J 25 [ LOSC-OM : une douce symphonie en approche

Elle se rapproche ! La mélodie de la Ligue des champions se fait de plus en plus entendre dans la tête de chaque Marseillais, mais gare au relâchement ! Hier soir, dans un stade Pierre Mauroy aux allures du Vélodrome (10 000 supporteurs marseillais), l’OM est parvenu à renverser en deux minutes un match bien mal embarqué face à Lille (1-2). Le club compte à ce jour 11 points d’avance sur la 3e place et semble plus près que jamais de se qualifier pour la plus prestigieuse des compétitions…


La réaction d’André Villas-Boas, qui a une nouvelle fois su faire les remplacements nécessaires pour renverser la vapeur :

« On les attendait un peu. C’était 70 minutes de foot défensif, et 20 minutes d’attaque. C’est vrai qu’on a parlé de ça à la mi-temps, sur ce qu’on ferait si on prenait un but. On a avancé Sanson, et ça a très bien fonctionné pour nous. On a finalement eu un peu plus de pression sur le ballon, on a été plus agressif, et on a réussi. Après il y a aussi l’entrée d’Ake qui a été décisive pour la transformation du résultat. On a fait un match correct, on attendait un peu pour avoir des espaces, comme à Rennes, sauf qu’on a perdu plus souvent le ballon, et on n’a pas fait grand-chose en première mi-temps. En deuxième mi-temps, avec une agressivité physique, mentale, ça a été très bien. Car avec un pénalty raté, c’est difficile. Mais les gars ont pris un peu plus de risques. C’est vrai que la sortie de Rémy nous a aidés, car il y avait moins de pression sur le ballon et on a pu sortir pour construire.

C’est une grande réussite pour notre équipe. Félicitations à l’équipe. Si on excepte les galactiques du PSG, l’OM est la meilleure équipe de cette Ligue. On ne peut pas oublier ça. On écarte nos adversaires directs à 11 et 12 points. C’est un écart considérable, mais on doit continuer et assurer mathématiquement, afin d’arriver jusqu’au but. On est en position de contrôle, j’espère qu’on va continuer à pousser pour arriver à notre objectif. […] (sur le penalty) Non, normalement c’est le contraire. Quand on rate, c’est difficile. Le deuxième but est bien construit, avec de beaux passages et plus de contrôle sur la possession. Le pressing de Lille était fort en première mi-temps, et ça a été difficile de sortir. Après on a joué un peu plus et on a pratiqué un très bon foot pendant 20-35 minutes, pour trouver la victoire. […] je pense qu’il (Marley Aké, rentré en jeu) a déjà été décisif.

Contre Strasbourg à la maison en championnat, il fait expulser un joueur. Il a fait des entrées avec de l’envie. D’habitude il entre comme attaquant, là il était sur un côté, qui est sa position naturelle. Il a la vitesse, je pense qu’il peut devenir un grand joueur. En lui, on a peut-être un futur joueur de l’OM. Il se trouve bien, il est entré avec vélocité. Il a trouvé Valère dans la largeur, qui est allé faire le centre pour Dario. Il drible, il est rapide. Je lui ai donné sa chance plus rapidement aujourd’hui, car il mérite aussi. Radonjic, avec sa pubalgie, on ne pouvait pas prendre de risque au-delà de dix minutes. Il va se faire opérer mardi. Je pense que Payet rentrera pour le match de Nantes. Il faut continuer avec Nantes et Nîmes. Nantes joue contre Lille aussi, Nîmes joue contre Rennes. Ce sont nos deux adversaires désormais. […] Steve a fait deux arrêts incroyables en première mi-temps. Il continue à faire une superbe saison, et il continue à être décisif pour nous. Mais aujourd’hui on a fait un beau match d’équipe, avec des efforts. Il ne faut pas oublier qu’on a joué contre Lyon en coupe. On est arrivé ici avec seulement trois jours de repos contre une semaine entière de travail pour Lille. Physiquement, on a très bien fini.

Concernant Radonjic, Je pense que ce sera vingt ou vingt-cinq jours. […] On a inversé les côtés, car notre première idée était de donner de la liberté à Amavi côté gauche, et avoir Rongier en protection, c’est pour ça qu’ils ont changé de côté. Sanson a été mieux en dix, plus proche de Benedetto. C’est vrai que Dario se trouve parfois très seul, donc il a été plus proche de Dario dans les situations de finition et aussi pour mettre plus de pression. C’est vrai que quand Dario marque son but, on a encore trois joueurs pour finaliser l’action. Lille les a marqués, mais Dario anticipe au premier poteau. Sanson a gardé le ballon, et il a très bien réussi à faire sortir l’équipe quand il a joué en dix. Ce n’est pas une position qu’il aime trop, mais aujourd’hui il a été décisif dans cette position. »

Morgan Sanson, nommé homme du match face aux Lillois :

« On a été au bout de nous-mêmes, on fait les efforts, il n’y en a aucun qui triche et même si on a un effectif court, comme on le sait, chacun se dépouille sur le terrain et ça fait des résultats comme ce soir. En première mi-temps, c’était vraiment moyen. On a peiné à jouer. On est revenu avec de meilleures intentions, mais c’est compliqué quand tu prends le premier but dans ce genre de match.

En plus, derrière on loupe le penalty. Donc là, on n’était pas au mieux. Mais, comme depuis le début de saison, on a un état d’esprit irréprochable, on avait dit que si on prend un but, on ne lâche rien. On n’a encore rien lâché ce soir et on a réussi à renverser ce match. C’est vraiment une victoire collective et on est très très content. »

Christophe Galthier, l’entraineur lillois, au micro des journalistes :

« Je pensais que l’on avait fait le plus dur en ouvrant le score. À partir de la 60e minute de jeu, on a commencé à avoir des problèmes physiques. Cela concernait des joueurs qui ont peu joué ces derniers temps ou pas du tout joué (Onana, Djalo). Face à l’OM, habitué de ce type de rencontre, on a commencé à perdre la bataille du milieu et à reculer. On a été sanctionnés lourdement avec peu de situations. On en a eu en première période sans être efficaces. Il y a aussi deux arrêts importants de Mandanda. Mais on a eu moins de mobilité pour ressortir les ballons. On a été mis en difficulté et on concède deux buts qui nous paraissent évitables. Je n’étais pas sidéré mais un peu agacé du métier olympien qui consistait à gagner du temps et à faire tourner le chrono. Je suis déçu parce que pendant une heure, j’estime que l’on a fait un bon match. Sur des situations et notamment le deuxième but, on fait une grosse erreur de placement sur le centre au premier poteau. Ce soir (dimanche), il y avait beaucoup d’absents, ce qui s’est ressenti au milieu. […] Sur leur dynamique et leur organisation, l’OM finira 2e. Avec autant de points d’avance, ce sera dur de les rattraper hormis un cataclysme. »

Sur les réseaux, les supporteurs et joueurs marseillais étaient aux anges. Voici une sélection des meilleurs tweets, en passant par Dimitri Payet ou Robert Pirès :

Bonne semaine à toutes et tous, on se retrouve samedi, pour le match face à Nantes !

Article écrit par Kélyan

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Jester


Rédacteur à temps perdu - Passionné par l'OM à mon grand dam (et il est grand mon dam !)
Article lu 352 fois, écrit le par Jester Cet article a été posté dans Fil infOM et taggé , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.