Rennes (1-1) OcaMpos : à quand le réveil des troupes ?

L’OM a stoppé l’hémorragie de trois défaites consécutives en Ligue 1, en rapportant un point de son déplacement à Rennes. Grâce à sa nouvelle recrue Lucas Ocampos, buteur hier. Une lueur d’espoir ?

Le dernier succès olympien à l’extérieur remonte au 4 octobre dernier. Ce fut alors une victoire in extrémis à Caen, sur un but de Dédé Gignac. L’avant-dernier est l’impressionnant 5-0 infligé aux Rémois, véritable emblème de l’OM version rouleau compresseur de l’automne 2014.

Depuis, l’équipe phocéenne fait plutôt peine à voir hors de ses bases, et ce ne sont pas les deux matchs nuls – sur le même score de 1-1 – obtenus à Lorient et donc Rennes hier qui nous rassureront, tant l’absence de jeu est affolante. A fortiori en comparaison de ce que l’escouade de Bielsa nous avait laissé entrevoir quatre mois auparavant.

Il est surtout affligeant que l’OM ne parvienne plus à retrouver son jeu face à une équipe rennaise qui restait sur un bilan très peu flatteur à domicile, puisqu’elle a essuyé des revers mémorables contre des écuries telles que Toulouse (0-3, 7e journée), Montpellier (0-4, 17e j.), Reims (1-3, 19e j.) ou Caen (1-4, 22e j.).

Pour le coup d’envoi de cette rencontre en Ille-et-Vilaine, Marcelo Bielsa a aligné une défense à quatre éléments composée de Dja Djédjé, Fanni, Morel et Mendy de droite à gauche. La paire Lemina-Imbula était chargée du mitard, et un trident inoffensif Thauvin-Payet-Alessandrini était en soutien de Gignac.

Alaixys Romao est suspendu. Nicolas Nkoulou et Abdelaziz Barrada sont blessés. André Ayew est toujours à la CAN 2015, où il s’apprête à disputer la finale face à la Côte d’Ivoire. Ariel Ocampos, la recrue hivernale de l’OM, commencera sur le banc.


30

Mandanda


Mendy


Morel


Fanni


Dja Djédjé


Imbula


Lemina


Alessandrini

10

Payet

26

Thauvin


Gignac

Le fil du match

2e : Dimitri Payet se fait chiper la balle et Vincent Pajot file en contre, avant d’être stoppé par Rod Fanni.

3e : coup franc de Pedro Henrique à trente-cinq mètres plein axe, écarté par la défense marseillaise.

7e : centre d’Alessandrini dans la surface rennaise, renvoyé par Sylvain Armand.

9e : une-deux Toivonen-Henrique, avant que le Brésilien n’accélère dans le dos de Brice Dja Djédjé, repique au centre et arme sa frappe du pied droit, trop enlevée.

14e : à vingt mètres, sur la gauche de la surface olympienne, Pedro Henrique frappe encore du pied droit. Mandanda se couche et repousse difficilement des poings. Corner pour Rennes.

15e : Pedro Henrique joue ce corner côté gauche. Steve Mandanda capte aisément.

17e : centre de Vincent Pajot au premier poteau. Sortie autoritaire de Steve Mandanda, qui repousse avec le poing, sous la menace de Steven Moreira.

20e : coup franc dangereux pour le SRFC côté droit, après une faute de Mario Lemina, arrivé en retard sur Vincent Pajot.

24e : Alessandrini se fait piquer le ballon par Gelson Fernandes qui part en contre. Moreira élimine Alessandrini (décidément pas dans le match) avec un grand pont, mais bute sur Jérémy Morel.

26e : première grosse occasion pour l’OM ! Benjamin Mendy se présente sur la gauche de la surface rennaise, mais le latéral droit breton Romain Danzé coupe court.

27e : But pour Rennes ! Après une longue ouverture de Sylvain Armand et une remise de la tête de Vincent Pajot dos au but, Ola Toivonen contrôle et frappe du droit à ras de terre, au ras du poteau de Mandanda, battu. (1-0).

30e : belle ouverture de Dimitri Payet à destination d’André-Pierre Gignac, dans le dos de la défense bretonne. Mais APG est hélas signalé hors-jeu par l’arbitre-assistant.

36e : centre fort de Dimitri Payet côté gauche, mais Pajot repousse sans contrôle et sans opposition.

37e : carton jaune pour Giannelli Imbula, suite à une obstruction sur Abdoulaye Doucouré.

38e : centre à ras de terre foireux de Thauvin venant de la droite, facilement intercepté par Fallou Diagne.

39e : carton jaune pour le Rennais Pedro Henrique, sanctionné après un duel avec Brice Dja Djédjé.

40e : à droite, Dimitri Payet se charge du coup franc sur le côté droit. Fallou Diagne repousse dans l’axe vers André-Pierre Gignac, dont la reprise fuit très largement le cadre.

42e : main de Giannelli Imbula dans la surface olympienne, suite à un ballon de Pedro Henrique côté gauche. Monsieur Delerue laisse jouer. On a eu chaud !

44e : une-deux Toivonen-Doucouré. Le second décoche alors un tir croisé du pied droit à ras de terre à une vingtaine de mètres des buts de Mandanda. Mais le ballon part à gauche du cadre.

 

Les Rennais mènent le plus logiquement du monde 1-0 à la pause, après avoir archi-dominé la première période. On se demande bien où ont pu passer les olympiens…

Marcelo Bielsa procède à son premier changement, en sortant Romain Alessandrini, transparent ce soir, et en faisant entrer la toute nouvelle recrue argentine Lucas Ocampos. Mais ce n’est pas tout à fait du poste pour poste, puisque l’ancien Monégasque prend le côté droit de Thauvin, ce dernier basculant sur le flanc gauche qu’occupait Alessandrini.

 


30

Mandanda


Mendy


Morel


Fanni


Dja Djédjé


Imbula


Lemina

26

Thauvin

10

Payet


Ocampos


Gignac

47e : A une vingtaine de mètres plein axe, Gianelli Imbula frappe à ras de terre du pied gauche. Sans danger pour le portier de Rennes Benoît Costil.

50e : Moreira essaie de trouver un coéquipier dans la surface marseillaise. Mais c’est heureusement dégagé par Dja Djédjé.

52e : Pedro Henrique lance Cheikh M’Bengué. Sur le côté gauche, le latéral centre dans la surface pour Toivonen, mais le Suédois est trop juste.

55e : Ocampos combine avec André-Pierre Gignac, qui accélère sur le couloir droit et effectue un centre, qui ne trouve aucun destinataire.

56e : contre immédiat pour Rennes, à quatre contre deux. Mais Jérémy Morel est impérial, en coupant net.

60e : Egalisation de l’OM !!! Et devinez qui a marqué, sur un corner côté droit de Dimitri Payet ? Lucas Ocampos bien sûr ! Une superbe reprise de volée pied droit, qui finit poteau gauche rentrant. Costil ne peut que constater les dégâts (1-1).

60e : Premier changement pour Rennes, avec Paul-Georges Ntep qui remplace Steven Moreira.

63e : nouvelle occasion pour l’OM, qui paraît transfiguré par ce retour au score. Décalé côté gauche, Benjamin Mendy s’appuie sur Florian Thauvin sur la gauche de la surface et centre. Mais André-Pierre Gignac vendange complètement au second poteau, tandis que Thauvin fait un mauvaise choix en restant dans l’axe au lieu de s’excentrer. M’Bengué dégage alors sans trop de difficultés.

65e : corner de Payet côté gauche, mais c’est intercepté de la tête par Pedro Henrique, revenu défendre au premier poteau.

71e : Rennes effectue son second changement. Ermir Lenjani, défenseur central albanais, remplace Pedro Henrique.

73e : centre de Benjamin Mendy côté gauche, écarté de la tête par Sylvain Armand.

76e : carton jaune pour Jérémy Morel, sanctionné pour un tacle sur Ola Toivonen.

78e : contre de Florian Thauvin côté gauche. L’ancien Bastiais part de son camp se fend d’un petit pont sur Gelson Fernandes, le grand fan du Paris-SG. Thauvin glisse pour Gignac, qui repique au centre mais oublie de remettre à Thauvin, beaucoup mieux placé à l’extérieur de la surface du Stade Rennais.

79e : troisième et dernier remplacement pour les locaux, avec Benjamin André qui supplée Vincent Pajot.

81e : sur le flanc droit, à trente mètres de la cage phocéenne, Ntep essaie de centrer dans le paquet. Rod Fanni repousse vers Fallou Diagne, qui tente alors un ciseau dans la surface, mais c’est heureusement contré.

83e : accrochage entre Mario Lemina et Ola Toivonen. Au sol, Lemina se fait justice en donnant un coup de poing dans le bas ventre du Suédois, le tout sous les yeux de l’arbitre central, et écopera logiquement d’un carton rouge. Marseille va donc évoluer à dix contre onze pour cette fin de match.

84e : Toivonen se prend également un carton jaune pour sa faute initiale sur Lemina, tout comme Dimitri Payet qui contestait la décision de Monsieur Delerue.

86e : Marcelo Bielsa effectue son deuxième changement et prend le moins de risque possible, en sortant…Lucas Ocampos, qui manque de rythme et de temps de jeu. Et c’est le jeune Néo-Zélandais Bill Tuiloma, habituel sociétaire de l’équipe réserve marseillaise, qui fait là ses premiers pas en Ligue 1.

88e : l’OM tient bon malgré les assauts bretons, notamment grâce à un très solide Jérémy Morel.

90e : l’arbitre indique trois minutes de temps additionnel.

90+2 : ciseau acrobatique d’Ermir Lenjani au second poteau. Sauvetage in extremis de Brice Dja Djédjé qui se jette. Ouf…

 

L’OM a donc stoppé sa série négative à l’extérieur et prend même un point sur Monaco, défait à Guingamp. Lyon et Paris se sont neutralisé, Saint-Etienne a été contraint de partager les points avec Lens dans son chaudron, ce qui donne un véritable statut quo pour le top 4 (ou Big Four si vous préférez) de ce championnat. Vendredi prochain, nos olympiens reçoivent Reims et devront rafler les trois points afin de se donner un nouvel élan. A condition de prendre quelques points aussi à l’extérieur !

 

Paroles, paroles…

Steve Mandanda : C’est un peu mitigé.

C’est le principe même du match nul. Surtout depuis la victoire à trois points !

 

Florian Thauvin (envers Payet) : Fils de p***

On tient le futur Anelka, les gars !

 

Dimitri PayetNotre première période a été moins bonne que la seconde.

Sans blague…

 

Mario Lemina (après avoir asséné un coup dans les parties au Rennais Toivonen) : Tiens, prend ça !!!

M. Delerue, arbitre du match (après avoir infligé un rouge à Lemina) : Tiens, prend ça !!!

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Jogabonito


Combattre pour l'OM à la vie à la mort, depuis 1980 en ce qui me concerne.
Article lu 1693 fois, écrit le par Jogabonito Cet article a été posté dans Compte-rendu et taggé , , , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.