Le décrassage de la semaine

Amis du jour, bonjour ! En une semaine, l’OM a obtenu les 2 choses les plus importantes de cette fin de saison : le fait d’occuper seul désormais la 5ème place en Ligue 1 et que cette 5ème place justement, soit finalement qualificative pour l’Europa Ligue. Et n’en déplaise à certains débiles (Djellit), on a tous le droit de sauter de joie pour ça, comme Pablo Longoria. Retour sur cette semaine dont la fin a été riche en émotion…

Lundi 10 mai : Valbuena traité de « nain-culé » ?

– 8h30 –
Retour sur le match d’hier avec cette défaite contre St Etienne : L’OM est heureusement toujours 5ème à égalité avec Lens. Thauvin, lui, a eu la bonne idée de prendre un carton jaune qui va le priver du dernier match avec son club de coeur. Non, pas son nouveau club de coeur pour lequel il a posé avec le maillot sur ses stories Instagram tout le week-end. Non. Son ex-ancien-actuel club de coeur, celui avec lequel il est encore sous contrat jusqu’au 30 juin.

– 11h –
On apprend que Sakaï, qui était au club depuis 2016 va retourner au Japon à la fin de la saison pour un transfert estimé à 1,5 million d’euros. C’est ballot, lui qui commençait à peine à s’intégrer, à enfin maîtriser 2 ou 3 mots de français (attention, ce n’est pas une expression, il ne connait réellement que 2 ou 3 mots de français dont « Fraté » et « Encu*** » ). Ce départ est à priori un souhait de notre samouraï préféré qui, à un an de la fin de son contrat, souhaite terminer sa carrière dans son pays natal et y jouer notamment les jeux olympiques. Joueur discret et de confiance, Hiroki n’aura en tout cas pas démérité à l’OM, pas le plus talentueux mais certainement un des plus indispensables depuis 5 ans.

– 18h –
Valbuena, le nouveau consultant RMC (qui a été recruté pour cette qualité qui a fait sa force tout au long de sa carrière à savoir des interventions parfois bien senties mais toujours au ras du sol) a « clashé » Alvaro en direct à la radio. Il a raconté que le défenseur de l’OM l’avait je cite « presque insulté » lors de la rencontre contre son club actuel, l’Olympiacos, en Ligue des champions, en novembre dernier. Alors moi, je m’interroge : c’est quoi une « presque insulte » ? l’a-t-il traité de « fils de but » ? Ou alors peut-être qu’Alvaro lui a tout simplement dit qu’il n’avait jamais été un « grand joueur » ou pire, il l’a peut-être traité de « nain-culé » ? Le mystère reste entier.

Mardi 11 mai : après Sakai, Nagatomo !

– 11h06 –
On apprend que Yuto Nagatomo ne sera pas conservé à l’issue de son contrat à la fin de la saison. L’ensemble de la #TeamOM tombe des nues et accuse le coup.

– 14h –
Le PSG officialise la fin de saison de Marco Verrati qui est blessé et qui ne jouera donc pas non plus l’Euro 2020 (qui se jouera en juin 2021, ne cherchez pas, je vous expliquerai). De vous à moi, je ne savais pas que Verrati jouait encore au PSG. Pour tout vous dire, je ne sais même plus à quoi ressemble ce joueur. Je le croiserais dans la rue, je ne pourrais même pas l’insulter car je ne serai pas fichu de le reconnaitre.

Mercredi 12 mai : la Secte et la DN-5G

– 13h –
Le PSG serait disposé à payer 12 millions d’euros à Tottenham et donner 7 M d’euros net en salaire à Serge Aurier pour le faire revenir dans le club qu’il a quitté en 2017. Non, nous ne sommes pas le 1er avril mais le 12 mai. Et dire que ça se foutait de notre gueule après le retour de Payet…

– 17h –
Contrairement à ce qu’annonçaient les vendeurs de saucisses de la Secte (dont on ne doit pas prononcer le nom), l’OM n’a pas de rendez-vous fixé à la DNCG pour valider un éventuel rachat du club par des Saoudiens. D’ailleurs, le passage de tous les clubs de Ligue 1 devant la DNCG a été décalé à juillet vu le flou actuel sur les droits TV.

Mais la Secte n’en démord pas : le passage devant la DNCG aurait bien eu lieu mais de manière officieuse. Pour ne pas éveiller les soupçons, ce rendez-vous n’a pas eu lieu en France mais entre Milan et Turin, dans le 3ème sous-sol d’un centre commercial. Les membres de la DNCG portant tous des masques « Anonymous » pour ne pas éveiller les soupçons. Un brouilleur d’onde 5G aurait été installé pour repousser toutes les personnes ayant reçu un vaccin de type ARN-Messager modifiant ainsi leur ADN et les transformant petit à petit en militants LREM recevant leur ordre par télépathie de la part d’Israël et des Reptiliens. Et c’est donc pour cela que Momo Bouhafsi (qui est en réalité un androïde de type CR4 programmé par Anne Méaux, la conseillère en image de McCourt) répète en boucle que l’OM ne va pas être vendu et nie la réalité des faits de ce rendez-vous DNCG officieux. Bon, je vous résume en gros mais c’est à peu près ça.

– 23h –
Demi-finale de la Coupe de France : le PSG bat Montpellier aux tirs aux buts et se qualifie pour la finale. La 5ème place de Ligue 1 est donc officiellement qualificative pour l’Europa Ligue. Même si Rumilly Vallières arrivait à se qualifier contre Monaco et s’adjuger la finale en battant Paris, il ne pourrait pas jouer de coupe d’Europe l’année prochaine puisqu’en tant que club amateur, il devait faire une demande de licence UEFA, formalité qu’il n’a pas souhaité faire. C’est donc une bonne nouvelle pour l’OM, actuel 5ème de Ligue 1, et pour Neymar qui est donc rentré à la 86ème minute de cette demi-finale pour prendre un carton jaune 4 minutes après, le privant de finale certes mais vu qu’il y a un tournoi « Pokers Stars » ce soir là, il n’aurait pas été dispo de toute façon.

Jeudi 13 mai : McCourt va envoyer la monnaie !

– 13h –
On apprend que c’est Clément Turpin qui arbitrera la finale de l’Europa Ligue entre Villarreal et Manchester United. Quand il va siffler un pénalty pour Lyon dès la 10ème minute, l’UEFA va se rendre compte de son erreur.

– 19h –
Mohamed Bouhafsi, l’androïde de type CR4, a balancé sur RMC, une petite information sur McCourt. Ainsi le déficit de l’OM cette saison, avoisinerait les 50 millions d’euros, ce qui est moins que les saisons précédentes. L’américain comblerait le déficit et serait prêt à investir lors du mercato d’été pour offrir à Longoria des pistes comme le toulousain Adli et la pépite argentine Thiago Almeda. On devine aussi que l’OM va faire pas mal d’économies avec les départs des gros salaires de Thauvin et Germain, les transferts annoncés de Kamara et Caleta-Camping-Car et la diminution en achat de nourriture pour la cantine du club grâce au régime entamé par Dimitri Payet.

Vendredi 14 mai : nouveau maillot

– 13h –
Conférence de presse d’Alvaro et Sampaoli avec la présentation du nouveau maillot domicile pour la saison prochaine. Celui-ci reprend l’esprit du fameux maillot « Panasonic » de 1989, 1990 et 1991, et qui nous avait emmenés en finale de C1 à Bari. Le maillot est très sympa visuellement mais la matière comme souvent avec Puma a l’air plutôt chelou. J’ai bien peur qu’après 10 minutes de jeu, les joueurs se retrouvent dans un trip « concours de tee-shirts mouillés » vu la transparence du truc. Ça risque de pointer du téton comme on dit. Sampaoli, quant à lui, a décidé de mettre à l’écart quatre joueurs en fin de contrat sur qui il ne semble plus compter pour les derniers matchs : Germain, Khaoui, Rocchia et Cuisance. Nous, ça fait déjà plusieurs mois qu’on ne comptait plus sur eux donc on va dire qu’on n’est pas plus attristé que cela.

Samedi 15 mai : les trophées UNFDP

– 10h –
Les listes des nominés pour les trophées UNFP sont tombés en fin de semaine. Sans surprise, Neymar est nommé pour le trophée du meilleur joueur de la saison. En fait, la danseuse de Samba pourrait se faire les croisés en août, jouer 10 minutes, faire une saison blanche qu’il serait quand même nommé. C’est bien simple, il y aurait une catégorie « prix de l’objectivité » dans les trophées UNFP, les nommés seraient : Laure Bouleau, Olivier Tallaron, Jérome Rothen et l’UNFP bien-sûr.

Que voulez-vous ? Le foot français se doit de ménager la fameuse « tête de gondole » de la Ligue 1, c’est ainsi. Alors qu’entre nous, l’arrivée de Neymar en Ligue 1, elle a plus fait pour l’explosion des ventes de genouillères qu’autre chose.

Et chez MassiliaLive, on a fait un constat mesuré et en toute objectivé : les trophées UNFP, c’est vraiment de la m**** ! C’est pourquoi nous avons décidé de lancer les Trophées UNFDP en partenariat avec l’Union Nationale des Footeux Dépressifs Professionnels.

Dimanche 16 mai : une victoire et un orgasme pour Longoria !

– 21h –
Multiplex de l’avant-dernière journée de championnat. Chose rare, le match de l’OM est diffusé sur C8 pour fêter l’arrivée des Saoudiens comme nouveaux propriétaires et je dois dire que cette arrivée se fait dans la plus grande discrétion puisque à part la dizaine de vendeurs de saucisses de la Secte (de la chose dont on ne doit pas prononcer le nom), personne n’est au courant, même pas Franck McCourt.

C’est aussi le dernier match de Florent Tigrou à l’OM après 8 ans de hauts, de bas et de déclarations maladroites mais on ne retiendra que les hauts comme lors du départ de Valbuena, même si pour ce dernier, les hauts partaient de plus bas. A cette occasion, les South Winners lui ont réalisé un tifo « À dans 6 mois Flo » pour le remercier. Naaan, j’déconne, on sait tous que Thauvin ne reviendra pas dans 6 mois mais dans 12 mois, pour ne pas perdre sa prime à la signature.

Et pour ce match capital dans la course à l’Europa Ligue face à Rennes et Lens, Sampaoli a décidé de délaisser son 3-5-2 habituel pour un 4-5-2 avec Sakai, plutôt latéral gauche pour couvrir Luis Henrique qui, du coup, joue plus haut. Thauvin gardant son rôle de mauvais relayeur au milieu pour laisser tout le loisir à Lirola de lui montrer ce que sont de vrais centres. Et ce brave Pol est bien décidé à ne pas attendre pour faire la leçon à Thauvin. Dès la 9ème minute, lancé sur le côté par un caviar de Payet, le latéral espagnol adresse une merveille de centre (qu’on avait pas vu à l’OM depuis Manu Amoros) pour Milik qui reprend tranquillement tel l’attaquant de classe mondiale qu’il est (1-0, 9e).

Et dans un monde idéal, la suite doit se solder par 3 ou 4 buts supplémentaires mais Bernardoni, le gardien d’Angers, 24 ans sur le papier (mais qui en parait 42 visuellement) en décide autrement. Les olympiens rentrent donc au vestiaire avec un seul but d’écart mais une place en Europa Ligue confortée puisque dans le même temps, Rennes et Lens sont menés respectivement par Monaco (normal) et Bordeaux (j’en rigole encore).

– 22h –
Début de la deuxième période, les Olympiens reviennent avec l’intention de marquer très vite. Luis Henrique adresse un bon centre à Thauvin qui trouve hélas la barre pour mettre fin à l’un de ses derniers espoirs de dernier but en carrière professionnelle après avoir déjà manqué sa 3578ème spéciale sous le maillot bleu et blanc en première mi-temps. Et comme un symbole, c’est son meilleur ennemi qui va encore trouver la solution, puisque sur un service de Rongier, Payet signe sa 101 passe décisive en Ligue 1 pour Milik  (2-0, 48e).

Et alors qu’on se dit qu’on va vivre une fin de match tranquille et savourer la probable qualification en Europa Ligue, on se rappelle alors qu’on a exigé de la nouvelle présidence de Longoria, un club qui nous fait vivre des émotions. Ce qui implique donc des sueurs froides et un ticket offert pour le « Space Mountain » émotionnel phocéen, privilégiés que nous sommes, en cette période où les parcs d’attraction ne sont pas encore autorisés à réouvrir. Ainsi, Angers en profite et réduit le score par Pereira Lage (2-1, 56e). A la 84ème minute, Sampaoli fait rentrer Dieng à la place de Thauvin afin que ce dernier puisse bénéficier de l’ovation du stade pour sa dernière apparition avec le maillot de l’OM. Bon je vous cache pas que ça a été un flop. Flop comme ce cafouillage dans la surface olympienne après que Sakai ait été percuté par un cachalot censé être notre gardien du soir, et qui profite à Angers pour l’égalisation (2-2, 85e).

Le but avait été refusé dans un premier temps avant d’être validé par la VAR ce qui a eu le don de faire péter les plombs à Sampaoli qui décide de montrer à l’arbitre que l’espagnol est une langue riche et imagée quand il s’agit de trouver des métaphores osées pour qualifier la famille d’un homme qui vient finalement de vous valider un but préalablement refusé. Jorge est donc logiquement expulsé et l’OM va donc devoir activer le « Sampaoli Time » sans son petit gros nerveux préféré du bord du terrain.

Ce n’est pas grave, Benedetto, qui était rentré à la place de Rongier, va adresser une superbe passe en profondeur au jeune Dieng qui va se faire découper par Romain Thomas, sous les yeux horrifiés de tous : joueurs, supporters marseillais et la VAR. Seul l’arbitre, décide de ne rien voir et continue de vouloir jouer. Au bout d’une heure, les arbitres de la VAR choisissent d’interrompre la mascarade, l’arbitre se décidant enfin à venir visionner les images. Problème, vu que l’action s’est déroulée il y a plus d’une heure, les mecs du car-régie n’arrivent plus à retrouver les images et on assiste à 10 minutes de gags où l’arbitre effectue une vérification d’une passe en retrait d’Alvaro pour Mandanda, une vérification de lui-même en train de regarder la VAR et les 2 dernières minutes de jeu en mode « fin d’épisode de Benny Hill ».

Finalement, l’arbitre décide de mettre fin à cette comédie burlesque en confirmant bien le découpage sur Dieng et siffle un pénalty logique, que Milik se charge de concrétiser dans le plus grand des calmes, en contraste total avec l’explosion orgasmique de Pablo Longoria suivant le triplé du Polonais (3-2, 95e). Le match se termine donc par la victoire de l’OM qui conforte sa 5ème place, mettant son poursuivant, Lens, à 3 points et 6 buts, ce qui assure sa qualification en Europa Ligue à 99,999999999999999999 %.

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Le Décrassage


Supporter insupportable du club phocéen depuis plus de 40 ans. Recordman de titres de champion du monde interdépartemental de la Ligue 2 du LOL. Et désormais plus gros salaire bénévole de MassaliaLive (Prends ça F. Thauvin !)
Article lu 769 fois, écrit le par Le Décrassage Cet article a été posté dans Decrassage et taggé , , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.