J 15 | Flotov Olympique – Reims : la bataille de la Marne

Pour célébrer le centenaire de l’armistice de la grande guerre, Marseille accueille Reims dans le cadre de la 15e journée de Ligue 1. L’occasion pour notre Rambo local de se frotter à une vaillante et surprenante équipe champenoise. Seul contre tous, Florian Thauvin repart en guerre pour l’honneur d’un blason éternel.

Un héros, 3 zéros

En dépit d’un bataillon trébuchant, d’un ministère de la défense défaillant (Steve, si tu nous lis…) et d’un état major hésitant il existe au sein des troupes marseillaises un homme providentiel. Un soldat de première classe internationale toujours prompt à réaliser un exploit : faire gagner son équipe pourtant plus proche de la 7e compagnie que de l’US ARMY.

Possédant une multitude de cordes à son arc, John Rambo Thauvin se chargera de bouter la défense adverse hors de nos terres. Habile, malin et faisant preuve d’une force et d’une motivation surhumaine, ce soldat extra-ordinaire et meilleur artilleur du club se révèle être d’une efficacité redoutable et un véritable poison pour l’adversaire. Son dernier fait d’arme en championnat parle de lui-même. Un triplé qui démontre l’étendue du talent de notre porte étendard.

Ses camarades équipiers peuvent le remercier pour tant de dévouement et devraient prendre exemple sur son état d’esprit. Un vrai guerrier notre Flo ! Prêt à tout donner et à mourir sur le champ de bataille.

Honneur à toi jeune Sioux. Continue sur cette voie et tu entendras bientôt la douce mélodie de l’hymne de la Champion’s League.

N’en déplaise à certains, je conçois que le manque d’ambition de la direction olympienne te fatigue. A vrai dire, ça nous fatigue également. Tu le mérites amplement et nous ne pouvons qu’espérer que ce soit sous la tunique marseillaise que tu foules les pelouses européennes.

Malheureusement, le reste des troupes est loin d’être aussi irréprochable. Et nous ne pouvons que le regretter. Jeu insipide, erreurs individuelles, manque de tranchant. Autant de termes regrettables pour une équipe qui veut jouer le haut de tableau. Un peu de cohésion, une pincé d’esprit collectif, un soupçon de logique tactique et une montagne de détermination devraient pourtant suffire à atteindre la cour des grands.

S’il semble inapproprié de désigner les fautifs, est-il utile de rappeler qu’un attaquant efficace est un investissement nécessaire pour marquer des buts ? Que mettre le ballon au fond des filets est l’objectif du sport dont on parle ?

Alors en attendant inlassablement le canonnier digne de ce nom,  Thauvin endosse le rôle de héros et ça nous réussit bien. Mais s’en remettre à des exploits individuels sera-t-il suffisant pour vaincre l’adversaire du soir ? Pas simple lorsqu’on observe la performance olympienne en Europa League et  quand on jauge un minimum le camp adverse…

Le Stade de Reims : une dimension historique

Pour les amoureux du ballon rond, certaines équipes sont éternellement mythiques même si leur heure de gloire est révolue. L’équipe champenoise fait partie de ces clubs mythiques qui ont marqué l’histoire du football. Il s’agissait d’une  époque où l’argent ne faisait pas loi dans le monde du sport professionnel, où la passion et l’amour du maillot prévalaient.  Les institutions étaient respectées et la violence dans les stades était rare pour ne pas dire inexistante.

Des joueurs légendaires tels que Kopa, Fontaine ou Hildago ont connu cette période au moment de porter fièrement les couleurs Rémoise. Ils ont ainsi contribué au glorieux palmarès du Stade de Reims dans les années 1950, jusqu’à mener le en finale de la défunte coupe des clubs champions à deux reprises. L’équipe fut aussi couronnée de 6 titres de champions de France entre les années 1949 et 1962.

Aujourd’hui les années fastes du club de la Marne semblent lointaines.  Le football s’est vendu à la finance et aux agents qui servent davantage les intérêts de leurs comptes en banque que celui des clubs. Dans cette jungle sportive, le stade de Reims semble être plutôt une proie qu’un prédateur. Mais comme la vie est parfois bien faite, le chasseur rentre parfois bredouille et affamée alors que la victime pressentie broute à sa guise de verts pâturages.

Telle est la situation du jeune promu champenois. Pointant à la 8e place du classement, l’équipe n’a pas à rougir de son niveau de jeu. L’effectif parait équilibré même s’il est composé principalement de joueurs méconnus. Les seuls noms évocateur de cette équipe sont le vieillissant  Romao et le mystérieux Martin. Pas forcément des références mais ces joueurs apportent tout de même leur expérience à des co-équipiers plutôt habitués à la Ligue 2.

Résultat, Reims a réussi à dominer Lyon et Monaco et comptabilise 20 points en 14 matchs de championnats grâce à 5 victoires et 5 matchs nuls. Si les marnais sont à ce niveau, c’est parce leur défense excelle particulièrement (13 buts encaissés) contrairement à leur secteur offensif. Avec seulement 10 buts marqués, les troupes de Guion rivalisent d’inefficacité avec la lanterne rouge Guingamp.

Face à une équipe olympienne dont le point faible est la défense, le match risque d’être relativement indécis. Pourtant à domicile, Marseille doit se faire respecter. D’abord d’un point de vue comptable puis pour effacer les doutes et l’humiliation subie en coupe d’Europe.

Alors messieurs, rendez nous fiers des couleurs bleues et blanches que vous arborez.  Les supporteurs comptent sur votre révolte. Désormais la fatigue relative à l’enchainement des matchs ne sera plus recevable.  Le rêve d’Europe s’étant envolé cette saison, soyez intraitables sur la scène nationale !

Allez l’OM !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Guib


Passionné par l'OM depuis environ... toujours et j'aime tout autant les abeilles ! Les deux sont parfois piquants, souvent incontrôlables mais toujours attachants... En bref, j'attends la renaissance de l'OM comme la récolte annuelle de miel. Du coup, j'exorcise mon impatience en vous infligeant mes articles !
Article lu 635 fois, écrit le par Guib Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.