J 2 | Brest (2-3) OM : un phare dans la tempête bretonne

Que ce fut dur ! Pour leur reprise en championnat, les Olympiens se sont fait de belles frayeurs face à une équipe de Brest bien en place et motivée à jouer vers l’avant… La victoire est cependant au bout grâce à la spéciale de FloTov (20e) et ses deux passes décisives vers notre géant croate Caleta Car (27e, 80e).

Le tonnerre avant l’éclaircie

Le début de match des Marseillais, tout comme le reste de la rencontre fut poussif… Et encore, c’est un euphémisme. Alors que le pressing brestois se faisait grandement ressentir et que les occasions commençaient à pleuvoir (Charbonnier, Faivre) côté breton, ce sont bien les Olympiens qui ont ouvert le score grâce au premier but de notre Thauvin national, tout fraichement revenu de blessure et dont la dernière réalisation datait du mois de mai 2019.

Ayant retrouvé des jambes, la formation olympienne multipliait ses contre-attaques et aurait pu obtenir un pénalty pour une main dans la surface adverse après un beau travail de Sanson. Toutefois, l’arbitre (du moins, ce qui est écrit sur son CV) n’a pas vu l’action du même oeil et le jeu pouvait se poursuivre.

Mais à la 27e minute, DCC venait délivrer les Marseillais après une merveille de coup-franc signé Thauvin. Malgré le recours à la VAR pour une éventuelle position de hors-jeu, le but était bel et bien validé et l’OM se donnait un peu d’air. Cependant, les Brestois ne baissaient pas les bras et voyaient leurs efforts récompensés par le premier but en ligue 1 du jeune Faivre (45e+1).

À la mi-temps, l’OM menait donc par 2 buts à 1.

Que de stress inutile…

Le match repartait tambours battants côté breton, avec de nouvelles occasions. Mais la défense de l’OM tenait le choc et ne rompait pas, la recrue Balerdi remplissant son contrat pour sa grande première sous le maillot bleu et blanc. Par la suite, AVB opérait ses changements, en faisant rentrer Aké, Germain, Rongier et Gueye en lieu et place de Radonjic, Benedetto, Strootman et Sanson.

Et sur un nouveau caviar de FloTov sur coup franc, Caleta-Car propulsait le ballon de la tête au fond des filets à 10 minutes du terme.

Mais voilà, l’OM reste l’OM et a choisi de se faire à nouveau des frayeurs en laissant le ballon aux Brestois, bien décidés à revenir dans le match. Le second but, mérité, intervenait alors à la 90e minute (Charbonnier) et leur redonnait de l’espoir. Malgré une domination aux statisques pour l’équipe entrainée par Olivier Dall’Oglio, l’arbitre mettait un terme au suspens et l’OM empochait 3 points déjà très précieux avant le voyage en terres parisiennes…


Les déclarations de Florian Thauvin (après avoir été élu homme du match)

« Ça fait plaisir de marquer dès le retour ce fut très long pour moi, ce fut la plus longue blessure de ma carrière… Aujourd’hui je me sens bien, je n’ai plus aucune douleur et je me sens en pleine forme. » […] « Ce soir est une très grande satisfaction, ça me donne encore plus envie de travailler. Je me suis honnêtement très bien senti, j’ai eu de très bonnes sensations, il me reste encore à travailler. Si on m’avait dit il y a quelques temps que je reviendrais à ce niveau là, j’aurais signé de suite ! Aujourd’hui je suis à 70-80%. J’ai encore besoin de travailler dans l’explosivité sur la prise de balle dans les 10 premiers mètres pour pouvoir éliminer mon adversaire » […]

(en réponse au fait qu’il ai dû changer de poste au cours du match : )
« Je suis au service du collectif et du coach, ce n’était pas mon poste de prédilection mais si ça peut rendre service à l’équipe c’est avec plaisir. »

La réaction du coach marseillais

« On a été mis en difficulté car à 2-0 ou à 3-1 on doit éviter de générer tout cet enthousiasme. Je félicite Olivier (son homologue brestois). Brest nous a créé beaucoup de difficultés. » […] « C’était toujours comme ça la saison dernière et on reprend comme ça dans la difficulté ». […] « Thauvin nous a manqué la saison dernière. On a répondu présent la saison dernière avec un saison fantastique sans lui. Maintenant on va retrouver Payet et ça va donner une autre dimension à l’attaque. »[…]

Le problème est qu’ils attaquent avec plus d’hommes et les latéraux sont très haut. Dès qu’on les prend en contre-attaque on leur rendait le ballon et on se retrouvait en difficulté, on manquait de contrôle. »[…] Il nous faut plus de justesse technique. Brest fait des mouvements très intéressants, ils trouvent des espaces derrières nos lignes. Aujourd’hui c’était le contraire de l’année dernière au niveau des tirs. »[…]

« Nagatomo est arrivé aujourd’hui à Marseille et passera les tests demain. On recherchait un joueur expérimenté, capitaine et leader dans le vestiaire. Il va assumer cette doublure à Amavi. Maintenant on va chercher à prolonger le contrat d’Amavi. On cherche toujours un autre attaquant, même si Dario et Marley font un très bon boulot. »

Bouba Kamara, encore impérial en sentinelle

« On avait à coeur de bien débuter. C’était notre premier match, donc assez difficile pour le rythme. Mais on a su faire le taff, se mettre à l’abri. Certes, on a eu une petite frayeur en fin de match mais on a bien défendu et on repart avec les 3 points. » […] « Comme l’année dernière on reste soudés, c’est ce qui a fait notre force. On a bien travaillé pour ne pas être à la rue sur ce premier match et on a bien bossé avec le préparateur physique. »


Les réactions sur les réseaux sociaux

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
Article lu 358 fois, écrit le par Kelyann Cet article a été posté dans Compte-rendu et taggé , , , . Sauvegarder le lien.

Une Réponse pour J 2 | Brest (2-3) OM : un phare dans la tempête bretonne

  1. Merci ! perso, déjà bien dégoûtée par l’ arbitrage, rien ne change en L1 …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.