Projet iranien : les langues se délient

Commanderie

L’Equipe est revenu aujourd’hui sur la candidature iranienne pour la reprise de l’Olympique de Marseille, quelques mois auparavant.

On apprend notamment que les personnes chargées de jouer les intermédiaires étaient Gilles Bérès (un des avocats de François Hollande), Michel Goueffon, homme de réseaux, ainsi que Bernard Laporte, malgré ses démentis d’alors.

L’ancien ministre des Sports de Nicolas Sarkozy était en particulier chargé de faire le lien avec Vincent Labrune et Margarita Louis-Dreyfus, tandis que Bérès et Goueffon étaient censés quant à eux porter le projet.

Un projet dont Iran Air faisait finalement bel et bien partie, mais qui n’était pas exclusivement iranien et dont le nom de code, nous informe le quotidien, était « Albatros ».

Un hommage à notre actuel gardien de but ?

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Jogabonito


Combattre pour l'OM à la vie à la mort, depuis 1980 en ce qui me concerne.
Article lu 1477 fois, écrit le par Jogabonito Cet article a été posté dans Fil infOM et taggé , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.