OM-Arsenal : le duel des gros nuls

Ce match aurait pu être le 1er de L1 face au 1er de Premier League. Oui mais non. Sans doute frappés par le même virus, l’OM et Arsenal font de la peine dans leur championnat respectif. Mais la Ligue des Champions étant une autre affaire, il n’est pas exclu de voir de jolies choses ce soir… ou pas !

Retour à la Quatrième dimension

A coté de l’espace-temps normal, celui où l’OM ne sait pas jouer, ne sait pas gagner, et se morfond dans les soubassements du classement de Ligue 1, nous sommes régulièrement transportés certains Mardi et Mercredi dans une autre dimension, une dimension faite de sons, mais aussi d’esprit. Un voyage au bout des ténèbres où il n’y a qu’une destination : la Quatrième Dimension. Là, l’OM se retrouve leader incontesté de sa poule, devant des grands d’Europe tels que Arsenal ou Dortmund. Notre équipe y apparait réaliste, marque sur ses quelques temps forts, et résiste sans prendre de but lors de ses temps faibles.

Pour l’instant, nous n’avons battu 1-0 qu’une faible équipe de l’Olympiakos, qui était tout juste en phase de reprise. Puis, sur un malentendu diront certains esprits chagrins, nous avons vaincu le Borossia 3-0.

Maintenant arrive Arsenal. Cette Quatrième dimension, cette Twilight Zone, va-t-elle persister et nous voir mettre un 5-0 aux petits garçons de Wenger ? On peut y croire, car c’est en Ligue des Champions que Diarra a fait son seul match au niveau supposé être le sien, que André Ayew s’est remis à marquer, que Kaboré ne s’est pas fait expulser bêtement, et que les cages de Mandanda sont inviolées. Et qui sait, on découvrira peut-être un André-Pierre Gignac serial buteur, comme l’an dernier à Zililinana (que les Slovaques me pardonnent, à cause de Diawara, je ne sais plus écrire le nom de leur ville comme il faut).

Enfin, même si la chance finissait par nous fuir, et que l’OM se mette à enchainer les matchs nuls comme en L1 (6 déjà en 10 journées…), nous pourrions rester heureux car 4 matchs nuls nous assureraient mathématiquement un qualification en 8ème de finale pour une seconde année de plus. Histoire de pouvoir continuer à rêver un peu après la trêve hivernale, et de ne pas penser aux combats terribles de L1 qu’on mènera alors contre les Evian, Brest, Valenciennes ou Dijon afin de sortir de la seconde moitié de tableau de L1.

Pour la petite histoire, la série « La Quatrième Dimension » avait été créé pour remplacé le show télévisé d’Alfred Hitchcock, intitulé « Alfred Hitchcock presents ». Espérons que mercredi soir, on n’ait pas droit à un remake des oiseaux avec l’OM dans le rôle de la population de Bodega Bay.

19 octobre 1999 : l’OM fait tomber l’ogre.

Quelques mois après avoir échoué à la deuxième place du championnat, un OM très mal en point accueille une équipe anglaise rodée aux joutes européennes, dans le choc de leur groupe de Ligue des Champions. Non, nous ne vous présentons pas le match de mercredi soir ; cette description est celle d’un match qui s’est déroulé il y a 12 ans jour pour jour. Un match inscrit dans la légende européenne de l’OM.

Le 19 octobre 1999, c’est donc un Marseille moribond qui accueille l’ogre Manchester United en Ligue des Champions. Tenant du titre, invaincu depuis 2 ans dans la compétition, les anglais se présentent sur la pelouse du Vélodrome avec ses stars Beckham, Scholes, Giggs, Schmeichel, …

Porté par un stade en fusion, transcendé par le parfum de l’Europe, les marseillais marchent sur les anglais. Irréprochables dans l’envie, ils sont récompensés par un pointu victorieux de Gallas, auteur d’une traversée du terrain pleine de rage.

Avec les tripes, l’OM décroche une victoire mémorable. Bien moins talentueux que leurs adversaires, les olympiens ont ce soir là démontré que l’envie, la volonté et la solidarité faisaient aussi partie des ingrédients importants d’un match de football.

Puisse notre équipe actuelle s’en inspirer.

Pourquwwwwwaaaaaaaaaaaaaaaa ???

A défaut d’y remédier, l’OM sait au moins anticiper les périodes difficiles. Sans doute conscients dès le mois de juillet des difficultés à venir, les dirigeants avaient choisis de mettre les 11 moines dans l’habit qui leur irait le mieux : l’habit de guignol.

Quoi de mieux, quand on représente la France sur la scène européenne, que de mettre une telle merde sur le dos ? Quitte à passer pour des cons autant le faire jusqu’au bout. Et pour ne pas gâcher, autant le porter aussi en championnat pour allier qualité de jeu médiocre et allure pitoyable. Cohérence, mes amis, cohérence ! Droit dans ses bottes et en avant le non jeu ! Quitte à rire vraiment, allons jusqu’au bout des choses et livrons les explications des designers : « le orange, symbole de la ferveur et de la passion que suscite l’OM. Ce coloris, qui n’est pas sans rappeler le maillot de 2007, colle à l’identité provençale du club. Son inspiration vintage lui donne un coté lifestyle très marqué et élégant. ».

Une touche d’anglais pour faire branché, une référence passéiste qui ne justifie rien (personne ne songerait aujourd’hui à revenir au walkman pour avoir un lifestyle marqué) et surtout une évidence qui ne nous était pas apparue : le orange fait très élégant. La preuve

Pour affronter Arsenal, qui n’est d’ailleurs pas forcément plus en forme en Premier League mais qui peut compter sur un Van Persie stratosphérique, l’OM nous refera sans doute une nouvelle fois l’honneur du maillot orange. Et l’Europe de se demander pourquoi l’ancien champion d’Europe au maillot ciel et bleu se prostitue pour 3 francs 6 sous avec ce haillon.

En voilà une putain de question !

En dépit d’ un début de saison difficile en L1, Guy Stéphan est résolument optimiste avant d’affronter Arsenal

Malgré les réserves exprimées récemment par Margarita Louis Dreyfus, Vincent Labrune fait lui aussi preuve d’un optimisme sans faille

Suspendu, Jordan Ayew se tenait pourtant prêt à répondre présent

Actuellement blessé, le Français Bacary Sagna fait néanmoins figure de cadre dans le vestiaire d’Arsenal

The secret : just 10 fucking shitty games !

How the hell have Marseille got 9 points from 10 games?@arsenallegend, arsenal-mania.com

Un peu de joie au Vélodrome, ça va changer…

Gotta’ love CL matches away from home. Especially when the host have amazing set of supporters(@mercenary, onlinearsenal.com)

Tout doit disparaître (avant qu’il faille payer pour refourguer des places pour voir ce bel OM…)

Sinon une place en J Bouin à -50%, ça intéresse quelqu’un ?(@Lorenzin’, @omlive.com)

T’as tremblé devant l’exorciste ? Et bien OM-Arsenal c’est pire !

Du côté d’Arsenal, Van Persie me fout la pétoche. Du côté de l’OM, c’est tout le monde. (Drogba777 @omlive.com)

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de sillicate


Habite En Yourte ! Son Amour Laisse Univoquement Transi, Passant Ostensiblement Tout Obstacle. Caractère Amer Voir Acariâtre. Une Nouvelle Enquête Bientôt Intériorisera Nos Obsessions Utéro-Zygotiques Enflammées ?
Article lu 660 fois, écrit le par sillicate Cet article a été posté dans Avant-match. Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.