D1 féminine : résultats, analyses et but de la 5e journée

La 5e journée de D1 n’avait pas de très grosse affiche, mais a cependant offert une surprise de taille avec la victoire de Guingamp à Bordeaux (1-2) ! Montpellier accroché à Soyaux, Lyon et le PSG vainqueurs sans souci creusent l’écart. Dijon et Reims se neutralisent, tandis que l’OM s’impose devant Metz. Résultats, commentaires et les buts en vidéos.

 

Samedi 12 octobre

Dijon 1 – 1 Reims
Fleury 0 – 2 PSG
Lyon 4 – 0 PFC
Marseille 3 – 1 Metz
Soyaux 1 – 1 Montpellier

Dimanche 13 octobre

Bordeaux 1 – 2 Guingamp

——————————–

Cette 5e journée aura été marquée par le surplace du MHSC, tenu en échec à Soyaux et qui voit Bordeaux, vainqueur de Guingamp, le lâcher. Lyon et le PSG ont bien maîtrisé leur sujet et poursuivent leur mano a mano. Tandis que Dijon et Reims se neutralisent, l’OM emporte une victoire précieuse face à Metz qui, comme le DFCO, n’a toujours pas gagné et se trouve en position de relégable.

 DIJON  1 – 1  REIMS

 Deux équipes en quête de victoire, et deux équipes certainement frustrées à l’arrivée… Les Champenoises crurent bien refaire le coup de Marseille en ouvrant le score après l’heure de jeu par Tetyana Romanenko à la conclusion d’une action Herrera-Roux, et qui inscrivait son 2e but de la saison (63e, 0-1)… Mais Dijon réagissait et poussait de plus en plus, trouvant la récompense de ses efforts à moins de dix minutes de la fin par Élise Bussaglia qui s’appuyait sur Tatiana Solanet pour un une-deux avant de déclencher une frappe victorieuse de l’extérieur de la surface (83’, 1-1)… L’expulsion trois minutes plus tard pour un deuxième carton jaune – totalement légitime – de sa coéquipière Ophélie Cuynet ne changeait rien au sort du match, même si Reims passait à un cheveu de marquer deux fois contre son camp en quelques minutes, mais handicapera le DFCO pour sa prochaine réception de Lyon.
Dijon prend son premier point, mais ce résultat à domicile face à un concurrent direct pour le maintien ne peut qu’être ressenti comme une vraie déception et deux points de perdus.
Pour Reims, même si le score final est décevant, on pourra quand même se consoler d’avoir pris ce point qui maintient les promues trois unités au-dessus de la zone de relégation. Il faudra confirmer lors des deux prochaines rencontres face à d’autres concurrents directs, à domicile devant Guingamp, puis à Metz.

Buts : Élise Bussaglia (83e) / Tetyana Romanenko (63’)

Expulsion : Ophélie Cuynet (DFCO)

Spectateurs : 741 spectateurs.

 

———————————

FLEURY  0 – 2  PSG

Match à sens unique que ce derby parisien, dominé de la tête et des épaules par les visiteuses du PSG, leur gardienne, capitaine de la sélection nationale polonaise, Katarzsyna Kiedrzsynek n’ayant pas eu un seul arrêt à effectuer. Le score aurait pu être beaucoup plus lourd sans la maladresse des attaquantes, un brin de malchance (une tête de Däbritz sur la barre) et, surtout, les belles parades de la gardienne Laetitia Philippe tout au long de la partie.
Le PSG se lança pourtant de la meilleure des manières en ouvrant le score très rapidement par Sara Däbritz qui reprenait à bout portant un bon centre de la droite de Kadidiatou Diani (4e, 0-1)… Un but en début de période, un autre en fin avec la passeuse Kadidiatou Diani qui se faisait buteuse en mettant au fond un centre de Baltimore au pied du second poteau (43e, 0-2)…
On pouvait craindre pour les Floriacumoises une avalanche de buts en deuxième période. Mais si le PSG confisqua bien le ballon, se créant de nombreuses situations dangereuses dans la surface adverse, les filets des locales ne devaient plus trembler.
Ayant a priori mangé son pain noir après avoir affronté successivement Bordeaux, Montpellier, Lyon et le PSG (et Reims juste avant celui-ci), le FCF91 peut espérer commencer à engranger des points lors de ses prochains rendez-vous (face à Soyaux, à Guingamp, devant l’OM et Dijon, à Metz). Mais pour cela, il faudra quand même offrir un tout autre visage que celui de ce samedi.
Le PSG, lui, se contentera de ce petit score qui n’aura pas forcément rassuré Olivier Echouafni sur le réalisme offensif de ses joueuses, et ce à quelques jours de disputer son match aller de 8e de finale de LdC chez les Islandaises de Breidablik (mercredi), avant un nouveau derby parisien le week-end prochain contre le Paris FC…

Buts : Sara Däbritz (4e), Kadidiatou Diani (43e).

Spectateurs : non connu

——————————–

LYON  4 – 0  PARIS FC

Les années se suivent et se ressemblent. Comme d’habitude, le PFC a offert une vénérable résistance aux ogresses lyonnaises, mais comme d’habitude il est reparti avec une valise bien pleine, même si les scores se réduisent légèrement (9-2 il y a deux ans et 5-0 l’an passé)… Et comme bien (trop ?) souvent, Lyon sut faire la différence en fin et début de période, des moments qui font mal à l’adversaire.
C’est dans le temps additionnel de la première période que l’OL ouvrit le score grâce à un coup de tête de Wendie Renard qui reprenait de près et victorieusement un corner de Dzsenifer Marozsan, un grand classique (45e, 1-0) ! Et dès la reprise, bis repetita : nouveau corner tiré par l’internationale allemande, et nouvelle tête à bout portant, cette fois de Ada Hegerberg (47e, 2-0)…
Si le PFC offrait une belle opposition (Gaétane Thiney avait trouvé la barre de Sarah Bouhaddi), la machine lyonnaise enfonçait le clou juste après l’heure de jeu par Eugénie Le Sommer. À l’origine, encore et toujours Marozsan, pour un coup franc cette fois sur la tête de Renard, suivi d’un tir en pivot de Griedge M’Bock repoussé par la gardienne Camille Pecharman, mais hélas pour elle directement sur l’attaquante des Bleues qui n’avait plus qu’à pousser le cuir au fond (61e, 3-0)…
Revenait à Hegerberg le soin de clôturer la marque de jolie façon et après avoir été servie par Amel Majri (88e, 4-0). Un doublé qui permet à la Norvégienne de prendre seule la tête du classement des buteuses avec 8 réalisations (une de plus que Diani).
Cette défaite « honorable » dans le contenu devra servir au PFC pour son déplacement chez le voisin du PSG samedi prochain, puis la réception du MHSC… Une passe de trois difficile à négocier…
Lyon ne connaît pas ce genre de tourments et conserve la tête du classement à égalité de points avec son grand rival du PSG. Et peut partir tranquille jouer son 8e de finale européen sur la pelouse danoise du Fortuna Hjørring (mercredi)…

Buts : Wendie Renard (45e), Ada Hegerberg (47e et 88e), Eugénie Le Sommer (61e).

Spectateurs : 1306.

———————————-

OM  3 – 1  METZ

Voir article dédié.

———————-

SOYAUX  1 – 1  MHSC

Comme la saison dernière, Sojaldiciennes et Pailladines se sont séparées sur le même score de parité qui arrange davantage les premières nommées que les secondes. C’est d’ailleurs Soyaux qui partait sur les chapeaux de roues en ouvrant très rapidement le score. La néo-Montpelliéraine Élisa de Almeida passait de la joie d’avoir connu cette semaine sa première sélection en bleu au Kazakhstan à la cruauté d’un but contre son camp, dont elle était à l’origine (ballon perdu au profit de Lahmari qui transmettait à Bourgouin dont le centre au premier poteau était dévié dans son propre but par… de Almeida (2e, 1-0) !
Il fallut attendre toute une période de jeu avant de voir le MHSC recoller au score. Ce n’est en effet que dans le temps additionnel que l’internationale autrichienne Sarah Puntingam parvenait à convertir en but, d’une tête piquée un centre parfait de Marion Torrent (45+1’, 1-1).
En 2e période, Montpellier prenait le jeu à son compte et se montrait de nombreuses fois dangereux, mais se heurtait à une excellente Romane Munich dans les buts de l’ASJ, qui parvenait ainsi à préserver le match nul.
Bonne performance donc de Soyaux qui porte sa série d’invincibilité à 4 matches avant d’aller à Fleury, puis de recevoir Dijon… Montpellier a clairement perdu deux points dans sa course à distance avec Bordeaux, et devra faire le plein face à Metz, puis au Paris FC, car ensuite il faudra recevoir Lyon…

Buts : Élisa de Almeida c.s.c (2e) / Sarah Pintigam (45+1’).

Spectateurs : 423

———————–

BORDEAUX  1 – 2  GUINGAMP

Après leur première défaite de la saison au PSG (0-3), on attendait des Bordelaises qu’elles reprennent leur marche en avant aux dépens d’une équipe de Guingamp quelque peu dans la difficulté. Surprise ! Ce sont les Bretonnes qui se sont imposées et, à la vue du match, personne ne pourra taxer cette victoire de vol.
Tout avait pourtant bien commencé pour Bordeaux qui menait au repos 1-0 grâce à un but de l’inévitable Khadija Shaw qui reprenait de la tête un bon centre d’Emelyne Laurent d’abord claqué par Solène Durand (17e, 1-0) pour son 5e but de la saison…
Les Girondines avaient plusieurs fois la possibilité de plier la rencontre, mais elles faisaient preuve d’un déchet technique important et inhabituel. Elles devaient le payer cher par la suite. En effet, la deuxième période voyait des Guingampaises revenir dans le match en y croyant, et des Bordelaises de plus en plus à côté de la plaque. Le match basculait en trois petites minutes. C’était tout d’abord Alison Peniguel qui trompait Erin Nayler de l’intérieur de la surface, inscrivant son premier but en D1 (62e, 1-1). Sur l’action, la défense bordelaise avait été incroyablement passive…
Et ce n’était pas fini ! 180 secondes plus tard, Louise Fleury enroulait magnifiquement du gauche et sans contrôle de la limite de la surface, logeant le ballon dans la lucarne opposée de Nayler, pour sa 3e réalisation cette saison (65e, 1-2) !
La dernière demi-heure ne devait pas permettre à Bordeaux de revenir au score, les Girondines continuant à se montrer maladroites, peu inspirées et souvent apathiques. Cette défaite à la maison, au-delà de la déception légitime, est une occasion clairement manquée de prendre seul la 3e place au classement, après le nul la veille du MHSC à Soyaux. Au lieu de cela, le FCGB se retrouve 4e, un point derrière Montpellier et un devant le PFC et Soyaux. Les coéquipières de Viviane Asseyi devront remettre les pendules à l’heure samedi prochain, toujours à domicile, face à l’OM…
Guingamp, de son côté, fait une excellente opération, mettant la zone de relégation 5 points derrière. Un nouveau déplacement samedi, à Reims, ne devra pas être raté pour ne pas gâcher le beau résultat de ce week-end.

Buts : Khadija Shaw (17e) / Alison Peniguel (62e), Louise Fleury (65e)

Spectateurs : non connu

————–

 

Crédit vidéos : FFF

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Philippe Serve


Supporter de l'OM depuis sa finale victorieuse en Coupe de France en 1969. Tombé amoureux du foot féminin, un peu d'abord en 2007 et 2008, définitivement en 2011. Ai suivi pendant 4 ans au plus près l'OM féminin via mon site Olympiennes et Marseillaises. Assume complètement d'être supporter à la fois de l'OM ET de l'OGCN, club de ma ville natale ! Informe au quotidien sur tout le foot féminin, mais aussi sur l'actualité la plus diverse via mon compte perso Twitter @Olympiennes
Article lu 539 fois, écrit le par Philippe Serve Cet article a été posté dans Compte-rendu, Féminines et taggé , , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.