TFC-OM : ça dépend d’eux ! 

Comme chaque semaine depuis toujours, l’OM est plus ou moins en crise avant de se déplacer à Toulouse. Les Olympiens sont pourtant face à une situation simple : la suite de leur saison dépend en grande partie de leur bon vouloir, ils le savent, et les semaines à venir nous diront s’ils s’en foutent.

Défense en kit

Morel a de bonnes chances de devenir le plus ancien olympien de l'effectif l'été prochain #ProjetDortmund

Morel a de bonnes chances de devenir le plus ancien olympien de l’effectif l’été prochain. #ProjetDortmund

Les suspensions de Fanni et Dja Djédjé qui s’ajoutent à l’absence longue durée de Nkoulou et au soi-disant prêt de Doria, hologramme fictif recruté par Labrune sur Twitter, vont contraindre l’OM à aligner une défense encore plus expérimentale que d’habitude. Moins par audace que par nécessité, le jeune Baptiste Aloé, présenté depuis des années comme l’un des meilleurs jeunes du club, pourrait à nouveau dépanner dans l’axe, au détriment d’un Sparagna qui a davantage convaincu lorsqu’il a joué. Pour encadrer le minot, Benjamin Mendy, lui prodiguera sûrement quelques conseils judicieux, quoique sans rapport avec le football. Le vrai leader de l’affaire, on ne va pas se mentir, ce sera l’ancien merlu Jérémy Morel, passé en quelques mois du statut de médiocre latéral gauche à celui de « moins mauvais défenseur central disponible » malgré des errements Zubaresques. Décalé à droite, Lemina ne pourra ni être aligné dans l’axe de la défense, comme il l’avait été avec succès cet été, ni équilibrer l’entrejeu. Des carences qui suffiraient n’importe où ailleurs à expliquer le petit trou d’air traversé par le champion d’automne. Mais bon, il paraît que si l’OM est friable, c’est à cause de la méthode de Bielsa, qui utilise mal son magnifique effectif…

L’an pire du milieu

A ce rythme, c'est sur Le Bon Coin qu'il va falloir aller cherher un bon numéro 6.

À ce rythme, c’est sur Le Bon Coin qu’il va falloir aller chercher un bon numéro 6.

Et si la défaite concédée contre Caen cachait juste un gros malentendu ? Une fois de plus, et peut-être une fois de trop, « le cœur du jeu » invoqué religieusement par tous les entraîneurs de L1 a été complètement défaillant. Mais une fois de plus, et peut-être une fois de trop, le Vel » a moins été marqué par l’utilité d’André Ayew que par l’inutilité de Gianelli Imbula. C’est ce qui a échappé au staff marseillais : l’intérêt principal de recentrer le taulier ghanéen est de pouvoir foutre l’autoproclamée superstar de Guingamp sur le banc. Il serait temps. Comment espérer tenir la route avec un récupérateur cérébralement incapable de faire une passe avant 95 touches de balle en moyenne ? Depuis son arrivée, celui qui fut annoncé à Chelsea avant même d’avoir prouvé quoi que ce soit à Marseille a certes marqué les esprits par ses percées fulgurantes. Mais n’a jamais cessé d’agacer par un individualisme qui confine presque à l’autisme. Si l’OM est si déséquilibré, c’est peut-être parce que celui à qui on demande de tenir la baraque y fout le feu. Néanmoins, il ne faut surtout pas l’écrire trop gros où le dire trop fort, objecterait probablement Vincent Labrune  : ça risque de déprécier la magnifique plus-value qu’il a prévue en le recrutant. On aimerait pourtant voir ce que donnerait une paire Ayew-Romao dans l’axe face à la forêt toulousaine façon Casanova. Parce que si le Milieu n’est pas près de lâcher l’OM, cela fait un bon moment que l’OM a abandonné le milieu.

L’attaque tique

C'est incontestable: Gignac laissera une trace dans l'Histoire de l'OM. Le tout est de savoir comment la nettoyer.

Gignac laissera une trace dans l’Histoire de l’OM. Le tout est de savoir comment la nettoyer.

 

Si l’on s’en tient purement aux statistiques, le secteur offensif phocéen semble un peu échapper au marasme ambiant. Quand vous perdez, même honteusement, sur le score de trois buts à deux, vous pouvez toujours faire valoir que vous avez malgré tout planté deux pions en route.  Sauf que cela fait des semaines maintenant que le spectacle proposé ressemble bien davantage à des numéros de solistes permis par le talent individuel surpayé par Labrune qu’au récital collectif qui a ensoleillé la phase aller. Hormis l’indispensable Ayew donc, dont il faudra bientôt se dispenser, c’est l’ensemble des attaquants marseillais qui semblent un peu paumés. Si l’excuse PMU de la fatigue physique est régulièrement servie par des consultants qui consomment leur bière bien fraîche à défaut d’avoir inventé l’eau chaude, elle tient d’autant moins ici que Bielsa a le choix de faire tourner. Si brillant lors de la phase aller, Dimitri Payet n’a pas perdu son football. Mais peut-être la volonté élémentaire d’exercer sa profession à plein temps. André-Pierre Gignac n’est pas devenu un attaquant moyen à l’intelligence minuscule: il l’a toujours été. Il est peut-être trop occupé à mettre en scène son implication pour que celle-ci soit optimale. Et que dire de Thauvin, dont le fameux potentiel ressemble de plus en plus à un bouclier magique? Tous ces joueurs sont capables de faire de bonnes choses, on le sait. Ils sont en méforme, cela arrive. Mais qu’attend donc Bielsa pour essayer, durablement, une autre animation? C’est qu’à ce rythme, on risque d’avoir à peine entraperçu le talent d’Ocampos… qui pourrait débuter une nouvelle fois sur le banc.

Les cinq questions qu’on se pose

1 • En cas de nouvelle contre-performance, passera-t-on à nouveau la semaine à parler du recrutement de Labrune et du futur de Bielsa plutôt que du jeu?

2 • Où peut-on acheter les lunettes de beau gosse qu’avait Jérémy Morel en conférence de presse cette semaine?

3 • Alors que Toulouse est relégable, un départ de Casanova est évoqué en fin de saison. Et si c’était une bonne idée pour remettre Gignac en confiance l’an prochain?

4 • Après avoir ressuscité Gourcuff, N’Gog ou Erding, l’OM va-t-il relancer Wissam Ben Yedder?

5 • Vincent Labrune est-il une personne réelle?

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
Article lu 2251 fois, écrit le par boodream Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.