LDC | OM-FC Porto : ne pas se faire claquer la Porto nez

Ce mercredi, l’OM reçoit le FC Porto pour le premier match de la phase retour du groupe C. Ce quatrième match de Champions League est l’occasion pour les Olympiens de sauver les meubles, l’espoir fait vivre…

Déception. Frustration. Colère. Une règle de trois.
Trois mots qui collent parfaitement aux trois matchs de Ligue des Champions disputés par l’OM cette saison.
Trois adversaires : Manchester City, Porto et l’Olympiakos. Nous savions que le parcours serait difficile au vu de notre effectif limité, mais nous avions espoir de faire bonne figure… Si tant est que nos joueurs fassent au moins deux-trois efforts.

Trois matchs et trois défaites pour venir égaler un triste record de trois fois quatre (=12) défaites consécutives dans la plus prestigieuse des compétitions.

Trois à zéro, comme le résultat du précédent match contre Porto (et Manchester City… sic).

Espérons simplement qu’aux trois coups de sifflet final, nous rentrions aux vestiaires avec trois points (au moins un, par pitié…) et pas avec une fièvre de cheval (… de trois… oui, je suis hilarant).


Présentation de l’adversaire

Club de coeur de notre entraîneur, André Villas-Boas, le FC Porto est aussi le tenant du titre du championnat portugais. Cette victoire lors de la saison 2019-2020 conforte sa 2e place de club le plus titré du pays avec 29 consécrations, néanmoins loin derrière l’éternel rival, le Benfica avec 37 titres.
Le podium est complété par le Sporting Portugal et ses 18 victoires finales.

Le Championnat portugais a pour particularité l’écrasante domination de ces « Trois grands ». Le titre ne leur échappa qu’à deux reprises : 1946 qui a vu Belenenses l’emporter et 2001 avec la consécration de Boavista.
Au niveau européen, le FC Porto est cependant le club portugais le plus prolifique avec 2 Ligues des Champions (1987, 2004) et 2 Ligues Europa (2003, 2011) même si le Benfica est l’équipe ayant disputé le plus de finales de coupes d’Europe.
La prudence est donc de mise face à un adversaire nettement plus habitué aux joutes européennes que nous.


Les stats

Sur le papier, Porto est bien entendu supérieur. Le champion du Portugal en titre, aurait de quoi nous inquiéter, mais si on regarde sa forme actuelle, il est tout à fait abordable.
L’équipe entrainée par Sergio Conceição est à la 4e place de Liga Nos avec 4 victoires pour 1 nul et 2 défaites en 7 matchs de championnat. Le jeu pratiqué par l’équipe de Porto n’a rien d’exceptionnel en ce moment, c’est pourquoi il était d’autant plus rageant de voir notre équipe perdre par un si grand écart au match précédent.

Le meilleur buteur portugais toutes compétitions confondues est le milieu Sergio Oliveira, avec 6 buts en 10 matchs disputés. De notre coté, le « goleador » est Florian Thauvin avec seulement 3 buts en 12 matchs disputés, cela se passe de commentaire…

Venons-en à l’OM. Malgré un bilan catastrophique en Ligue des Champions avec 3 pitoyables défaites en autant de matchs, le club Phocéen pointe à une surprenante 3e place de Ligue 1. En 9 matchs, l’équipe de Villas-Boas a péniblement réussi à engranger 18 points et n’est qu’à 6 longueurs du leader parisien, avec 2 matchs de retard (OM-Lens et OM-Nice reportés pour cause de COVID).
Avec un jeu proche du néant et une animation offensive (et défensive) indigne d’un club de notre standing, nous arrivons à surnager dans un championnat français d’une faiblesse inquiétante. Il n’est donc pas étonnant de voir l’OM, mais également les autres clubs français, exploser en C1 lorsque l’on voit l’exigence d’une compétition comme celle-ci.

Au niveau des confrontations entre les deux clubs, elles sont plutôt rares et n’ont jamais souri à l’OM. En 5 matchs, Porto s’est imposé 4 fois contre un match nul. Tous les supporteurs espèrent que cette statistique change, en l’emportant mardi, mais cela ne sera pas chose aisée.


Le match

Ce match sera bien entendu difficile au vu de notre forme actuelle mais également à cause d’une longue période de 18 jours sans jouer au moment d’affronter Porto. En effet, deux de nos derniers matchs de Ligue 1 ont dû être reportés faute de COVID, et la trêve internationale ne nous a pas permis de jouer de matchs amicaux (hormis une opposition avec l’équipe réserve qui s’est soldée par une timide victoire de l’équipe 1).

Le report du match de la 11e journée de L1 face à Nice a eu pour effet de faire sortir le Président Eyraud d’un mutisme assourdissant qui durait depuis des semaines, voire des mois. Sa côte de popularité étant au plus bas, la moindre de ses interventions fait l’objet d’analyses et de critiques (souvent justifiées), c’est pourquoi il est aux abonnés absents depuis quelques temps.

En parlant d’absents : à l’heure actuelle, seul Kostas Mitroglou devrait manquer à l’appel pour ce match, lui qui n’est même pas inscrit dans l’effectif pour la Ligue des Champions. Du coté portugais, Pepe devrait encore être à l’infirmerie du fait d’une blessure au pied contractée début Novembre.

Villas-Boas pourra donc compter sur un groupe au complet pour préparer ce match, mais quelle sera la composition du 11 de départ ? Alignera-t-il les éléments habituels, malgré leur méforme et leur inefficacité ou tentera-t-il le tout pour le tout en donnant du temps de jeu aux jeunes ou aux nouvelles recrues (Luis Henrique, c’est toi qui je vise).
Nous verrons tout cela quelques minutes avant le coup d’envoi. Mais tout ce que nous souhaitons, c’est un match sérieux et solide, joué surtout avec l’envie de gagner. Tout ce qui nous manque depuis le début de la saison !

Même si l’espoir d’une qualification s’éloigne un peu plus à chaque défaite match, nous espérons, au plus profond de notre coeur de supporteur, que notre club ne nous déçoive pas une énième fois. Une victoire semble difficile voire impossible tant notre effectif montre ses limites, alors même un match nul fera office de résultat positif.
Il faut à tout prix stopper l’hémorragie de défaites pour ne pas battre ce triste record que nous avons égalé. Ne sortons pas de cette compétition la tête basse, en nous faisant claquer la Porto nez.

Alors messieurs, faites honneur à notre maillot, notre blason, notre devise… Respectez notre club et ses supporters, présents contre vents et marées. Prenez vos responsabilités ou partez !

Allez l’OM !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de SofaWarrior


Le prof préféré de ton prof préféré. J'ai vu de la lumière et je suis rentré. En plus, on m'a promis de la Guinness à volonté.
Article lu 451 fois, écrit le par SofaWarrior Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , , . Sauvegarder le lien.

Une Réponse pour LDC | OM-FC Porto : ne pas se faire claquer la Porto nez

  1. Merci de nous aider à garder espoir