Strootman : stop ou encore ?

Acheté 25 M€ à la Roma à l’été 2018 à l’issue du transfert de Frank Zambo-Anguissa en Angleterre et percevant 550 000 € brut par mois, le milieu défensif néerlandais ne fait pas l’unanimité chez les aficionados de l’Olympique de Marseille, ni même au sein du club. Pour autant, ne serait-il pas justement l’homme sur qui compter dans cet OM orphelin de Luiz Gustavo ? Nous avons décidé de creuser l’idée avec Najet Rami qui connaît l’institution romaine comme le fief marseillais, c’est-à-dire par cœur !

Kevin Strootman, où es-tu ?

Que les détracteurs du farouche Batave se rassurent : il ne s’agit ici pas de « sauver le soldat Strootman », mais bien de se demander s’il y a eu « erreur de casting » ou pas.

Ce choix était d’abord celui de Rudi Garcia, qui passant de la Roma à l’OM en a fait une priorité absolue.

« Kevin Strootman a plus choisi Rudi Garcia que Marseille. Il ne voulait pas quitter Rome, et s’il est parti, c’est uniquement pour Rudi Garcia ! » (Emanuel Gamba – La Repubblica)

Or, le joueur n’est arrivé que bien après dans le fameux « OM Champions Project », peut-être bien trop tard… Certainement beaucoup trop tard aux yeux de nombreux supporteurs olympiens en tout cas.

Et pour cause ! Fort d’un excellent premier match face à Monaco en septembre 2018, l’international hollandais n’a plus donné sa pleine mesure par la suite. Pire, il a même tâté du banc pendant une bonne moitié de saison dernière. Pour un joueur souhaité par l’ex-entraîneur, cette situation a tout d’un fiasco.

Un joueur faisant l’unanimité

Pendant les semaines précédant sa signature, les échos étaient pourtant très flatteurs : « Kevin est très fort, c’est un guerrier et il peut faire progresser le milieu de terrain de n’importe quel club. Je ne sais vraiment pas s’il peut devenir un joueur de Marseille, mais si c’est le cas, je serais heureux pour Rudi. » (Walter Sabatini – La Provence).

À l’issue de son départ du club italien, les réactions furent également sans équivoque. Le joueur était apprécié. Très apprécié même.

Najet Rami : « Il est arrivé à la Roma en 2013 et en cinq ans, je ne l’ai jamais vu tricher avec ce maillot. Un joueur exemplaire. Dès son arrivée, il s’imposa direct et gagna sa place de titulaire aux côtés de Pjanic et de Rossi.
J’adorais ce joueur ! Il était complet. Un pressing sans relâche, capable de casser les lignes en une passe vers l’avant, très juste techniquement… Bref il avait tout ! »

L’après blessure

Relayeur susceptible de casser les lignes et d’aller vers l’avant tout en ayant une bonne capacité d’interception et de récupération du ballon, il correspondait parfaitement au profil recherché lors du mercato estival 2018-2019. Le but était alors d’épauler Gustavo et de compléter un entrejeu un peu léger en quantité comme en qualité.

Contre toute attente, le duo ne fonctionne pas. D’ailleurs, Garcia ne les fait quasiment jamais jouer ensemble. Par conséquent, d’aucuns affirment que le « Strootman d’avant » n’est plus, que depuis sa rupture des ligaments croisés du genou gauche, il n’a pas su retrouver le niveau qui était le sien et l’explosivité qui caractérisait son jeu.

N.R : « Malheureusement, après sa blessure au genou, ce n’était plus le même. Il met du temps à revenir et quand il revient, il est moins tranchant, moins sûr de lui. Par contre il se bat toujours autant ! »

Strootman apparaît ainsi un peu au-dessus de la moyenne à son poste, mais on attend bien plus d’un tel joueur et d’un tel transfert :

Statitisques de Strootman (source Sofascore)

Un rendez-vous manqué

N.R : « Arrivé trop tard ? Je ne sais pas. Après c’est vrai qu’il arrive au moment où beaucoup d’autres joueurs de l’équipe ne sont pas au niveau. Et puis le déroulement de la saison où rien n’a fonctionné et avec un Rudi Garcia complètement dépassé… »

De fait, avant le début du dernier mercato en date, les choses étaient claires entre Kevin et la direction : la masse salariale devait être considérablement allégée et le Hollandais a été instamment prié de se trouver une porte de sortie. Une politique de club déplacée pour certains, logique pour d’autres.

Dans ce genre de conflits qu’ils soient avérés ou non, la pilule doit avoir du mal à passer et sans doute existe-t-il meilleure méthode pour motiver l’intéressé… Comble d’ironie, le joueur étant devenu invendable – un retour à la Roma ayant même été évoqué – c’est son compère Gustavo qui est parti sous d’autres cieux à l’issue d’un mercato aussi tendu que frugal !

Par conséquent, dès la reprise, la star déchue Oranje est de retour dans le groupe marseillais. Lui qui était promis à l’exil, se retrouve titulaire pour ce début de saison 2019-20 ! À ses côtés, Sanson et Lopez dessinent un 4-3-3 qui ne convainc pas plus en tribune que sur le terrain,  en dépit des efforts louables d’André Villas-Boas qui a succédé à Rudi Garcia sur la banc du club sudiste.

Avec l’arrivée de Valentin Rongier en provenance du FC Nantes, le dispositif va cependant pouvoir encore évoluer, notamment en 4-2-3-1 et permettre au technicien portugais de construire peu à peu un collectif viable.

Un nouveau départ ?

Strootman pourra-t-il enfin s’imposer et fournir des prestations dignes de son passé romain ? Ou, déjà meurtri par les soubresauts de cet été, sera-il de nouveau sommé de quitter l’OM dès cet hiver ? Qui vivra verra, comme on dit. Toutefois, le joueur donne toujours satisfaction à son sélectionneur, puisqu’il est appelé régulièrement avec les Pays-Bas (phases de qualification pour l’Euro 2020).

Du reste, Najet garde espoir :

« J’ai envie de croire que le Strootman de la Roma n’est pas fini. Il n’est clairement pas au niveau depuis son arrivée à l’OM mais je l’ai tellement vu bon et indispensable dans son ancien club que je n’ai pas envie de croire qu’on ne le verra tel qu’on l’espère sous nos couleurs. »

Kevin, la balle est dans ton camp… À toi de faire taire tes détracteurs !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Jester


Rédacteur à temps perdu - Passionné par l'OM à mon grand dam (et il est grand mon dam !)
Article lu 1018 fois, écrit le par Jester Cet article a été posté dans Tribune libre et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.