Trophée des Champions : les notes

Imprimer
Recommander la news
En discuter sur le forum
L’OM sera toujours l’OM… Mené 3-1 à quelques minutes de la fin, l’équipe marseillaise s’impose finalement…. 5-4 après une fin de match surréaliste et une soif de victoire toujours intacte. Préparez vos défibrillateurs pour la saison à venir !

Le all star : Ayew
Encore lui et toujours lui. Ce garçon est le vrai boss de l’OM. Il marque ce soir le but qui relance l’OM et prend 2 fois ses responsabilités en tirant les 2 pénaltys. On le rabâche mais ce joueur est un grand !

Le bourricot : Diarra
Si,si, il a joué ! Il y en avait beaucoup des bourricots pour ce match mais son statut de capitaine de l’EDF lui permet de remporter le titre haut la main. La mobilité d’une grue, la hargne d’un hérisson, n’en jetez plus, Alou est toujours à son niveau bordelais de la saison dernière

Mandanda :
4 tirs 4 buts et rien d’autre, ça fait peur, surtout que l’excuse du manque de fraîcheur ne marche pas pour lui.

Fanni
Un des meilleurs défenseurs ce soir. Propre défensivement, il a souvent tenté d’apporter offensivement avec de la réussite la plupart du temps. La saison pourrait être longue pour Azpi…

Diawara
Heureusement qu’il a arrêté la bibine parce qu’on ose à peine imaginer ce que ça aurait été dans la cas contraire. Peu inspiré dans son placement, il a su intervenir rigoureusement de temps à autre avant de se faire enrhumer par Hazard sur le second but lillois. Mais rassurons nous, N’koulou est tapi dans l’ombre !

M’bia
Comme son compère, faible.

Morel
Offensivement, il n’a pas grand chose à envier à Taiwo, en témoigne sous nouveau but sous le maillot marseillais. Défensivement, non plus malheureusement…

Diarra (voir plus haut)

Cheyrou
Pas le meilleur Cheyrou que l’on ait connu mais pas le pire non plus.*
remplacé par
Kaboré
qui n’a pas fait pire

Amalfitano
On sent que ce garçon a vraiment du talent et qu’il pourrait apporter beaucoup. Mais positionné ce soir sur le côté droit, poste qu’il n’a plus occupé depuis un an, il a été à la peine pour peser sur le jeu. Ses quelques recentrages ont laissé entrevoir de belles choses.
remplacé par
Jordan Ayew
qui n’a pas perdu de temps pour se mettre dans le rythme. Beaucoup plus alerte que celui qu’il remplaçait sur le côté droit, il provoque les deux pénaltys. Il est frais ce garçon !

Lucho
Le Lucho de la 1ère période peut partir. Celui qui délivre une passe décisive à Ayew et un caviar à Rémy est ardemment prié de rester bien au chaud à l’OM !

Ayew (voir plus haut)

Remy
Il a fait feu de tout bois en première période, se créant plusieurs occasions non concrétisées, la faute à un grand Landreau. Plus discret en seconde période, il marque le but de l’égalisation qui mène finalement l’OM vers la victoire.

Arbitrage *non noté*
Difficile de noter objectivement l’arbitrage de ce soir. Les 2 pénaltys font évidemment plaisir en tant que marseillais mais dans le cas inverse, nous aurions été les premiers à crier au scandale, peut être à juste titre. Les arbitres français peuvent dormir sur leur deux oreilles.

Adversaire
Très attentiste en première période, les lillois ont eu le bonheur de marquer sur leur seule occasion. Pas vraiment plus entreprenants en seconde, ils ont pu compter sur leurs individualités pour prendre le large. Mais à force d’attendre, il arrive que le coup de bâton tombe… et il est tombé. Il faudra tout de même encore compter sur eux la saison à venir

La victoire est au bout et c’est un nouveau titre dans l’escarcelle. Il ne faudra néanmoins pas oublier les errements défensifs de la « garde noir » de l’OM, le trou de 20 en seconde période qui aurait sonné le glas de l’équipe phocéenne dans un match normal, avec un arbitre normal.
Du très gros boulot avant la réception de Sochaux le 6 août 2011.

 
Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
Article lu 1082 fois, écrit le par bibpanda Cet article a été posté dans Les notes. Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.