Le décrassage de la semaine

Amis du jour, bonjour ! Quelle semaine ! En quelques jours, on a pu voir l’UEFA dénoncer l’argent qui pourrit le football, voir des journalistes faire du Qatar le défenseur du football modeste contre le football des riches et Lyon se plaindre d’un arbitrage en sa défaveur. Honnêtement, je ne pensais pas voir ça de mon vivant. Comme quoi tout arrive cette saison, vous allez voir que si ça continue, on verra peut-être bientôt l’OM se qualifier pour une coupe d’Europe.

Lundi 19 avril : la Super League met le feu à la planète foot

– 12H –
C’est officiel, le communiqué est tombé : 12 clubs (Real, Barça, Atlético, Manchester, City, Arsenal, Tottenham, Liverpool, Chelsea, Milan AC, Inter, Juventus) annoncent la création d’une ligue européenne fermée pour soi-disant sauver je cite « l’ensemble de la communauté du football ». Vous serez donc heureux d’apprendre que « l’ensemble » du football, c’est 6 clubs anglais, 3 clubs espagnols et 3 clubs italiens.

Une « Super League » de 12 salopards donc, présidée par Florentino Pérèz, le président du Real Madrid, qui pourra continuer de choisir ses arbitres, mais à présent de façon officielle en tant qu’organisateur de la compétition.

Attendez, une ligue où les clubs les plus riches sont quasiment automatiquement qualifiés chaque année, même s’ils ne sont pas champions de leur pays et qui s’affrontent entre eux, ça existe déjà non ? Et pourtant, l’ensemble du monde du foot a semblé choqué. L’UEFA s’est mis soudainement à dénoncer le business dans le foot et le Qatar à fustiger le football populaire accaparé par les plus riches.

– 14H –
L’UEFA très remontée qu’on lui ait volé son idée de « Ligue des clubs les plus riches » menace d’exclure les clubs frondeurs encore en lice en LDC (Real, City, Chelsea). Tel un bachelier 2020, le PSG est à deux doigts d’obtenir un trophée de C1 au contrôle continu. La FIFA va plus loin et menace d’exclure de toute compétition internationale les joueurs faisant partie de ces 12 clubs frondeurs. Si cette annonce a dû bien fait rire Karim Benzema sur le coup, d’autres comme Griezmann, Pogba, Giroud, Lloris, Varane ou Kanté sont plus embêtés par cette sanction.

Et l’OM dans tout ça ? A ce moment là, on ne sait pas si le club marseillais fera partie des invités qui auront la « chance » de croquer dans le gâteau (on parle alors de 300 millions d’euros de revenus par club, par saison). On se dit alors que notre bostonien préféré, 300 millions d’euros assurés par an, il ne cracherait pas dessus et puis les joueurs de l’OM, eux, ils s’en foutent complètement d’être exclus des compétitions internationales, à l’OM, y a aucun internationaux !

Mais compte tenu du fait que le club phocéen génère les meilleurs audiences TV en France et devant le silence radio de l’état major du Club, on en déduit donc que l’OM doit faire partie des 5 clubs de gueux invités à la table des nobles, du moins pour la première édition. Et quand on voit Aulas dénoncer le procédé et parler d’Agnelli comme d’un traitre, on se doute que lui, n’a pas dû être invité.

Mardi 20 avril : Super League, ah oui c’est moi !

– 10H –
Le bal des « faux-derches » continue de plus belle. Ainsi David Beckham déclare que le monde « a besoin d’un football juste et de compétitions basées sur le mérite ». Le même Beckham qui a investi en MLS pour créer une franchise de toute pièce dans une ligue fermée justement dont la participation est subordonnée au paiement d’un « prix d’entrée ». Ander Herrera, lui, parle de la « position des riches clubs qui privent les autres équipes du rêve européen ». Il joue où déjà ce cher Ander ? Ah oui, au PSG. Non, pour rien…

Ceferin, le président de l’UEFA remercie chaleureusement Nasser Al-Khelaifi, le président du PSG, d’avoir refusé de participer à la Super League en le qualifiant de « grand homme qui respecte le football et ses valeurs. ». Quand deux hommes intègres se rencontrent et s’apprécient, c’est tellement beau que j’en ai les larmes. C’est d’autant plus émouvant que cette déclaration tombe au moment même où on apprend que les poursuites judiciaires pour corruption du président parisien pour l’organisation de la coupe du monde au Qatar ont été abandonnées suite à un arrangement financier entre le Qatar et la FIFA. En gros, on t’accuse d’avoir acheté quelqu’un et pour faire stopper les poursuites, tu achètes tout le monde et l’UEFA appellera ça « le respect des valeurs ». Pas bête.

– 17H –
Alors que le projet de Super League proposerait un budget annuel de 4 milliards d’euros, l’UEFA contre attaque avec une nouvelle version de sa « nouvelle version » de la LDC avec un budget qui pourrait monter jusqu’à 7 milliards. Aaaahhh, je suis rassuré, quand l’UEFA disait depuis 2 jours que le football ne devait pas être pris en otage par l’argent, c’était bien pour déconner, ils m’ont fait peur ces cons.

– 19H –
Stéphane Moulin, l’entraîneur d’Angers se déclare contre la Super League. J’imagine donc que « les 12 » vont devoir abandonner leur projet au plus vite.

– 20H30 –
Coup de théâtre ! Devant le tollé de leurs supporters et sûrement à cause du gros coup de pression de Stéphane Moulin, les 6 clubs anglais décident de quitter la Super League.

C’est le moment que choisit McCourt (qui a attendu que ce soit bien mort) pour crier haut et fort qu’il est contre ce projet odieux. On a eu chaud, il était à deux doigts de dire que l’OM aller boycotter la Ligue des Champions l’année prochaine pour dénoncer l’argent qui pourrit le football populaire.

Mercredi 21 avril : une Super League à 2 ?

– 9H –
Les 3 clubs italiens (Milan, Inter, Juventus) et l’Atlético finissent à leur tour par jeter l’éponge et quitter la Super League. Il ne reste plus que le Real et le Barça. Du coup, ça risque d’être un peu répétitif ces 20 rencontres de championnats Real-Barça, Barça-Real, Real-Barça…etc

– 12H –
La « scandaleuse » Super League explose donc avant d’avoir vu le jour. C’est bien simple, on dirait l’Agora OM. Officiellement enterrée, à la place, on va donc avoir quand même une « Super League », donnant toujours plus la part belle aux clubs riches, mais organisée par l’UEFA cette fois. Elle va s’appeler la nouvelle formule de la Ligue des Champions. L’honneur est sauf, le football a gagné. LOL.

– 21H –
Quart de finale de Coupe de France. Montpellier a battu « l’ogre » Canet-en-Roussillon, le tombeur de l’OM, un des grands favoris de la compétition et retrouvera le PSG, Rumilly et Monaco qui a battu une équipe de Lyon qui fustige l’arbitrage. Lyon lésé par des arbitres ? Décidément, on aura tout vu cette semaine.

Jeudi 22 avril : Bordeaux en redressement

– 20H30 –
On apprend que King Street, le propriétaire américain de Bordeaux, va se désengager du club qui, avec ses 100 millions d’euros de dettes, va vraisemblablement devoir déposer le bilan et être rétrogradé en Ligue 2. C’est fou ça ? Qu’est-ce ils ne feraient pas quand même ces Bordelais pour préserver leur 44 ans d’invincibilité à domicile contre l’OM en championnat ??

Vendredi 23 avril : Reims-OM (1-3)

– 21H –
Coup d’envoi de Reims-Marseille. Sampaoli renouvelle son 3-5-2 habituel. Lucas Perrin remplace Caleta-Camping-Car qui avait encore une compétition de MMA. La performance de haut niveau de Thauvin en piston gauche contre Lorient a définitivement convaincu le coach argentin de titulariser Nagatomo à ce poste, c’est dire. L’homme à la coiffure toujours parfaite quant à lui, reprend son faux poste de relayeur droit dans le cœur du jeu.

Les Olympiens démarrent le match timidement et comme on dit dans le jargon : on s’emmerde. A la 30ème, le défenseur de Reims, Faes décide de réaliser une opération chirurgicale sur le tibia de Dimitri Payet. Tout ça en direct à la TV, ce qui est une première mondiale pour la Médecine. Hélas, la VAR n’a pas vu cette prouesse médicale et le Dr. Faes n’obtient qu’un carton jaune. A la 38ème, Kamara, victime d’un coup dans le dos, se fait soigner sur la touche. L’OM est donc réduit à 10 le temps d’un corner rémois. Thauvin qui, au cours de sa formation de footballeur professionnel, n’a pas appris à défendre, laisse Mbuku ouvrir le score de la tête, du haut de ses 1m70 (1-0, 38ème).

Dans la foulée, Kamara blessé, doit laisser sa place à Rongier. On se dit alors que c’est la tuile mais c’est mal connaitre le « Sampaoli Time » : on commence à avoir l’habitude, après une ouverture du score et quand la mi-temps approche, l’OM décide de jouer enfin au vrai football. Suite à  un débordement et un centre en retrait de Lirola, Payet réduit le score et inaugure sa nouvelle « étrangeté capillaire » (1-1, 41ème)

Intenable, notre « Cafu espagnol » récupère une balle dans l’entre-jeu pour lancer à nouveau Payet sur la droite qui centre pour Milik qui marque son but habituel d’avant la mi-temps (1-2, 45ème). On se dit alors que c’est tellement habituel que le polonais doit faire ça volontairement pour éviter une engueulade de son coach argentin dans les vestiaires. D’autant plus que comme nous, il a dû voir notre ami Jorge donner un coup de boule au banc de touche après l’ouverture de Reims.

– 22H –
Au retour des vestiaires, le « Sampaoli Time » a l’air de se prolonger et les olympiens continuent de pousser malgré la blessure de Lucas Perrin à la 67ème qui se reçoit un Mandanda de 38 tonnes sur les jambes et devra céder sa place un peu plus tard. A la 70ème, après sa tentative ratée d’études de Médecine en première période, Faes (encore lui) décide à présent d’entamer une formation express d’ostéopathe et réalise sa première manipulation sur patient en essayant de faire craquer les os de Rongier. Hélas, c’est là aussi un échec à l’examen et le Rémois est expulsé pour un 2ème carton jaune.

Dans la foulée, après un une-deux Rongier-Thauvin, l’ancien nantais s’infiltre dans la surface et donne en retrait à Payet qui marque un doublé pour nous faire regretter qu’une saison de Ligue 1 ne démarre pas mi-avril pour s’arrêter mi-mai de la même année. (1-3, 77ème). Après un but refusé de Milik par la VAR, le match se termine sereinement puisque Sampaoli n’adressera plus aucun coup de boule, ni à un banc de touche, ni à un joueur de son effectif. L’OM reprend la place de 5ème et peut espérer encore accrocher l’Europe.

Samedi 24 avril : pars loin et ne reviens jamais !

– 9H30 –
Je jette un coup d’œil aux déclarations d’après-match de la veille. Payet dit tout le bien qu’il pense de Sampaoli en déclarant que le coach argentin « est arrivé à les libérer, à leur redonner confiance ». J’en déduis donc que si tout va bien, il devrait lui chier dans les bottes dans trois mois. Heureusement pour nous, la saison sera déjà terminée cette fois.

– 14H –
J’apprends avec stupeur que Valère Germain a déclaré la veille sur Canal+ qu’il ne prolongerait pas avec l’OM et qu’il allait quitter le club. Bien entendu, comme l’ensemble des supporters phocéens, je tombe des nues et j’accuse le coup. Ainsi, je me revois encore en tribune Ganay au stade Vélodrome, lors de son premier match officiel en Europa Ligue contre Ostende, m’exclamer auprès de mon voisin après son triplé « OOOHH FRATÉ ! LÀ ! ON TIENT LE NOUVEAU PAPIN !!! ». Quel putain de visionnaire je faisais à l’époque !

Dimanche 25 avril : statu quo au classement

– 15H –
Après les victoires de Rennes et Lens, l’OM retombe à la 6ème place et c’est le statu quo. Il faudra espérer un faux pas des Nordistes qui se déplacent à Paris au prochain match. Alors ? Tu préfères une défaite du PSG ou une défaite de Lens ? Le dilemme est cornélien. Personnellement, c’est un peu comme si on me demandait si je préfère ma mère ou mon père. Dans l’idéal, à cet instant précis, je préfèrerais qu’une météorite les écrase tous les deux. Les clubs de Lens et du PSG hein, pas mes pauvres parents.

– 23H –
Après avoir mené 2-0 en première mi-temps, Lyon est battu 3-2 par Lille sur sa pelouse. Lille reprend sa place de leader de la Ligue 1 et Lyon la place du con qui est la sienne. Merci Roudi.

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Le Décrassage


Supporter insupportable du club phocéen depuis plus de 40 ans. Recordman de titres de champion du monde interdépartemental de la Ligue 2 du LOL. Et désormais plus gros salaire bénévole de MassaliaLive (Prends ça F. Thauvin !)
Article lu 1509 fois, écrit le par Le Décrassage Cet article a été posté dans Decrassage et taggé , , , . Sauvegarder le lien.

3 Réponses pour Le décrassage de la semaine

  1. Merci pour vos commentaires les gars ! Eh oui encore une fois c’est excellent !

  2. Je ne lis pas assez les articles du site, mais le décrassage de la semaine, j’accroche bien.
    Merci et continue!

  3. Mui bien 🙂