OM – FCL : « au fait minot, y a match…»

On aurait tendance à l’oublier, mais l’OM jouera ce soir contre Lorient en match d’ouverture de la 3e journée de Ligue 1. Or, cette rencontre à domicile s’annonce d’ores et déjà primordiale pour la suite de la saison et vraisemblablement tendue au vu des dernières prestations des Olympiens… Une situation difficile à vivre pour des supporteurs bringuebalés entre angoisse et actualité chargée.


Avec un seul point et la seizième place du championnat, on ne peut pas dire que les Marseillais aient commencé leur saison sur les chapeaux de roues ! Coincés au dix-neuvième rang et sans le moindre point, les Lorientais sont encore plus mal lotis.

C’est la « magie » de la Ligue 1 : entre médiocrité, conservatisme et petits calculs court-termistes. Si les plages télévisées s’éternisent, les effectifs s’affaiblissent de saison en saison, le jeu se meurt et les tribunes se vident.

Ce constat, tous le font en coulisses, mais devant les caméras, Franck Passi et Sylvain Ripoll sauvent les apparences en défendant leur équipe en conférence de presse, tandis qu’en arrière-plan, les fantômes de Marcelo Bielsa et de Christian Gourcuff rappellent quelques récentes heures de gloire…

The show must go on

6

De fait, dans un camp comme dans l’autre, chaque supporteur espère un peu d’air frais avec une belle victoire, un beau match et si possible, un véritable renouveau.

À Marseille, l’attente se double même de l’irrépressible désir de voir le club retrouver son lustre d’antan, celui du temps où l’OM jouait sur le toit de l’Europe. Ce fol espoir, les plus anciens et les plus blasés l’avaient abandonné la mort dans l’âme après vingt années de désillusion à peine traversées de fulgurances.

Aujourd’hui pourtant, il renaît de ses cendres, car le club est officiellement en vente. Cerise sur le gâteau, l’annonce faite lundi par France Football concernant un éventuel accord de principe avec Gerard Lopez, un homme d’affaires luxembourgeois, mentionne également le nom de… Marcelo Bielsa.

De quoi faire exploser les ventes de la presse, l’audimat des chaînes de télévision, la fréquentation des sites spécialisés et accessoirement, de mettre le feu au Vieux-Port…

1

« Ça n’est qu’un début » affirment les plus optimistes des consultants, « n’importe quoi » enchaînent les plus cartésiens, « c’est trop beau pour être vrai » concluent les autres… Alors, que penser ?

Pour en avoir le cœur net, nous avons décidé de demander à ceux qui savent séparer le bon grain de l’ivraie : les supporteurs !

Nos cobayes s’appellent « tonton » César et son p’tit n’veu, Tonio.


Plus c’est gros, plus ça passe…

Tonio : « Hé Tonton, t’as vu, on est vendu et le Monsieur à la glacière revient avec plein de nouveaux joueurs !

Tonton César : Oh doucement minot, tu t’enflammes là, y a rien !

– Bah c’est France Football qui l’a dit lundi et je l’ai vu à la TV…

– Et tu crois qu’il faut prendre pour argent comptant tout ce qu’ils disent ? Déjà, ça parlait d’un accord de principe, c’est pas pareil.

– Ah ! Mais… pourquoi ?

– Ça veut juste dire qu’ils sont d’accord pour vendre, mais que ce n’est pas encore vendu et là en plus, ça parlait même d’annoncer la vente définitive dimanche… Ce n’est pas possible.

Pff, c’est compliqué… S’ils sont d’accord pour vendre, bah c’est vendu, non ?!

2Droit au rut !

– Tu penses qu’on vend un club comme un jeu vidéo toi ?  Non, il y a des contrats à signer, de l’argent à transférer, de la paperasse et des contrôles administratifs… Et comme les fonctionnaires, déjà, ça se bouge pas beaucoup…

Bah, Tatie elle travaille à la Mairie non ?

– Bah justement ! Bouger, ça lui ferait du bien tiens…

– Et du coup, il y aura pas les nouveaux joueurs ?

Non, mais ça aussi c’est une blague !  Sept ou huit joueurs qui arriveraient comme ça en toute fin de mercato sans que l’on ait la moindre rumeur à se mettre sous la dent ? C’est impossible aujourd’hui, sauf à ce que ce soit des pitres pas connus qui vivent en autarcie ou des joueurs appartenant déjà à Lopez.

– C’est quoi “l’otarssi” tonton  ?

– C’est compliqué petit…

– C’est quand les joueurs gardent trop le ballon c’est ça  ?

– Ouais, quelque chose comme ça »

Bielsa et Lopez, vraiment ?

Pétri d’enthousiasme, le petit Tonio veut encore y croire et tente la provocation pour convaincre son oncle ou le pousser à lui en dire plus…

Tonio : « Lopez, c’est le Monsieur qui veut acheter, j’ai vu !

– Oui, un milliardaire luxembourgeois qui était propriétaire de Lotus.

– Le papier toilette, c’est pas “swag” ça…

– Mais non, l’écurie de Formule1 ! Celle qui n’arrivait pas à payer ses pilotes et qui devait faire l’aumône chez les autres équipes pour avoir des pneus !

– Il va acheter l’OM comment ce clochard ?

– Ah ça, c’est le grand mystère… Certains parlent de soutiens iraniens, chinois… C’est du vent pour le moment. Et puis bon, c’est pas un clodo non plus, il a une fortune estimée à quatre milliards d’euros. C’est un homme d’affaires.

– Et ça fait quoi un homme d’affaires ?

– C’est quelqu’un qui travaille avec l’argent des autres : tu lui donnes ton argent, il s’en sert pour en gagner lui-même et tu ne revois jamais le tien à la fin ! Et en plus, c’est légal !

– Je veux faire ça plus tard, ça a l’air cool !

– Doucement petit, faut quand même bien s’y prendre, ça reste des magouilles. Faut faire des études avant de se former sur le terrain.

3

– Bah il pourrait magouiller quoi à l’OM à part des maillots et des places ?!

– Sur les transferts mon grand ! Ce mec, Il a aussi des parts dans des sociétés qui sont propriétaires de leurs propres joueurs qu’ils placent dans des clubs pour les revendre plus cher ensuite en se prenant des commissions au passage. Bref, il y a du business à se faire sur le dos de l’OM et de la publicité pour ses autres sociétés, pas fou le garri ! Croire qu’il va mettre 100 millions pour acheter l’OM et 300 millions d’investissements, juste pour l’amour du club, faut être idiot.

Et franchement, j’ai du mal à croire que Bielsa s’associerait à un mec comme ça et tremperait dans ces magouilles. Et surtout, comment pourrait-il accepter de débarquer dans ces conditions ?

– Bah pourquoi ? S’il a de l’argent pour recruter, il va être content ?

– Mais Bielsa s’en moque d’avoir des sous pour recruter ou pour pouvoir s’acheter une glacière avec coussin chauffant et cafetière intégrés ! Ce qui l’intéresse c’est le projet, la rigueur et surtout le football. Bielsa, c’est un romantique, mais surtout un acharné de travail qui calcule tout. Bielsa, le football avec une majuscule, Bielsa c’est le yin et le yang !

Il faut être idiot pour croire qu’il va arriver comme ça, fin août, sans avoir fait la préparation et sans avoir choisi ses joueurs.  Il est parti pour moins que ça, je te rappelle !

4

– Ouais bah le gros monsieur de Canal a dit qu’il était parti parce qu’il voulait un plus gros salaire…

Et tu vas croire un mec qui se déguise en chat pour des pubs ? Il est où Bielsa là ?! Au Mexique ?! Non !

– … Tu pleures tonton…

– C’est l’émotion gamin. Tu vois mon petit Tonio, y a des gens qui jouent avec les sentiments et ça, c’est pas correct. »

À qui profite le buzz ?

Désormais inquiet et triste, le petit Tonio tente de bien comprendre ce que lui explique son oncle. Malheureusement, à sept ans, les déceptions sont douloureuses.

Tonio : « Les journaux racontent des bêtises alors?

– Peut-être pas que des cagades non… Il y a peut-être quelque chose, mais les journalistes en rajoutent souvent pour faire parler, pour vendre des journaux ou avoir du clic sur leur site internet. En gros, pour gagner de l’argent. Ça s’appelle “faire le buzz”

– c’est grave ?

– Non, mais il vaut mieux ne pas marcher dedans. Alors, si en plus t’ajoutes Monsieur Bielsa… Et puis bon, on les prend peut-être aussi pour des c… pour des idiots.

– Ah ?!

– Bah déjà, ça reste des journalistes sportifs quoi. Ils ont tendance à balancer des infos sans les vérifier et se faire manipuler par des gens qui veulent acheter et mettre la pression sur la Margarita pour vendre. C’est du Business petit ! Il y a de l’argent en jeu. Et le Lopez est pas tout seul sur le coup, il y a des amerloques aussi.

– Pff, c’est compliqué tonton…

– C’est pourquoi ça ne sert à rien de s’enflammer. Tout le monde dément. Tous les jours sort une nouvelle info. Bref, faut pas croire tout ce que disent les médias.
Et puis bon, avec tout ça, on ne parle plus de notre début de saison pourri et du match de ce soir, ça arrange bien la Margarita… ».

L’important, c’est de participer…

Tonio : « Ah oui, c’est vrai qu’il y a match !

-Tu vois ! Qui te dit que les rumeurs  ne viennent pas d’elle et de ses sous-fifres ?

-… Bah pourquoi elle ferait ça la propriétaire?

– C’est tendu petit ! On est seizième et  on n’a pas gagné un match depuis le début de saison.  Toulouse, Guingamp, c’est prenable en principe. Mais plus que tout, on n’a rien vu. Pas de jeu, pas d’envie. Les joueurs sont mauvais et  on a un coach qui ne ressemble à rien. Bref, la saison va être longue…

– Bah pourtant Passi a dit que tout allait bien après Guingamp…

– C’est la méthode Coué petit, on se persuade que tout va bien alors que ça va mal et qu’il y a de grands risques que ça empire. Faut garder le moral, hein !

– C’est qui kouai ?

– Un docteur de la tête petit… Après, certains te diront que ces deux dernières années c’était pire, que l’on avait même zéro point et zéro but au bout de deux journées.

– C’est vrai ?

– Oui, mais on avait Bielsa et des joueurs, là il y rien. Ah si, Passi… ».

Passi coupable que ça

Désemparé, le petit Tonio s’aperçoit peu à peu que rien n’est simple et qu’on lui a menti. Oh pas son oncle bien sûr, mais bien la direction de l’OM, hélas ! Peu à peu, il laisse apparaître son désarroi.

191430-large

Tonio : « Y en a qui disent que Passi, il sert à rien Tonton !

Oh, il ne faut pas être trop méchant avec lui. Il découvre le poste même si son truc, c’est d’être adjoint. Pour poser les plots à l’entraînement, il est très bon. Et il a été à bonne école avec José pour organiser des tennis-ballons.

– C’est qui José ?

Le chef des plots.

– Ah, c’est un méchant ?

Le pire de tous…

– Alors Passi c’est un plot aussi ?

Pour ce qui est de la tactique, faut pas trop compter sur lui. C’est pas le genre de mec qui va faire comprendre à Cabella qu’il faut lâcher le ballon ou qui va transformer Dória en joueur de foot. D’ailleurs,  je suis près à parier que si un joueur lui demandait d’organiser le pressing, les maillots des joueurs seraient comme neuf le lendemain !

– J’ai pas compris tonton… 

– Rien, c’est juste pour dire qu’il est mauvais…

– Passi ?

– Non, Dória. De toute façon, ils sont tous mauvais, alors… Après, il faut lui reconnaître un certain talent pour la psychologie. Faire croire à Bouna Sarr qu’il a le niveau pour jouer à l’OM, c’est digne du Mentalist !

– La psiklogis ? La menthe à l’eau ? J’comprends pas tonton…

– Ça veut dire que Passi est bon pour faire croire qu’il n’est pas mauvais

– Pourquoi ils l’ont gardé alors ?

Parce qu’il ne demandera rien et se contentera de ce qu’il a. Faut le comprendre, il n’aura jamais mieux.

– C’est nul…

Bah c’est la Ligue 1…  Allez, j’avoue, je suis méchant, il n’a que des chèvres dans son équipe. Cabella, Thauvin, Alessandini et Sarr devant ont moins de neurones à eux quatre que Papy Robert après un Pastaga !

indexBuuuuuttttt !

– Hihihihihihihi, il est rigolo Papy Robert, mais je l’aime pas trop… 

– Normal, il est fan de Lyon… C’est bien Tonio, je suis fier de toi.

Le petit garçon sourit avant de reprendre.

– Et pourquoi  la propriétaire n’achète pas de nouveaux joueurs si les autres sont nuls ?

– Aucun puisqu’elle veut vendre le club ! Tu sais, le sportif et les supporteurs, elle n’en a rien à faire et je crois qu’elle ne nous aime pas trop. Elle ne comprend pas vraiment les messages d’amour et de paix exprimés dans nos chants ou nos stickers…

Et de toute façon, je ne suis pas certain qu’elle y connaisse grand-chose au foot.

– Bah comme une fille quoi…

Euh, non.  Il ne faut pas généraliser. Regarde notre nouveau Président, c’est un vieux Monsieur et il n’y connait rien ! Mais il veut apprendre, c’est bien.

– Chicot Allangui ?

Ouais.

5Tu vois petit, c’est ça un ballon !

Là, Margarita s’en fout, ce qui compte pour elle, c’est de vendre le peu joueurs dont le club est encore propriétaire pour avoir encore plus d’argent avant de vendre. Bon, elle est sympa, si on arrive à vendre Rekik, Rolando, Diarra et Nkoudou, on aura le droit de prendre des joueurs libres ou en prêts. Encore faut-il qu’ils veuillent venir, car même un N’Jie à la cave prend peur…

– Et le rabbin allemand qui est arrivé, c’est pas son travail de faire venir des nouveaux joueurs ?

– …. Tu veux parler de Gunter Jacob ?!

– Euh, oui,  je crois…

– Il n’est pas allemand, mais belge comme Gerets. Et je ne pense pas qu’il soit rabbin !

– Ah d’accord, je pensais que c’était comme le film préféré de Mamie avec les Monsieurs qui dansent…

– En tout cas, je l’ai jamais vu danser ! Pour le moment, il s’acclimate. Passer de la bière avec 20 °c de température maximale en terrasse, au Pastis 30 °c à l’ombre, ce n’est pas facile.
D’autres ont essayé avant lui.

En plus, sa femme ne voulait pas qu’il replonge. Bref, je ne pense pas qu’il faille en attendre trop de lui. Même faire revenir un cave comme Fanni ça semble pas dans ses cordes !

– Ouais, mais si on vend tout le monde, il restera plus personne à la fin Tonton ?

– Bah ouais, c’est pour ça qu’il ne faut pas trop blâmer Passi : s’il arrivait à mettre onze joueurs valides dans son 4-2-3-1 qui ne fonctionne pas, ce serait déjà un exploit ! ».

Coué-Coué

Résigné, le petit Tonio songe soudain au prochain match et commence à comprendre ce qui l’attend.

Tonio : « Pfff, t’es sûr qu’on va aller voir le match demain, c’est quoi l’intérêt si c’est pour perdre ?

– Déjà, on a des chances de gagner, lui répond son oncle sans conviction.

– Mouais… 

Lorient n’a pas non plus un début de saison facile. Ils sont avant-derniers. Leur attaque n’est pas fameuse et ils ont pris six buts en deux matchs contre Caen et Bastia ! Du coup, si Passi tape bien des mains pour mettre l’ambiance et garder les joueurs éveillés, on peut p’têt espérer prendre les trois points…

En plus Diaby est blessé. On va jouer à 11 pour une fois. Enfin… au moins jusqu’à ce que Doria se fasse expulser. Et, cerise sur le gâteau, pas d’Alessandrini non plus ! Et puis on va rigoler, Rekik sera encore latéral gauche !

-… Tu crois ?

Hé oh, on n’est pas des footix ?! Alors, on va continuer de supporter notre équipe, même si elle fait de la mer… credi ! Bon allez le match est à 20h45 ce soir, je passe te prendre à 20h et n’oublie pas tes stickers pour la route… ».

Coi2DHoWIAE88Jy.jpg small

A lire également...
Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de TonyO


Un picard expatrié dans le Nord et fan de l'OM. Étonnant, non?!
Article lu 469 fois, écrit le par TonyO Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , . Sauvegarder le lien.

2 Réponses pour OM – FCL : « au fait minot, y a match…»

  1. avatar De selfmade footix le 27 août 2016 à 7h50

    De la L1 expliquée aux enfants. Bien vu !

  2. Super travail Tonio avec une excellent idée pour les dialogues.

    Et les illustrations. Ca vaut le détour aussi ^^