Féminines : battues 0-3, les Olympiennes se sont fait Reimser…

4e journée de D1 Arkema

OM  0 – 3  REIMS

Je l’avais signalé dans ma présentation de match… Malgré ses deux défaites inaugurales, Reims avait montré plus de jeu et de promesses que l’OM dans le même temps (1 d, 1 v). Au bout de ce match entre promus et adversaires directs pour le maintien, le score est sans appel. Les Olympiennes ont pris un bouillon au goût très amer. 0-3, alors que la différence particulière prédomine sur la générale, voilà qui sonne mal, très mal. Et dire que la jeune Naomie Feller, auteure d’un doublé contre Lyon la semaine dernière et danger numéro un côté rémois, n’a pas pu jouer ce match, se blessant à l’échauffement !  On en tremble presque rétrospectivement…

Les Olympiennes ne surent guère se créer de grosses opportunités : deux tentatives seulement en première période (Maëva Salomon en duel avec la gardienne Phallon Tullis-Joyce, Eva Sumo de la tête sur corner, arrêté par la gardienne), aucune des deux occasions n’allant au fond… Les Rémoises n’eurent qu’une chance de marquer avant la pause atteinte sur un score vierge (0-0), mais elles trouvèrent le poteau par Spinelli…

Constatant sans doute que ces Marseillaises n’étaient guère à craindre malgré leur légère domination (stérile), les Champenoises surent élever leur jeu d’un cran. Jessy Roux – qui avait remplacé Feller dans le 11 de départ au dernier moment – touchait à son tour du bois en trouvant la barre d’une frappe puissante de 35m ! (55e).
Dix minutes plus tard, Reims ouvrait le score. Daphné Corboz bottait un coup franc sur la tête de Spinelli qui envoyait (encore !) le ballon sur la barre. Tatyana Romanenko, en embuscade à 3 mètres de la ligne, n’avait qu’à pousser le cuir au fond (65e, 0-1)…
Alors qu’on attendait une réaction olympienne, c’était Reims qui se montrait encore le plus dangereux, notamment par Roux qui obligeait Blandine Joly à intervenir deux fois de suite. Mais la gardienne de l’OM devait s’incliner à nouveau lorsque cette même Jessy Roux venait la battre en duel, parfaitement servie par la Costaricienne Herrera dans le dos d’une défense olympienne aux abonnées absentes (84e, 0-2)…
L’OM jetait ses dernières forces dans la bataille. Un centre de Nadjma Ali Nadjim touchait la barre, puis Sarah Palacin ne cadrait pas à l’entame du temps additionnel… Les joueuses de Christophe Parra buvaient alors le calice jusqu’à la lie en encaissant un troisième but superbe. A 30 mètres des buts olympiens et dans l’axe, Mélissa Gomes éliminait Coton-Pélagie telle une torera avant de déclencher une violente frappe qui lobait Joly et finissait au fond sous sa barre ! (90+3e, 0-3)…

L’OM a encaissé face à Reims autant de buts que l’avait fait l’OL.. mais lui a été loin d’en mettre huit en retour… Cette défaite risque de faire très mal, et le prochain déplacement au Paris FC (encore privé de Thiney) s’annonce bien compliqué…
Les Rémoises, elles, tiennent leurs promesses. Avec un budget inférieur à celui de l’OM, elles ont su effectuer un recrutement certes tardif, mais intelligent, et peuvent envisager la réception de Fleury avec une certaine sérénité. En tout cas, cette saison, que ce soit les garçons ou les filles, le Stade de Reims se sera baladé du côté de la Canebière…

Buts : Tatanya Romanenko (65e), Jessy Roux (84e), Mélissa Gomes (90+3e).

OM :



Joly


Coudon


Pizzala (cap)


Lamarque


Hamidou


Zahot


Coton-Pelagie


Sumo


Ali Nadjim


Salomon


Caputo

Remplaçantes:
Palacin (58e, pour Caputo)
Gherbi (66e, pour Sumo)

Entraîneur : Christophe Parra.

Reims :



Tullis


Doucoure


Deslandes


Spinelli (cap)


Simon


David


Philippe


Herrera


Corboz


Romanenko


Roux

Remplaçantes :
Gomes (75e, pour Corboz)
Rapp (85e, pour Spinelli)
Soyeux (90+2e, pour Roux)

Entraîneure : Amandine Miquel.

256 spectateurs.

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Philippe Serve


Supporter de l'OM depuis sa finale victorieuse en Coupe de France en 1969. Tombé amoureux du foot féminin, un peu d'abord en 2007 et 2008, définitivement en 2011. Ai suivi pendant 4 ans au plus près l'OM féminin via mon site Olympiennes et Marseillaises. Assume complètement d'être supporter à la fois de l'OM ET de l'OGCN, club de ma ville natale ! Informe au quotidien sur tout le foot féminin, mais aussi sur l'actualité la plus diverse via mon compte perso Twitter @Olympiennes
Article lu 674 fois, écrit le par Philippe Serve Cet article a été posté dans Compte-rendu, Féminines, Fil infOM et taggé , , , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.