J 1 | MHSC-OM : et si la moisson commençait à la Mosson ?

Et voilà, enfin on y est ! Après une attente interminable de deux mois et demi, la L1 est de retour. Pour l’Olympique de Marseille tout (re)commence en terres montpellieraines ce dimanche 8 août à 20h45.

Remember last summer

Que d’événements et de changements depuis le 23 mai dernier qui clôturait la saison 2020/2021. Pour rappel, nous étions allés chercher le match nul (1-1) à Metz, nous permettant de conserver une cinquième place synonyme de qualification en Europa League. Hélas, c’est aussi lors de cette ultime rencontre que Milik notre buteur, se blessait au genou. Il n’a toujours pas rejoué et, dixit Sampaoli, restera indisponible encore quelques semaines.

C’est vrai qu’il s’en est passé des choses durant ces deux derniers mois. On passera rapidement sur les « performances » de nos équipes de France, toujours favorites, mais éliminées prématurément de toutes les compétitions disputées.
– Sortie en 8es de l’Euro pour les « A » malgré le génie incommensurable de Kyky – melon – Mbappé
– Élimination en quarts de l’Euro espoirs malgré une génération dorée et un vrai coach à la française, le fameux Sylvain Ripoll
– Élimination en phase de groupes des J.O. malgré le même entraîneur estampillé FFF.

Non, les vrais et nombreux changements sont ailleurs…

La forêt amazonienne

Dans la diffusion des matches tout d’abord. Après le fiasco honteux de Mediapro/Telefoot et l’intérim forcé de Canal+ sur la fin de saison, c’est désormais Amazon qui a récupéré les droits de diffusion (pour 80% des rencontres). Nombreux sont donc ceux qui comme moi, se demandent bien comment ils pourront regarder les matches de l’OM, sachant que notre club sera au titre du « premier choix », retransmis neuf fois sur dix par la chaîne du néo-cosmonaute Jeff Bezos, et le reste sur Canal+ (ou pas…). Le streaming et autres IPTV risquent donc d’avoir de beaux jours devant eux.

Mais le plus important c’est la révolution en cours dans l’effectif marseillais. Un président/Directeur Sportif qui bosse, le fait intelligemment, qui connaît le foot et qui est en osmose avec un coach qui sait ce qu’il veut, ça nous change, et en bien !

Exit donc : Y. Pelé, Nagatomo, Sakai, Khaoui, Germain, Rocchia, Thauvin, Cuisance, Ntcham, Strootman et Perrin, en attendant les départs possibles et espérés de DCC, Radonjic ou Pipa Benedetto, sans parler du cas particulier de Kamara.

Au chapitre des arrivées : Pau Lopez, Luan Peres, Saliba, Guendouzi, Gerson, Cengiz Under et Konrad de la Fuente.

Un recrutement plutôt malin puisqu’à part le très attendu Gerson (20 millions), les autres arrivées sont des transferts secs à prix modiques ou des prêts avec ou sans OA.

La prépa, double, ration

La préparation ponctuée par une campagne de matches amicaux réussie (4 victoires et 2 nuls), a laissé apparaître de réelles qualités et des potentiels importants chez nos jeunes recrues (moins de 23 ans de moyenne) mais également des questions sur l’animation madein Sampaoli, et le onze de base. Néanmoins le président Longoria l’a répété, le mercato n’est pas terminé. Tous les postes doivent être doublés et ce n’est pas encore le cas à l’heure actuelle. Il nous être encore patients pour connaitre le visage de cet OM 2021-22.

À droite notamment où tout le peuple marseillais attend le retour de Pol Lirola, mais aussi l’arrivée de Daniel Wass. Cependant les négociations avec la Fiorentina et Valence s’avèrent très compliquées, malgré le plein accord des deux joueurs avec l’OM.

On parle également du jeune espoir néerlandais Micky Van de Ven en cas de départ probable de DCC (vers l’Angleterre ?). Enfin devant, Sampaoli a reçu l’assurance qu’en cas de départ de Benedetto, celui-ci serait remplacé. Une doublure pour Payet est aussi envisagée (Almada, Adli… Coutinho… Messi  ? 😂🤦‍♂️) mais uniquement en cas de ventes.

Top départ !

Et le match d’ouverture contre Montpellier alors on en parle ?
Sampaoli a annoncé quatre forfaits : Pau Lopez (suspension, reprise et covid 😱), Alvaro (suspension 🤷‍♂️), DCC (covid) et bien-sûr Milik.

Au vu des matches amicaux et en particulier du dernier contre Villareal, on s’achemine vers une organisation à trois derrière avec Saliba-Balerdi-Peres, Kamara ou Rongier côté droit, Henrique ou Konrad à gauche, Gueye-Guendouzi-Gerson au milieu. C’est devant ou subsistent les incertitudes et où El Pelado devra trancher. Payet au vu de sa forme actuelle semble incontournable, mais pour l’accompagner le technicien argentin peut choisir un pur avant-centre (Dieng ou Pipa) ou opter pour un autre joueur de couloir (Under, Konrad, Radonjic).

Quoiqu’il en soit, il serait judicieux de bien négocier cette première rencontre de la saison, qui se disputera devant 13500 spectateurs dont (officiellement) 300 supporters marseillais.

Delort rembarre

Un petit mot sur l’adversaire du jour qui s’avère toujours un opposant coriace.

Un nouvel entraîneur Dall’Oglio qui succède à Der Zakarian, ce qui sera sans doute un gage d’équipe plus joueuse (pas un gros défi). Le MHSC avec un tout nouveau capitaine, Andy Delort, qui prend la succession du vénérable et fraîchement retraité Hilton. Une attraction sur cette rencontre : le retour en L1 de l’ex-Parisien Mamadou Sakho. Une incertitude, Savanier revenu blessé de la « glorieuse » campagne japonaise, et des absents : Omlin dans les buts, Pedro Mendes et Oyongo en défense.

Il conviendra donc de prendre très au sérieux cette équipe (Montpellier ne s’est pas trop manqué ces dernières saisons contre l’OM à domicile, et la dernière victoire olympienne remonte à novembre 2016, 3-0) afin de prolonger la belle dynamique des matchs des préparations et partir du bon pied.

La moisson (de points) doit commencer à la Mosson !

Allez l’OM !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de JLMOM265


Né à Marseille le 30/11/1956. Jeune retraité après une carrière bien remplie dans le transport routier de marchandises (Direction d'agences et de services d'exploitation). Marié depuis 40 ans, Je vis depuis de nombreuses années en région grenobloise, et je suis l'heureux père de deux grands enfants, et grand-père d'un petit diable. Supporteur acharné de l'OM depuis près de 55 ans, je dors, mange et bois OM. Je sais c'est pas normal à mon âge, mais on ne me changera plus, c'est trop tard !
Article lu 220 fois, écrit le par JLMOM265 Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.