Un mundialito réussi pour les minots

Nos U17 marseillais ont participé cette semaine à la 7e édition du Mondial des clubs U17 à Madrid. Ils étaient dans le groupe de Benfica, Schalke 04 et le Real Madrid. Dans l’autre groupe, les Brésiliens du Corinthians (champions en titre) affrontaient l’Atlético Madrid, l’Ajax et le Barça.
Malgré une belle performance globale et aucune défaite, le mundialito s’arrête en demi-finale pour les olympiens, qui perdent aux TAB face aux futurs vainqueurs de l’épreuve, les Corinthians. C’est la fin d’une brillante saison pour les U17 qui ont survolé leur championnat et ont été finalistes nationaux face au Paris SG.

Groupe marseillais :
Fabri (94), Sy (95) – Sam (94), Charles (94), Azouny (94), Aloe (94), Andonian (95, Sommier (95) – Bangoura (94), Galley (95), Abdullah (94), Sparagna (95), Jobello (94) – Diop (94), Santiago (94), Anani (94, Lo Iacono (94, Bonelli (94)
Groupe presque au complet avec les absences de Merhouni (94), Tangani (94, non convoqué ?), Honoré (95, non convoqué) et Araaï (96, blessé). A noter, la présence de Achille Anani (attaquant de la région parisienne) qui rejoindra le club l’an prochain.

1er match : Marseille 3 – 2 Benfica
Buts : Jobello*2 et Santiago
Sy – Charles, Aloe, Azouny, Andonian – Sparagna, Galley, Bangoura – Lo Iacono, Jobello – Anani

2e match : Marseille 2 – 0 Schalke 04
Buts : Bonelli et Anani
Fabri – Charles, Azouny, Sam, Sommier – Andonian, Bangoura, Galley – Lo Iacono, Anani – Bonelli

3e match : Marseille 1 – 1 Real
Buts : Bonelli
Sy – Sam, Aloe, Andonian, Sommier – Sparagna, Abdullah, Jobello (puis Lo Iacono) – Santiago (puis Galley), Diop – Bonelli (puis Anani),
Les marseillais avaient ouvert le score en fin de 1ere mi-temps par Bonelli (suite à un bon travail de Santiago, Abdullah remet instantanément en aveugle à Bonelli qui frappe automatiquement dans la lucarne opposée). Malgré une domination technique des marseillais, les madrilènes égalisent durant les arrêts de jeu, privant ainsi les marseillais de la première place du groupe. A noter que les marseillais étaient privés de leur capitaine Azouni (entorse à la cheville).

1/2 finale : Marseille 1 – 1 Corinthians (TAB 4 – 5)
Buts : Bonelli
Fabri – Charles, Aloe, Andonian, Sommier (puis Sam) – Bangoura (puis Jobello), Abdullah, Galley – Santiago, Lo Iacono- Bonelli (puis Anani)
Privé de Azouni (blessé) et Diop (suspendu suite à son carton rouge face à Madrid), les marseillais ont bien débuté le match et ouvert le score logiquement par Bonelli (suite à une nouvelle ouverture millimétré de Abdullah). Globalement émoussés, les marseillais ont réalisé une performance collective en dessous de celle lors du match face au Real et les brésiliens ont logiquement égalisé en fin de 1ere période sur une faute de placement de la défense olympienne. Aucune des 2 équipes ne parvenant à faire la différence, c’est au tirs au but que les brésiliens vont finalement se qualifier (5 à 4 avec un échec de Andonian côté marseillais).

Côté individualité :
Abdullah par sa facilité et sa justesse technique a survolé la compétition. Il est fort probable qu’il rejoigne directement la CFA2 dès la saison prochaine…
Les 2 gardiens olympiens (Sy et Fabri) ont été très rassurants.
En défense, l’absence de Azouny a été handicapante pour les olympiens même si Aloe et Andonian ont constitué une solide charnière défensive.
Au milieu, en dehors de Abdullah, personne n’est ressorti du lot même si le jeune Sparagna a été très propre lors du match face au Real.
En attaque, Santiago a été très bon par sa percussion, sa justesse technique et sa vision du jeu. Bonelli a une nouvelle fois été monstrueux de réalisme devant le but et Anani a été intéressant par ses appels, sa puissance, sa vitesse et sa disponibilité face au Real (il devrait apporter de nouvelles solutions aux olympiens la saison prochaine).

 
Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
Article lu 1081 fois, écrit le par bibpanda Cet article a été posté dans Hebdo des Jeunes. Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.