D2F | OM (2-0) US Orléan : à la relance ?

Lors de cette seizième journée de championnat, nos Olympiennes ont fait le travail face à l’US Orléans, l’ancienne équipe de Maëva Salomon, de Roselène Khezami et de Coralie Monguillon. L’OM l’a emporté par deux buts à zéro. Première réussie pour le nouvel entraîneur Frank Borelli. Une fois n’est pas coutume, les Marseillaises ont réussi un clean-sheet.

 

Composition de départ :


Hatchi

Hatchi

Khezami

Khezami

Sow

Sow

Tchakounte

Tchakounte

Gouineau

Gouineau

Perret

Perret

Kbida

Kbida

Salomon

Salomon

Joseph

Joseph

Diop

Diop

Conesa

Conesa

 

Une fois de plus, en l’absence de diffusion sur twitch, les infos que j’ai pu recueillir du match restent très lacunaires. Les buts et les buteuses, même si pour le premier, il a fallu attendre quarante-quatre minutes pour le savoir sur X.

La communication du club pour ce qui traite des féminines est tout simplement scandaleuse. Les dirigeants peuvent se gargariser sur les progrès du groupe des Olympiennes et de s’autocongratuler à propos du travail effectué, pour le supporter lambda, le foutage de gueule est monumental.
Je n’ai souvenir que de 4 matchs retransmis cette saison, sur le twitch de l’OM (Metz, Nantes, Nice et Montauban), sur les 8 disputés à Marseille, alors que le stade est équipé de caméras automatiques.
Le pire reste la non-diffusion de la rencontre face à Strasbourg.
Visiblement, dans l’esprit des dirigeants, les supporters ne comptent pour rien et ce n’est pas en agissant de la sorte que le foot féminin se développera à Marseille et à ses environs.

Ce coup de gueule passé, venons-en aux buts.

Le premier survient à la 24′ sur un penalty tenté et réussi de Maëva Salomon, au ras du poteau.
OM 1-0 USO
Je ne saurais rien en dire de plus.

Le second est l’Œuvre d’Inès Kbida, à la toute fin de partie : 90+2’.
Conesa perce dans l’axe et décale Couasnon, sur sa droite qui elle-même lance Coralie Monguillon sur l’aile. Cette dernière centre. Inès Kbida jaillit au premier poteau et du plat du pied, glisse le ballon entre Audrey Dupupey, la gardienne orléanaise, et le piquet.
OM 2-0 USO

La partie se termine sur ce score et il est à noter que les Olympiennes n’ont pas encaissé de but, ce coup-ci. Ce n’est que la troisième fois en seize journées de D2.

Dans l’après-midi, L’OGC Nice a partagé les points à domicile face à Strasbourg (0-0) et Nantes est parvenu à égaliser au Mans, au bout du bout de la rencontre (90+6’).
Il en résulte que l’OM prend deux pts sur Strasbourg, Nantes et Nice. Ce qui met les Marseillaises à 2 pts des Canaries et 4 des Alsaciennes. Nice, pour sa part, pointe à 7 pts des Marseillaises.

Rien n’est encore perdu, même si le chemin sera parsemé de difficultés. Les Olympiennes doivent toujours se rendre à Strasbourg.

Pour la prochaine rencontre, Borelli et ses troupes se déplaceront à Thonon Évian Grand Genève, actuelles huitièmes du classement.

 

Ines Kbida apporte la délivrance

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Kim Nielsen


Je supporte l'OM depuis 1973, ça ne me rajeunit pas ! J'étais présent à Bari et à Munich pour des résultats opposés. J'ai pris goût au foot féminin depuis la coupe du monde en France.
Article lu 224 fois, écrit le par Kim Nielsen Cet article a été posté dans Compte-rendu, Féminines et taggé , . Sauvegarder le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.