Arsenal FC 0-0 OM: le printemps européen approche

Alors que tout incitait au pessimisme avant le match, l’OM a profité de ce match de bon niveau pour démontrer que l’amélioration récente n’était pas un mirage. Ce bon point renforce la position de Marseillais entreprenants mardi soir.Les équipes :

OM : Mandanda – Fanni – Diawara – Nkoulou – Morel – Diarra – Cheyrou – A.Ayew – Valbuena – Remy – J.Ayew

Arsenal : Szczesny – Jenkinson – Mertesacker – Vermaelen– Andre Santos – Song – Arteta – Ramsey – Walcott – Gervinho – Park CY

Résumé :
A l’orée de ce match au nord de Londres, l’immense majorité des « spécialistes » en football s’accordait pour annoncer une victoire des Wenger Boys, portés aux nues suite à leur victoire (3-5) sur la pelouse de Chelsea, contre un OM sortant certes de trois victoires d’affilée, mais face à des adversaires de calibre moindre. En effet, comment les Marseillais allaient-ils pouvoir résister à la furia de Van Persie, renard décrit comme un cador mondial suite à une folle série de buts ?
La solution vint du consultant exceptionnel de TF1, qui choisit de Parker son attaque.
L’OM démarre ce match tambour battant, pressant très haut l’adversaire et démontrant un impact énorme dans les duels. Cet allant se matérialise rapidement par deux situations fort intéressantes pour les Ayews brothers, manquant le cadre de peu. Les supporters marseillais, qui pour une fois avaient décidé d’amener leur cerveau dans leurs bagages, pouvaient donner de la voix tant leur équipe affichait un véritable esprit de conquête.
Les mouvements sont fluides, la défense bien en place, mais Arsenal ne manque pas de rappeler qu’elle est une des meilleures équipes de contre en Europe, Mandanda détournant superbement un tir croisé de Speedy Walcott venant conclure un contre supersonique. Loin de sombrer physiquement après une entame très dense, les hommes de Deschamps maintiennent leur posture agressive et entreprenante et manquent de peu l’ouverture du score sur un superbe mouvement à deux entre Cheyrou et Rémy, la frappe de ce dernier ratant le cadre d’un souffle
Certes, les Gunners restent toujours aussi menaçants en contre, mais à la mi-temps c’est bien du côté marseillais que sont les regrets.
Mi-temps : 0-0
La seconde mi-temps sera moins enlevée que la première, les deux équipes accusant probablement le coup physiquement après un premier acte intense. Si l’assurance défensive dégagée par la défense marseillaise est toujours de mise –avec une charnière Diawara-Nkoulou très tranchante-, les enchaînements offensifs sont moins fluides et l’OM se met peu à peu à reculer sans être mis au supplice par des londoniens probablement émoussés après leur exploit du samedi.
Face à l’apathie de Park, Wenger décide de réveiller l’Emirates en faisant entrer Van Persie. La crainte se dissipe toutefois rapidement car le néerlandais ne semble pas dans un bon soir et bâcle une occasion fabuleuse d’ouvrir le score en tentant un lob mal inspiré seul face à Mandanda. Quelques coups de pieds arrêtés viendront causer quelques frayeurs aux Olympiens mais sans dommage. C’est même l’OM qui se créera les meilleures situations sur la fin mais sans les exploiter, par manque de lucidité.
Au final, ce résultat autant mérité que prometteur place l’OM dans une situation très avantageuse avant de recevoir l’Olympiakos, puisqu’une victoire face aux Grecs enverrait l’OM en huitièmes de finale de manière quasi certaine.

Bravo à l’OM pour ce match

On a aimé :

– Nicolas Nkoulou, de plus en plus impressionnant. Ce joueur acheté « seulement » 3 millions est une véritable mine d’or potentielle.
– Voir que Rod Fanni peut faire un bon match
– Entendre des supporters de l’OM chanter.
On a pas aimé :
– Le manque de solutions en attaque pour pallier l’affaiblissement physique de Rémy et J.Ayew en fin de match. Gignac ? Non rien.
– Le manque de spontanéité sur certaines situations de contre en première période.

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de sillicate


Habite En Yourte ! Son Amour Laisse Univoquement Transi, Passant Ostensiblement Tout Obstacle. Caractère Amer Voir Acariâtre. Une Nouvelle Enquête Bientôt Intériorisera Nos Obsessions Utéro-Zygotiques Enflammées ?
Article lu 517 fois, écrit le par sillicate Cet article a été posté dans Compte-rendu. Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.