EAG-OM : l’OM retombe dans ses travers !

« Passez-moi le Celte ! » C’est avec ces mots que Julio Iglesias y Hernandez Gonzalez et dit « Michel » a tenté de motiver ses joueurs afin d’enchaîner un deuxième succès après l’énorme carton réalisé la semaine dernière face à Troyes. Hélas, c’est là qu’est l’os : son équipe, toujours en rodage, a affiché des lacunes dans la finition rédhibitoires à ce niveau.


Notes NEW (brut)




Mandada


Mendy


Nkoulou


Rekik


Manquillo


Diarra


Lemina


Cabella


Barrada


Alessandrini


Batshuayi


MVP

Diarra 4/6 ★★★★☆☆ 

À part le penalty concédé bêtement en début de partie, Diarra a encore fait un match très propre. Très peu de déchets (une seule passe ratée sur trente-sept tentées) et une technique supérieure au reste de l’équipe, il ne lui manque que du temps de jeu pour pouvoir enchaîner les matchs comme celui de Troyes. Ce sera lui le patron cette saison, à n’en pas douter.

2


Le boulet

Alessandrini 1.5/6 ★½☆☆☆☆ 

C’est simple, il a tout raté dans son match, jugez plutôt (le joueur, pas le chien…) : quatre tirs pour aucun cadré, aucun de ses centres n’a trouvé preneur et il parachève son œuvre en prenant un carton jaune pour cette tentative « maradonesque » de « Main de Dieu » dans la surface adverse. On comprend mieux pourquoi il n’était pas titulaire avec Bielsa : Alessandrini est au mieux un « Impact player »…


Le groupe

Mandanda 3/6 ★★★☆☆☆ 

Il aurait pu être le MVP de ce match en arrêtant le penalty à la première minute (même s’il est très mal tiré par Privat) ; malheureusement, il ne décollera jamais ses lourdes semelles sur le deuxième but breton. Pour le reste, il fait un match propre.

Mendy  2/6 ★★☆☆☆☆ 

Il a été à la peine défensivement face à Coco, mais il a apporté offensivement, même si ces centres auraient pu être plus précis.

1

Nkoulou 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Très attentiste sur l’ouverture du score après la chute de Cabella, le roc Camerounais n’a pas été à la hauteur de son statut au club. Le travail de sape de HoleAss récolterait-il ses fruits ?

Rekik 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Son entente avec NKoulou n’est toujours pas là. Manque de communication, nonchalance… S’il continue comme ça, Doria risque de se relancer plus tôt que prévu…

Manquillo 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Le contraire de Mendy. Même s’il a peu été sollicité en défense, son apport offensif est indigent à ce niveau. En manque de rythme ou tout simplement surcoté ?

Lemina 4/6 ★★★★☆☆ 

Bon match de Lemina, malgré un déchet technique encore important. Son entente avec Diarra semble fonctionner. Ce serait dommage qu’il parte maintenant à la Juve s’il enchaîne les matchs de ce calibre.

Cabella 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Inexistant. Certes il a commencé sur le côté avec la titularisation de Barrada, mais avec la sortie de ce dernier et son replacement au centre, il aurait pu être plus présent. La seule fois où on l’a vu du match, finalement, c’est sur l’ouverture du score, quand il trébuche et laisse N’Koulou seul devant Briand. Thauvin, si tu reviens, on annule tout !

Barrada 3/6 ★★★☆☆☆ 

Match correct de Barrada, même si on attend plus de lui encore. Pas assez décisif sur les coups de pied arrêtés, il faut également qu’il se fasse violence en défense.

Batshuayi 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Deux étoiles pour la générosité, mais il aurait pu être élu « Boulet du Match » également, tant il a raté tout ce qu’il a tenté. Du Gignac à sa plus belle époque. Sa balle de match ratée face à Lössl est le symbole de cette rencontre pour le Belge. Comme le dit ma femme tous les dimanches soir : « Il faut la mettre au fond, sinon ça ne sert à rien ! »

3


Les remplaçants

Ocampos 1/6 ★☆☆☆☆☆ 

Remplace Barrada à  l’heure de jeu, mais n’a strictement rien apporté.

Sarr  1/6 ★☆☆☆☆☆ 

Remplace Cabella à la 77e. Sarr est un joueur besogneux, limité et brouillon.

Sparagna 1/6 ★☆☆☆☆☆ 

Remplace Diarra à la 82e, mais n’a pas eu le temps de s’illustrer.


L'environnement

L'adversaire 3/6 ★★★☆☆☆ 

Une équipe appliquée, mais sans grand génie, qui ne doit qu’à l’inconstance de l’OM de remporter ce match. Briand surnage, mais ne pourra empêcher les Bretons de lutter pour le maintien cette année.4

Michel 3/6 ★★★☆☆☆ 

Alessandrini n’aurait jamais dû finir le match, mais Michel a fait avec les joueurs et le banc qu’il avait, c’est-à-dire avec pas grand-chose. Quand on ne marque pas, on s’expose, et c’est ce qui s’est passé ce soir. À noter la possession de balle – 62% pour l’OM – qui n’est pas sans rappeler la philosophie de jeu de l’ère Bielsa : déposséder l’adversaire du ballon. Il reste à travailler l’efficacité devant le but. Allez Michel, du rab de frappes à l’entraînement cette semaine !

L'arbitre 4/6 ★★★★☆☆ 

Rien à signaler ce soir du point de vue de l’arbitrage de M. Amaury Delerue. Un penalty évident sifflé pour Guingamp, et NKoulou au bord du carton rouge sont les seuls faits marquants du match.

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
Article lu 2470 fois, écrit le par Remind Cet article a été posté dans Les notes et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Une Réponse pour EAG-OM : l’OM retombe dans ses travers !

  1. Excellent boulot ! 😊