LDC | Manchester City-OM : la City de la peur

Deux semaines plus tôt, nous aurions pu décrire ce match comme « le match de les nuls ». Mais depuis, l’OM s’est refait une santé en enchaînant trois victoires, dont la première en Ligue des Champions, depuis très longtemps. Une série qui fait de Marseille le potentiel leader de la Ligue des Talents. De quoi remettre les cartes en jeu pour ce match face au leader du groupe Manchester City ?

Présentation de l’adversaire

Le début de championnat des Anglais est assez chaotique, ils pointaient à la 11e place de Premier League, avant la journée de ce weekend, avec deux défaites et trois nuls en onze matchs. Mais City a, pour la première fois de la saison, enchaîné deux victoires. La première face à Burnley (5-0) puis ce samedi face à Fulham (2-0). En Ligue des Champions, malgré des débuts tonitruants avec trois buts inscrits aux trois autres équipes du groupe, les Citizens semblent marquer un peu le pas. Seulement un but inscrit sur les deux premières rencontres de la phase retour. Un motif d’espoir pour l’OM, d’autant plus que Manchester City est dores et déjà qualifié et assuré de finir premier de son groupe.

On pourrait donc penser que City viendra les mains dans les poches. Mais ce ne sera pas le cas si on en croit Pep Guardiola :

« En Ligue des champions, on a fait le boulot. Il y a du prestige en bonus si on gagne le match. Ça sera un match sérieux, on doit respecter la compétition, car Marseille et l’Olympiakos jouent pour la Ligue Europa. On doit jouer sérieusement, c’est sûr. Et les joueurs qui étaient sur le banc aujourd’hui ont pu jouer. »

Le coach des Skyblues devrait toutefois faire un peu tourner son groupe, qui affrontera, seulement trois jours plus tard, l’autre club de la ville, Manchester United pour un derby à Old Trafford.


Les stats

Peu de stats si ce n’est celles du match aller, perdu 3-0 par l’OM qui avait pourtant décidé de jouer avec un bloc bas et qui comptait sur sa défense à cinq pour repartir avec un point. Raté ! En tout cas, une chose est sûre c’est que City et son coach n’ont, eux, jamais battu l’équipe phare du Gard(diola). Excusez-moi mais j’essaye de combler cette partie de l’avant-match…

Je peux vous trouver des statistiques sur le match aller mais j’ai bien peur de vous déprimer. Bon, ok, mais juste deux ou trois et j’ai choisi les plus flatteuses pour l’OM après de nombreuses recherches et croyez-moi, City pas facile. Si je vous dis que les Olympiens ont cadré 100% de leurs tirs au match aller. Vous allez me répondre qu’ils n’ont tiré qu’à deux reprises, certes. Mais si je vous dis que Cuisance détient sur ce match, le record de tacles (4) ! Vous me rétorquez que c’est parce qu’ils était toujours en retard. Admettons. Et si je vous dis que l’OM a fait moins de fautes que City (5 contre 10). Quoi ? Pas assez d’envie et de hargne ? Ok, je laisse tomber les stats.


Le match

Mercredi, interdit de faire la manche et s’taire ! Pas de chichi, il faudra des guerriers sur le terrain. Je préfère voir une défaite mais avec du jeu, de l’envie et de la hargne qu’il à tant manqué aux Olympiens en cette campagne européenne, plutôt qu’un vieux 0-0 tiré par les cheveux, en ayant fait de notre surface de réparation notre lieu de confinement. Bien que si ce résultat nul et vierge nous permette de passer devant l’Olympiakos, je changerais peut-être d’avis, mais pour le moment, ce n’est pas ce que j’ai envie de voir.

Il y a du mieux dans le jeu de l’OM depuis quelques matchs, continuons sur cette lancée en progressant jour après jour. Tous les spécialistes du football voyait Marseille déjà mort, mais un résultat positif ce ce mercredi pourrait faire ressuscity ces derniers.

Les supporteurs croient-ils en leur équipe ? Sur Twitter, nous vous avons posé une question concernant votre ressenti sur ce match de la dernière chance. Même si vous n’êtes pas vraiment confiant quant à une victoire de l’OM à l’Etihad Stadium (10%), vous pensez (ou espérez ?) tout de même que l’OM ira chercher un match nul (48%), ce qui pourrait être un résultat synonyme de qualification si l’Olympiakos venait à perdre face à Porto. Néanmoins, beaucoup de supporteurs n’imaginent pas les Marseillais rivaliser avec les Citizens et voient une défaite (42%).

C’est le match de la dernière chance, il ne va pas falloir regretter ce réveil tardif en coupe d’Europe et montrer que nous avons la qualité et le talent pour créer des exploits. Et pourquoi ne pas se qualifier pour une compétition peut-être plus à notre niveau actuel, la Ligue Europa ? Je conclus cet avant-match par une presque citation de Saint Luc : « tout est possible, City crois ! »


Allez l’OM !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Barly


"J'écris donc je suis"
Article lu 561 fois, écrit le par Barly Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , , . Sauvegarder le lien.

Une Réponse pour LDC | Manchester City-OM : la City de la peur

  1. T’ as raison, y a que la foi qui sauve, merci pour les sourires tout au long du texte.