J 11 | OM-OGCN : arrêter de bayer aux corneilles

Après une victoire en coupe face à Auxerre à l’Abbé Deschamps et le nul à Bordeaux, l’OM accueille au Vélodrome l’OGC Nice, dont le propriétaire a un nom qui se rapproche de l’acteur qui incarne Harry Potter : Ratcliffe. C’est une équipe décimée et avec des joueurs de retour de blessures, que l’on va voir œuvrer ce soir. Peut être un mal pour un bien quand on voit les piètres performances de ces derniers mois. Comme on dit, quand Dumbledore, l’OM aussi … Et Dumbledore beaucoup en ce moment.

Pire que des Canaris

Pourquoi parler de Nantes alors qu’on va jouer contre Nice ? Car la situation actuelle du FC Nantes est déplorable et ridicule, mais avec l’OM nous ne sommes pas mieux lotis. Il faut dire que les deux clubs se tirent la bourre, le match reste serré niveau gestion et résultats. Les Nantais, eux, ont gagné leur match ce dimanche contrairement aux Marseillais qui, réduits à 9, n’ont pas pu faire mieux qu’un triste match très nul 0-0 face à des Bordelais (très laids il faut le dire). Ces derniers n’ont même pas pu fêter ça d’un clapping avec leurs supporters à cause de ce foutu COVID. Larguet/OM ? Kombouaré/Nantes ? Sortez le goudron !

La promenade des Argentins

Bien aidé par le raté de Galère Jmérien, mais tout de même fautif sur son intervention défensive, Balerdi, qui a fait faire un vol plané à son adversaire en bon dernier défenseur, s’est vu distribuer son deuxième carton rouge de la saison. Alors que Balerdi était en train de faire chauffer sa douche, Pipa, qui commençait à se les peler dur dans ce froid de canard, a décidé de rejoindre son compatriote après un magnifique tacle de boucher que les amateurs de football district admirent chaque weekend accoudés aux mains-courantes. Ou plutôt admiraient, foutu COVID… Merci donc à Pipa pour ce moment de nostalgie.

Les deux Argentins seront donc logiquement absents ce mercredi pour la réception des Aiglons. Mais c’est toute une nuée d’absents qui s’abat sur l’OM pour ce match qui compte pour la 11e journée de Ligue 1. Milik, Lirola, Ntcham eux ne seront pas qualifiés pour ce match en retard de la 11e journée, étant arrivés au mercato d’hiver. Thauvin n’a pas participé à la séance de mardi et Rongier aurait ressenti une douleur. Mais tout deux font partie du groupe et pourraient tout de même débuter la rencontre face à Nice.

C’est donc un OM quelque peu déplumé qui devra retrouver la victoire en Ligue 1 ce mercredi, face aux Aiglons. On peut cependant compter sur les retours de Caleta-Car, Sakai et Alvaro. Pour compléter son groupe, Larguet aurait pu faire appel à des petits oisillons du centre de formation. Maintenant, ces jeunes ont-ils les ailes assez solides pour s’imposer rapidement dans ce groupe et prendre leur envol ? Rien n’est moins sûr. Et comme le disait un mec (oui je plagie moi aussi !) : petit oiseau si tu n’as pas d’aile, tu peux pas voler !

Les paroles de Mandanda et Larguet après le match m’ont fait doucement rire. C’est vrai que ramener un point quand on joue à l’extérieur à 9 contre 11 pendant plus de 30 minutes ce n’est pas un mauvais résultat. Mais de là à dire que le groupe vit bien et qu’une équipe est née ce soir-là, je ne pense pas. Ça fait maintenant plusieurs semaines, voire plusieurs mois que l’OM est en perdition, à tous les niveaux. Le conflit entre les supporters et la direction est en train de grandir. Et quand on chauffe un supporter, hibou. Je croise les doigts pour que les joueurs me fassent mentir dès ce soir.

Les Aiglons, espèce en voie de disparition

C’est un petit vol que devront effectuer les Niçois pour se rendre à Marseille. Les Aiglons sont actuellement 14e et comptent 29 petits œufs dans leur nid. Ils ont encaissé 33 buts et marqué 28. Depuis le 8 novembre dernier, les Niçois ne comptent que 3 victoires, face à Lens, Nîmes et Angers et 12 matchs sans victoire dont 9 défaites.

Cette période a vu leur coach Patrick Viera se faire chasser de son arbre le 4 décembre. Nice ne va pas beaucoup mieux depuis, malgré quelques fulgurances, comme en témoigne la victoire face à Lens, mais surtout le 3-0 infligé à Angers il y a de cela à peine deux semaines. Leurs prestations n’en restent pas moins irrégulières comme le montre la défaite 3-0 à Bordeaux ou encore la défaite face à Saint-Etienne le 31 janvier dernier.

Faucon fasse attention quand même

Malgré des résultats en dents de pie (oui on dit dents de scie mais c’est pas dans le thème…), le GYM peut tout de même se montrer embêtant. Ce fut le cas face au PSG le weekend dernier dans un match où ils ont fait jeu égal avec leurs adversaires, subissant malgré tout leur onzième défaite de la saison. Côté absents, on peut noter Saliba, pourtant important dans un vestiaire (qui a parlé de petits oiseaux ?!). Plus sérieusement, Saliba, tout comme Todibo ne seront pas qualifiés pour le match de ce soir.

Kasper Dolberg, tout comme nos attaquants de pointe, porte bien son nom en ce moment, lui qui n’est qu’à 3 buts en 17 matchs toutes compétitions confondues. Youssef Atal (Dimitri reste assis, j’ai dit Atal, pas à table !!) est quant à lui toujours blessé. Les joueurs à garder en cage seront, sans doute possible, Amine Gouiri et Pierre Less-Melou. En cumulé, les deux joueurs en sont à 11 buts, 4 pour Less-Melou et 7 pour Gouiri.

La défense marseillaise reste sur deux clean-sheets face à Auxerre et Bordeaux (à 9 contre 11 !). Une chose est sûre, le souci se trouve plutôt dans l’animation offensive. Le jeune Dieng, auteur de son premier but lors de sa première apparition, pourrait connaitre sa première titularisation même si la tendance donne Germain titulaire à la pointe de l’attaque marseillaise.

Pour le reste, c’est le flou et j’espère que Nasser ne sera pas aussi Larguet que moi pour imaginer la composition idéale de ce mercredi. Une victoire serait la bienvenue pour espérer encore quelque chose de cette saison bien triste. Prions pour ne pas subir une nouvelle fois une buse, mais plutôt un chouette match.

Allez l’OM !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Barly


"J'écris donc je suis"
Article lu 334 fois, écrit le par Barly Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Une Réponse pour J 11 | OM-OGCN : arrêter de bayer aux corneilles

  1. Avec tous ces volatiles, reste à voler 3 points et les planquer comme un diamant dans un nid de pie .
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.