulou


Rolando


Djadjédjé


Romao


Isla


Nkoudou


Cabella

17

Sarr


Batshuayi


MVP

Mandanda 5/6 ★★★★★☆ 

Un joueur de niveau international, qui maintient l’équipe au-dessus de l’eau, comme le faisait Payet l’an dernier. Gageons que comme Payet, il sera « bien vendu » cet été par le maniaque du mercato, c’est-à-dire au moins un million d’Euros ! Rappelons que le but de Cabella arrive une minute après un double arrêt de Steeve, dont un sur la ligne alors qu’il est pris à contre-pied au départ.

Le boulet

Cabella 1/6 ★☆☆☆☆☆ 

Quand le seul buteur de l’équipe en est aussi le boulet, on pourrait croire que les joueurs ont montré un niveau digne d’un Bayern du Sud. Que nenni ! Ils sont plus près de celui d’un Tout Puissant Mazembe du Nord. Cabella, lui, est juste  inexistant tout au long du match, marchant, ratant ses passes. Il réussit un seul geste, c’est sa frappe au but. Le compteur de billets verts du dimanche serait capable de vendre Mandanda, Batshuayi et Diarra pour  payer le transfert de ce joueur.


Le groupe

Manquillo 3.5/6 ★★★½☆☆ 

L’homme-bowling permet à Lyon de faire un strike après s’être pris une boule en plein corps. Car comme à Colombine, il y a un aliéné dans le coin. Cette personne est l’arbitre Gautier, Qui voit un bras là où il y a un torse. Ayons tous ensemble une pensée pour sa pauvre épouse.

Nkoulou 4/6 ★★★★☆☆ 

Vu que nous sommes en janvier, il doit être en plein délire hallucinatoire et se croit à la CAN, dans un pays chaud, avec un maillot qu’il respecte. C’est une possibilité vu le match plus qu’honorable qu’il a fait, concentré du début à la fin.

Rolando 4/6 ★★★★☆☆ 

Tant qu’il ne tente pas des roulades, voire des « roulandades », il semble capable de mériter les millions versés à Doyen Sports ou à Porto par le fan numéro un de footmercato.

Dja Djédjé 4/6 ★★★★☆☆ 

L’homme au physique de boxeur-nain court plus sur un match que passe-partout, passe-temps et passe-benzema sur une saison de Fort Boyard. Utile dans ses dédoublements sur les actions offensives, il fait l’avant-dernière passe sur le but de Cabella.

Romao 3/6 ★★★☆☆☆ 

Pas très en vu en première période, surtout lorsque Lyon domine, dès la reprise il rentre bien dans son match et dans Lacazette. Il a dû bénéficier en exclusivité mondiale de la greffe de tête dont les médias ont tant parlé cette semaine, car il a eu assez de neurones ce soir pour ne pas faire sa stupide faute habituelle.

Isla 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Sur le match, il n’est pas moins bon que Romao. Sauf sur le coup Franc lyonnais suivant la main imaginaire de Manquillo. Il est au marquage de Tolisso, mais il ne le regarde pas et le laisse partir dans son dos. Résultat : Lyon égalise et Marseille perd encore deux points. À cause de cette faute, il est possible qu’il ne soit pas acheté cet été par l’homme qui murmurait à l’oreille des agents.

Nkoudou 2.5/6 ★★½☆☆☆ 

Il ne faut pas être très gentil pour appeler son enfant « Georges ». C’est un prénom de vieux. Il ne faut pas être très malin non plus pour appeler son enfant « Kevin ». C’est un prénom de pilote de Citroën AX tunée. Alors appeler son enfant Georges-Kevin, c’est soit du sadisme, soit un abus quotidien de Peket… En dépit d’un tel handicap, GKNK avance. Il court même. Et très vite. À défaut de penser à lever la tête. Ce qu’il devrait faire plus souvent.

Sarr 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Il est limité, mais ce n’est pas sa faute s’il vient de la réserve de Metz et se retrouve titulaire à l’OM. Pardon, de la réserve de Dijon. Ou de celle de Reims. Difficile de s’en souvenir. Même celui qui l’a signé à l’OM ne doit pas se souvenir d’où il vient…

Batshuayi 3.5/6 ★★★½☆☆ 

Un point pour la passe décisive. Habituellement, dans la position où il se trouve sur cette action, il tente de se retourner et de marquer. Ce soir, il pense à lever la tête et à passer le ballon à Cabella qui est tout seul. Un point pour son but. Pas de chance, pour une fois qu’il n’est pas hors-jeu, l’arbitre siffle malgré tout une position illicite. Un demi-point pour une frappe sur un contre qui passe de peu à côté. Et un point pour nous faire rire chaque fois qu’il tente une tête sur les dégagements de Mandanda et rate le ballon de cinquante centimètres.


Les remplaçants

Silva a remplacé Sarr. Il a fait ce que les supporters attendaient de lui : être invisible, et rater la seule action dangereuse sur laquelle il pouvait marquer. Le serial-prêteur se réjouit malgré tout ce l’avoir chez nous. En faisant ainsi plaisir au Real, il espère avoir l’an prochain le troisième fils de Zidane en prêt. Vous vous rendez compte, il pourrait ainsi être « l’homme qui a fait venir Zidane à l’OM » ! Même à FM il n’a pas réussi cet exploit !

Anguissa a remplacé Cabella. Telle une anguille entre les rochers des calanques, il s’est faufilé dans la défense lyonnaise pour tenter un contrôle suivi d’une bicyclette. Malheureusement, il ne frappe pas assez fort, ratant le but de l’année..

De Ceglie a remplacé Nkoudou. Lui le défenseur – ou plutôt l’individu formé à un poste de défenseur – a joué milieu offensif gauche. Il touche deux ballons et réussit un centre qui n’est pas une passe décisive à cause de la présence de Silva à la réception. Il paraît que toucher la bosse d’un bossu porte bonheur. Vu sous cet angle, ce recrutement fait sens non ?


L'environnement

L'OM du Rhône-Alpes 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Celui qui a vu les matchs de l’OM cette saison et qui a regardé celui de ce soir sur une toute petite télé pourrait croire que les Phocéens ont joué en blanc. Agressifs en enchaînant les mauvaises fautes, incapables de réussir leurs contrôles, ils ont pris un point grâce à l’arbitre. En toute objectivité, ils ont dominé le match, et sans un grand Mandanda ils auraient ouvert le score. Heureusement pour eux, le fond de jeu de l’OM est du même niveau que le leur : très médiocre, voire inexistant par moments.

L'arbitre 6/6 ★★★★★★ 

Gautier

Annonce officielle : suite à des problèmes financiers, MassaliaLive vient de signer un partenariat avec la Cegid pour sponsoriser la note de l’arbitre.

Cegid

Pas de carton rouge pour Morel qui joue à saute-tibia sur Sarr. La main imaginaire de Manquillo, et le hors-jeu également imaginaire de Batshuayi sur son but gag avec le concours de Morel (encore lui !) : nous avons assisté à un véritable festival ce soir !

Statistiques des buteurs de Marseille

S’il voit cette statistique du site officiel de l’OM, on en connaît un qui va se vanter d’avoir trouvé le remplaçant/concurrent de Michy.

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de sillicate


Habite En Yourte ! Son Amour Laisse Univoquement Transi, Passant Ostensiblement Tout Obstacle. Caractère Amer Voir Acariâtre. Une Nouvelle Enquête Bientôt Intériorisera Nos Obsessions Utéro-Zygotiques Enflammées ?
Article lu 2741 fois, écrit le par sillicate Cet article a été posté dans Les notes et taggé , , . Sauvegarder le lien.

4 Réponses pour OL (1-1) OM : les notes de « l’Arbitrico »

  1. avatar De selfmade footix le 25 janvier 2016 à 11h18

    L’arbitrico, voilà un nom objectivement adapté à ces matchs OL – OM 😀

    Gauthier homme du match les doigts dans les yeux. Comme le disait psycho sur le forum : « L’OM peut remercier Mandanda et Lyon peut remercier L’ARBITRE. Enfin normal, Mandanda est payé pour ça, l’arbitre aussi »… Pas mieux.

    P….. je ne décolère pas ! Ca commence à vraiment faire mal aux miches.

    • Tout à fait d’accord. L’OM de Michel est extraordinairement médiocre, mais se faire voler systématiquement de saison en saison par les mêmes arbitres, qui ont visiblement un « problème » avec le sud, devient insupportable !

  2. Et Michel on en parle ? Aucun projet de jeu, aucune intention à part défendre en bloque et jouer rapidement en contre une tactique que Baup, Girard et autre Montanier n’auraient pas renié.
    A cela ajouté un coaching des plus frileux car Michel joue avant tout pour ne pas perdre, cet OM baigne dans la médiocrité; Et pour couronner le tout on le sent content et épanouie en conf d’apres match…
    Michel qui succède à Bielsa … Sa fait vraiment mal

    • Là encore, j’abonde dans ton sens, mais le texte a été rédigé très rapidement – et très bien d’ailleurs -après le match et mis en ligne dans la foulée. Il est donc difficile d’être réellement complet dans ce contexte.

      Du reste, l’arbitre a clairement pris plus d’importance hier soir que Michel et son absence totale de vision, de projet et d’ambition (en parfaite symbiose avec notre « cher » président).

      Je n’ai pas mieux compris son coaching que toi. Était-il cependant, vraiment utile de nous y attarder ? Nous le faisons régulièrement d’une semaine à l’autre et autant il y avait énormément de choses à dire sur Bielsa, autant sur Michel, je crois que tu as déjà fait le tour du sujet…

      Merci pour tes commentaires et à très bientôt. 😉