OM-EAG : les notes pour repartir… en avant !

Alors que l’on a eu droit à une purge digne de la saison dernière, l’OM a su nous offrir le premier succès de 2015. Mais l’important c’est les trois points, n’est-ce pas…

Notes-logo-3

 



Mandada


Mendy


Morel


Fanni


Dja Djé Djé


Imbula


Romao


Alessandrini


Payet


Thauvin


Gignac


MVP

Fanni : 5/6 ★★★★★☆ 

Malgré la petite frayeur dont il nous a gratifiés peu après la demi-heure de jeu et où Sankharé n’a fort heureusement trouvé que le poteau de Mandanda, ce fut un match correct pour Rod même si Beauvue lui en a fait voir de toutes les couleurs. Il a effectué de très bonnes interventions de la tête. Ce penalty concédé et ce carton rouge récolté en tant que dernier défenseur – qui le privera du déplacement à Nice vendredi prochain – entachent sa prestation. Mais lorsque le MVP est un défenseur, il y a tout de même de sérieuses questions à se poser quant à l’équipe en général…


Le boulet

Thauvin : 1/6 ★☆☆☆☆☆ 

Il a encore une fois tout raté, mais le pire, c’est qu’il semble persuadé d’être Maradona. Il a perdu énormément de ballons et n’a jamais fait les bons choix. À son crédit, on peut tout juste mettre son centre côté gauche – où il a basculé après la sortie d’Alessandrini et l’entrée de Batshuayi – pour Gignac (70e). Il est sorti à la 87e minute sous une bronca largement justifiée.


Le groupe

Mandanda : 4.5/6 ★★★★½☆ 

Il a été présent à chaque fois qu’il le fallait et n’a rien eu à se reprocher. Il ne peut rien sur le penalty obtenu et transformé par Beauvue (90+2), même s’il plonge pourtant du bon côté.

Dja Djédjé : 4/6 ★★★★☆☆ 

Le latéral droit s’est montré extrêmement remuant sur le flanc et l’aile droits, en tentant bon nombre de débordements, de centres et a même ratissé quelques ballons. Il est d’ailleurs passeur du passeur décisif sur l’ouverture du score, avec ce centre à destination de Mendy. Dommage qu’il effectue un mauvais choix, lorsqu’il parvient à s’infiltrer côté droit et chercher Imbula alors qu’il aurait pu remettre en retrait. Le carton jaune dont il écope à la 22e minute va malheureusement lui faire manquer la réception de son ancien club, Evian-TG, dans quinze jours. Ah, c’était bien la peine de refuser d’aller à la CAN pour rester avec son club, tiens !

Morel : 1.5/6 ★½☆☆☆☆ 

On a retrouvé ce soir le Morel que l’on connaissait, en retard sur les ballons, souvent pris à défaut, redonnant la balle à l’adversaire qui n’en demande pas tant et faisant des passes stupides. À sa décharge, on peut noter sa bonne intervention sur Beauvue où il revient bien (75e). Il nous a habitués à mieux depuis le début de la saison !

Mendy : 3.5/6 ★★★½☆☆ 

S’il s’est efforcé de bien défendre, même s’il y a cette perte de balle qui aurait pu – une nouvelle fois – nous coûter cher (40e), il ne nous a pas régalé de son habituel apport offensif durant la majeure partie du match…jusqu’à cette 85e minute où il reprend de volée le centre de Dja Djédjé et trouve Lemina, devenant ainsi passeur décisif sur le premier but marseillais.

Romao : 2.5/6 ★★½☆☆☆ 

Il a été utile à la récupération, mais a également perdu beaucoup trop de ballons et de duels, mettant en difficulté une défense olympienne déjà pas très sereine (remplacé par Lemina à la 75e minute).

Imbula : 3/6 ★★★☆☆☆ 

Lui a en revanche sorti et nettoyé beaucoup de ballons, mais a souvent été pris en étau par ses anciens coéquipiers. L’entrée en jeu de Lemina a semblé le mettre davantage à l’aise.

Payet : 4.5/6 ★★★★½☆ 

De loin le marseillais le plus dangereux pour les défenseurs Guingampais. Dimitri est d’ailleurs l’auteur d’un superbe coup franc pour une tête de Gignac offrant le deux à zéro à l’OM (89e). Une passe décisive supplémentaire à son actif, la septième plus exactement. Cela lui permet de retrouver sa place de leader du classement des passeurs décisifs de L1. On a retrouvé le bon Payet. Pourvu que ça dure !

Alessandrini : 4/6 ★★★★☆☆ 

Il a apporté du tonus pour son retour et on voyait qu’il avait faim de ballons. Sa reprise n’était pas mal du tout (14e), mais il a dû, hélas, laisser sa place à la pause, ayant reçu un coup sur la cheville gauche. Ce n’est vraiment pas de chance pour l’ancien Rennais ! Espérons qu’il en ait pour moins longtemps cette fois ! Il a montré de bonnes choses et mérite logiquement une bonne note.

Gignac : 4.5/6 ★★★★½☆ 

Après une première période difficile dans l’axe, il a beaucoup mieux joué sur l’aile droite, en faisant de belles percées sur le côté. Il marque cependant le but du break comme un bon vieil attaquant axial des familles, d’une tête décroisée qui envoie la balle dans le petit filet gauche de Lössl (89e). Ca fait désormais treize buts en Ligue 1 pour APG. On a aussi aimé ses nombreux et précieux retours défensifs. Du bon Gignac, comme on l’aime.


Les remplaçants

Batshuayi : 2.5/6 ★★½☆☆☆ 

Entré en jeu après la pause à la place d’Alessandrini, il n’a strictement rien apporté, alors qu’il évoluait dans l’axe à la place de Gignac, repositionné sur l’aile droite.

Lemina : 4.5/6 ★★★★½☆ 

Il a remplacé Romao poste pour poste à un quart d’heure de la fin du temps réglementaire et a débloqué une situation mal engagée pour l’OM en ouvrant le score, un peu comme il l’avait fait en novembre dernier en égalisant face à Bordeaux. Il a aussi apporté un pep indéniable. Quand il joue enfin à son vrai poste, ce n’est plus pareil !

Aloé : 2.5/6 ★★½☆☆☆ 

Alors qu’il rentrait pour densifier la ligne défensive sur le flanc droit à la place de DDD, remonté d’un cran, il a effectué une grossière passe dans l’axe vers Fanni et c’est Beauvue qui en a profité avant d’être fauché par le Martégal… En toute logique, l’arbitre a sifflé l’expulsion du défenseur olympien et un penalty contre l’OM (Beauvue, 92e). Un latéral ne doit JAMAIS remettre à son défenseur axial ! C’est l’une des bases du football (et c’est un ancien défenseur droit qui vous parle !) ! Pour Aloé, il s’agit d’une erreur de jeunesse, mais c’est très étonnant de sa part. Espérons que cela lui servira de leçon.


L'environnement

Le coaching : 4.5/6 ★★★★½☆ 

Si Batshuayi n’a rien montré, Mario Lemina a été le sauveur de l’Olympique de Marseille ce soir. Et Baptiste Aloé, qui n’a évolué que cinq minutes sur le terrain, a eu ce choix malheureux. On ne peut rien reprocher à Bielsa qui fait avec les moyens dont il disposait. On peut, en revanche, saluer le retour du 4-2-3-1, même si cela n’a pas véritablement permis aux Olympiens de retrouver leur efficacité…

L'adversaire : 3/6 ★★★☆☆☆ 

Heureusement que cette équipe costarmoricaine était amputée de plusieurs éléments, dont Sambou Yatabaré ! Il y avait cependant Claudio Beauvue, qui tente toujours crânement sa chance, Kerbrat qui a été très actif durant toute la rencontre et surtout l’impeccable gardien Danois Lössl.

L'arbitre : 2.5/6 ★★½☆☆☆ 

Il a purement et simplement zappé une main de Lévêque sous ses yeux, faute évidente qui aurait dû donner lieu à un penalty pour l’OM ! À part ça, rien de spécial à redire, même si ça reste de l’arbitrage made in Ligue 1…

L'ambiance : 3/6 ★★★☆☆☆ 

Quarante-deux mille spectateurs un dimanche soir à 21h00 et pour Guingamp : c’est très honorable ! Les supporters marseillais ont en outre « fait le job », mais ont dû subir de sacrés ulcères face à la purge globalement offerte par l’OM pendant les quatre-vingt-cinq premières minutes !

 

Les Marseillais ont donc péniblement arraché leur quatorzième victoire en championnat cette saison, face à des Guingampais jouant pourtant à dix durant quatre-vingt-six minutes (eh oui, Thibault Giresse était dans l’équipe bretonne… oui, je sais, je suis méchant et alors ?) ! Il s’agit également du dixième succès de rang à domicile, ce qui est assez exceptionnel puisqu’on n’avait plus vu ça depuis… la saison 1947/48 et le record absolu de quatorze victoires d’affilée à domicile ! Sera-t-il battu cette saison avec les venues d’Evian-TG, Reims, Caen, Lyon et Paris ? On peut toujours y croire, ce qui n’est déjà pas si mal.

Avec quarante-quatre points dans sa besace, l’OM reste à une longueur de l’OL. Les Phocéens conservent par ailleurs, trois points d’avance sur Paris et relèguent même les Verts à quatre unités ! On se console comme on peut… Il faudra cependant que les Olympiens élèvent impérativement leur niveau de jeu s’ils veulent glaner des points contre les grosses écuries et rester dans le trio du tête du championnat. À eux de (bien) jouer !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Jogabonito


Combattre pour l'OM à la vie à la mort, depuis 1980 en ce qui me concerne.
Article lu 4328 fois, écrit le par Jogabonito Cet article a été posté dans Les notes et taggé , , , . Sauvegarder le lien.

Une Réponse pour OM-EAG : les notes pour repartir… en avant !

  1. Je te trouve très généreux avec Fanni ainsi que Aloe.
    Sinon assez d’accord avec toi sur l’ensemble. Par contre, pour moi, Lemina n’a pas remplacé Romao poste pour poste mais il est passé devant lui