OM 0-0 Saint-Etienne: les notes TV

Imprimer
Recommander la news
En discuter sur le forum

Le all star : Diarra
Vrai bon match du milieu défensif -et non sentinelle-de l’OM. Beaucoup d’impact physique et un travail de nettoyage assez propre sur les rarissimes offensives foréziennes. Sur la bonne voie à une semaine du gros choc à Lille où il ne chômera pas.

Le bourricot : Nkoulou
Paradoxalement, le bourricot du jour n’a pas fait un mauvais match loin de là puisque ses interventions défensives furent remplies d’assurance et d’élégance. Ce titre peu honorifique lui revient pour son geste stupide sur un Stéphanois qui lui vaudra probablement un séjour chez la Commission de Discipline à Paris. L’OM n’avait vraiment pas besoin de ça.

Mandanda
Un spectateur de plus ce soir, puisqu’il n’a eu aucun tir cadré à arrêter. Plutôt serein dans les airs, il a eu de la réussite en étant sauvé par sa transversale sur l’unique occasion des Verts.

Azpi
Bien que ses touches soient toujours aussi dangereuses, sa prestation d’ensemble fut moyenne. Manquant encore de rythme et s’engageant peu sur le plan offensif, il a beaucoup souffert en seconde période. Il aurait aussi pu être expulsé pour un tacle par derrière sur Battles.

Diawara
A croire que son séjour sur le banc à Auxerre l’a revigoré. Autoritaire dans ses interventions, il s’est distingué par une absence totale d’erreurs ce soir, chose rare chez lui depuis quelques mois.

Nkoulou (voir plus haut)

Morel
Plus rassurant défensivement que lors de ses premières apparitions, Aubameyang puis Sako étant assez bien contrôlés, le Quimperois n’a guère participé au jeu offensif. Encourageant sans être inoubliable.

Diarra (voir plus haut)

Kaboré
Il a fait du Kaboré: solide à la récupération, quasi inexistant en phase offensive, chose très problématique face à un bunker. Son utilité dans ce genre d’opposition reste à démontrer.

Lucho
Une prestation très décevante de l’argentin, qui semble être reparti en cure de transparence. Beaucoup de déchets dans ses passes, il n’a pas non plus été aidé par l’apathie de ses partenaires.

Valbuena
Le marseillais le plus percutant ce soir.Toujours aussi prompts à percuter et à se rouler par terre, ce qui lui permet d’obtenir des coups de pieds arrêtés qui lui permettent de délivrer de beaux ballons aux gabarits olympiens.

A.Ayew
Match médiocre du grand frère Ayew, qui a connu beaucoup de déchet dans ses tentatives. Espérons qu’il soit plus en forme dimanche prochain à Lille afin de lancer véritablement sa saison.

Remy
Très mobile, il a balayé tout le front de l’attaque olympienne, touchant du bois lors d’un face à face avec Ruffier. Gêné par une douleur aux adducteurs, son rendement fut proche du néant en deuxième mi-temps, ce qui explique son remplacement par Jordan Ayew. Fin de série pour l’ex-Niçois, dont on souhaite que l’indisponibilité soit la plus courte possible.

Remplaçants
Jordan Ayew avait l’envie mais pas l’efficacité, Gignac a réellement maigri tandis que Fanni a pris le relais d’un Azpi qui commençait à avaler la trompette.

Arbitrage
Pour faire bref, mieux vaut le résumer en deux mots: Philippe Kalt

Adversaire
Solide défensivement, livide offensivement. Dommage que Galtier ait autant bridé ses joueurs ce soir car le potentiel offensif de son équipe est très correct.

Ambiance
Fade sauf pour siffler les remplacements opérés par les Stéphanois. Vivement 2014!

Un match nul sans saveur qui place l’OM dans une situation des plus inconfortables avant son déplacement chez un champion en titre qui semble retrouver la grande forme. Si la défense a bien tenu, le manque de mobilité et d’inspiration des joueurs offensifs ne permettait pas d’espérer mieux ce soir. La pression va s’accentuer en cette fin d’été.

 
Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
Article lu 1043 fois, écrit le par bibpanda Cet article a été posté dans Les notes. Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.