Conférence de presse : Longoria et Correa

La conférence de presse de présentation de Correa vient de se terminer. Le joueur s’est exprimé sur son arrivée à l’OM et le président Longoria a été questionné sur le mercato en cours. Résumé…

Joaquin Correa :

« J’ai parlé avec mes compatriotes (Lucas, Leo) et j’ai accepté de venir par rapport au projet, à l’entraîneur et au public de Marseille. »

« J’ai en effet fait la préparation avec l’Inter et je suis prêt et j’ai hâte de commencer ici. »

« Je peux jouer en second attaquant et aussi à gauche, c’est un poste que j’apprécie bien. J’ai notamment joué à ce poste en équipe d’Argentine et ça me convient bien. »

« J’ai parlé avec Lucas et Leo notamment et qui m’ont parlé de l’OM, mais nul besoin de présenter le club, l’OM est très connu, c’est un club important et dont on connait partout la ferveur de son public. »

« Le championnat va être difficile, mais oui on peut viser la LDC en fin de saison. En tout cas c’est ce qu’on a comme objectif. »

« Oui Sanchez est un grand joueur, je le connais pour avoir été son coéquipier. Heureux qu’il se soit bien senti ici et mon but sera comme lui d’amener l’OM le plus haut possible. »

« Je suis content de venir en France, et je sais que des Argentins sont passés ici auparavant. Mon père me montrait aussi des vidéos d’Enzo Francescoli, joueur de haut niveau, qui a réussi à l’OM, et qui a été mon inspiration, mon modèle. »

« L’OM est un club qui est suivi à l’étranger. En Argentine aussi. Notamment avec le passage de Lucho Gonzales. On connait tous Marseille. »


Pablo Longoria :

« Je suis d’accord avec vous, j’aimerai bien que les dates du mercato s’arrêtent avant le début des championnats. Ce n’est pas bien qu’on commence alors que le mercato continue et que l’effectif change en même temps. »

« En gros c’est en septembre que le groupe sera définitif, et c’est dommage. Je suis d’accord avec vous. »

« C’est sûr que jusqu’à la fin du mercato, ça peut bouger. Pour Guendouzi on a une offre, mais le deal n’est pas finalisé et il y a encore des choses à régler entre clubs, joueur, agents… Mais l’offre est sur la table, c’est vrai. »

« Concernant Ounahi, il y a des rumeurs mais pas d’offres et son transfert n’est pas d’actualité. Le club ne souhaite pas s’en séparer. »

« Pour commencer je remercie Sanchez pour toute sa saison dernière. Heureux qu’il ai cru à notre projet, il nous a beaucoup aidé, en marquant ses buts, pour sa mentalité. Après en tant que dirigeant on est obligé de prendre des décisions en consensus. »

« On prend les décisions au niveau collectif, pas individuel, et on a analysé toutes les options niveau offensif. Et oui on a souhaité animer l’attaque avec Aubameyang, Vitinha et Ndiaye. Puis Correa pour s’y ajouter. Et Harit peut aussi jouer à gauche. La vérité c’est qu’on a analysé toutes les possibilités avec Sanchez ou pas, toujours au niveau collectif et animation, complémentarités, mais au final, avec le staff, on a décidé que l’on ne continuerait pas avec lui. C’est ainsi. »

« Un effectif ça se construit avec beaucoup d’analyses, en relation avec l’ensemble du staff. On a effectivement abandonné l’option Sanchez dans les dernières semaines. Mais en cherchant au mieux pour que l’effectif soit complémentaire. »

« On a considéré qu’avec le départ de Tudor, il fallait changer de système de jeu, par rapport au fait de construire sur la durée, être plus stable et notamment sur la saison à venir. Mais oui c’est un risque de changer de système, c’est vrai. Forcément il faut changer les joueurs, mais il va falloir être patient, que les joueurs qui arrivent apprennent à se connaître, etc. L’organisation sur le terrain, ça prend du temps. Il y a des choses à améliorer sur ce début de saison, c’est certain. Mais il faut se montrer patient. »

« L’effectif se fait en consensus avec l’entraîneur, on a toujours fait ainsi, avec Sampaoli, Tudor et maintenant Marcelino. Et à chercher comment améliorer l’effectif. Changer crée une instabilité, mais il faut analyser l’ensemble et voir les possibilités. Par exemple avec Jorge Sampaoli, on était sous surveillance de la DNCG, nous étions limités niveau mercato. Quand Jorge a démissionné, il a fallu s’adapter à Igor Tudor, et le mercato a été précipité et fait en tout juste deux mois. Là encore, pour cette saison, on a cherché à trouver les améliorations à faire. On tente de se projeter et planifier pour l’avenir. Toujours en fonction de la situation financière. Tout est planifié sur plus long terme, et le mercato se fait différemment si c’est pour le court ou le long terme. »

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Jester


Rédacteur à temps perdu - Passionné par l'OM à mon grand dam (et il est grand mon dam !)
Article lu 775 fois, écrit le par Jester Cet article a été posté dans Fil infOM et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.