VA-OM: à nous le Kadirico!

Performant sans être rassurant, l’OM retrouve une vielle connaissance qui ne lui réussit pas vraiment. Objectif: une 3ème victoire de rang et laver un affront. Non, pas ça.

L’image de la semaine


Si l’ajout d’un toit au Vel’ suit son cours, la greffe d’un cerveau à Stéphane Guy n’a toujours pas été entreprise. Le foot, c’est vraiment mieux au stade qu’à la télé.

Une revanche à prendre

Nous sommes le 30 septembre 2012. Leader aussi improbable qu’incontesté d’un championnat qu’il domine en ayant enchainé 6 victoires consécutives, l’OM va subir un véritable coup d’arrêt en se rendant à Valenciennes. Les hommes d’Elie Baup sont défaits 4 buts à 1 au terme d’un match catastrophique, marqué par un but casquette encaissé sur une grossière erreur de Steve Mandanda. Plus qu’une cinglante gifle, dont le portier marseillais mettra d’ailleurs plusieurs semaines à se remettre, ce revers donnera le ton d’une saison durant laquelle une impressionnante régularité labélisée « victoire 1-0 » se conjuguera malheureusement avec une incapacité chronique à répondre présent dès lors que l’adversaire élève son niveau de jeu. Une lacune rédhibitoire pour jouer le titre.

Mais ce n’était pas la première fois que Marseille se cassait les dents à Valenciennes. Si l’historique récent entre les deux clubs grosso modo équilibré en matière de transferts douteux (l’OM a recruté l’ectoplasmique Foued Kadir, mais avait auparavant réussi à refiler Samassa aux nordistes), sur le terrain les choses tournent souvent en défaveur de phocéens ces dernières années. Même le dernier succès obtenu en 2008 a un petit goût amer : il coïncide avec une prestation stratosphérique d’Hatem Ben Arfa, annonçant mille promesses que l’éternel espoir du foot français ne tiendra jamais.

Foued Kadir, suite et fin ?

Positionné en attaquant de soutien par Daniel Sanchez, à la manière d’un Morgan Amalfitano époque lorientaise, Foued Kadir avait été l’un des grands bonhommes de la fameuse victoire de VA l’an passé. Avant d’enchainer avec bonne demi-saison, sanctionnée par des statistiques flatteuses. Aussi, son recrutement à moindre frais par l’OM à la trêve hivernale a été plutôt bien accueilli. Les dirigeants de l’OM, disposés quelques semaines auparavant à sacrifier Jordan Ayew pour le recruter, ne semblent pas avoir attendu ces performances pour s’intéresser de près à l’international algérien.

Il est donc d’autant plus étonnant de constater, 6 mois plus tard, que le staff technique ne se soit pas rendu compte que le profil du joueur n’était pas forcément adapté au système de jeu de l’OM. Eprouvé par une CAN ratée avec l’Algérie et une arrivée mouvementée à Marseille, Kadir n’a jamais été en mesure d’apporter la moindre plus-value sur le terrain. Comme l’ancien merlu, il parait perdu dans un rôle qu’il n’est pas capable d’assumer. L’heure semble être davantage au départ qu’au réveil.

Circulez, y’a rien à VA

Ayant connu une fin d’exercice très compliquée la saison passée, Valenciennes ne s’est pas renforcé cet été, et s’est même considérablement affaibli sur le papier : ses meilleurs joueurs Gaël Danic, Nicolas Isimat-Mirin, et Carlos Sanchez ont quitté le navire, tandis que le récent départ de Gaëtan Bong pour la Grèce dépeuple davantage une défense valenciennoise déjà limitée. Quant à Anthony le Tallec, dont la carrière semble se résumer à des buts contre l’OM, il revient d’une grosse blessure.

En théorie, et sous réserve que Nicolas Nkoulou ne décide pas de marquer contre son camp d’un retourné acrobatique, une troisième victoire consécutive semble donc tendre les bras aux coéquipiers de Steve Mandanda. Pourtant, le manque de cohésion entre les lignes et les largesses défensives observées depuis le début de saison coté marseillais pourraient bien finir par se payer à un moment donné. Espérons que la défaite concédée la saison dernière soit un bon avertissement.

Les citations de la semaine

Non José, n’y pense même pas !

« A 28 ans, je suis encore ambitieux. J’espère redécouvrir un grand club, rejouer la Coupe d’Europe.» @Anthony Le Tallec

Non Rocca, n’y pense même pas !

« je veux juste passer dans l’avant match, c’est mon rêve » @ un omliver flippant

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de sillicate


Habite En Yourte ! Son Amour Laisse Univoquement Transi, Passant Ostensiblement Tout Obstacle. Caractère Amer Voir Acariâtre. Une Nouvelle Enquête Bientôt Intériorisera Nos Obsessions Utéro-Zygotiques Enflammées ?
Article lu 1245 fois, écrit le par sillicate Cet article a été posté dans Avant-match. Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.