J 17 | Angers-OM : attention d’Angers

Dernier match de l’année 2020 pour l’Olympique de Marseille ce mercredi. C’est un déplacement périlleux au stade Raymond Kopa qui nous attend face à Angers Sporting Club de l’Ouest. Dix-septième et dernière journée d’une année à vite oublier pour diverses raisons, mais qu’il faudrait tout de même terminer de la plus belle des manières, à savoir par une victoire, afin de rester collés au peloton de tête.

0+1 point, la tête à Thauvin

Malgré un léger mieux ce dernier mois, le jeu de l’OM n’a pas encore retrouvé toute sa splendeur. Trop mou, pas assez vers l’avant, les joueurs ont-ils un manque d’envie ou de jus ? L’enchainement des matchs me pousserait vers la deuxième raison. Mais pour Florian Thauvin, interrogé à chaud à la fin de la rencontre face à Reims, c’est encore un autre problème :

« C’est vrai qu’ils ont bien défendu. Après, nous… On a la possession du ballon, c’est bien, mais à un moment donné, on joue que latéral, on joue toujours vers l’arrière, on ne prend jamais de risque. Donc c’est un résultat mérité, c’est tout. Il y a beaucoup de choses qui ne vont pas. Comme j’ai dit, on joue trop latéral, trop vers l’arrière… La dernière passe, ça ne me va pas, il n’y a pas assez de mouvements. Il y a trop de choses qui ne vont pas ».

Nous sommes d’accord sur le fond, mais sur la forme, je trouve que le Marseillais se cache derrière ses stats car il a beau avoir essayé (un petit peu), il a surtout raté (beaucoup). Il râlait sur le terrain parce qu’il ne recevait pas de ballons en profondeur (qu’il n’y avait pas). Il m’a pour le moins énervé et je ne suis pas le seul, AVB et Kamara ont réagi à ses déclarations en conférence de presse, tous deux pas très d’accord avec les dires et surtout avec la manière adoptée par Thauvin. Espérons maintenant que ce match face à Angers calme un peu tout cela.

Au SCOurs !

Après une série de six victoires d’affilées, l’OM est tombé face aux Stade Rennais dirigé par Mr Turpin, avant de voir encore deux points s’envoler face au Stade de Reims samedi dernier avec le match nul, un partout. Il serait donc temps de repartir de l’avant afin de suivre le rythme du wagon de tête et partir en vacances l’esprit tranquille. Une réaction est attendue sur le terrain, et non en interview d’après-match. Pas si simple lorsque l’on regarde l’adversaire du jour contre qui l’OM a toujours eu des difficultés à s’imposer ces dernières années.

Angers’néral, les rencontres entre l’OM et le SCO se terminent sur un score nul. Les deux équipes se sont partagé les points six fois lors des huit dernières confrontations. Si l’on veut trouver du positif, il faut alors noter que l’OM ne s’est incliné qu’une seule fois, c’était en 2015/2016. Le dernier affrontement entre les deux équipes dans le Maine et Loire s’était soldé par une victoire deux buts à zéro pour l’OM grâce à Sanson et Payet sur penalty.

L’OM Sanson Amavi

Deux absents de marque sont à noter du côté olympien. Amavi tout d’abord, toujours blessé à la cuisse manquera la rencontre. Un manque énorme pour la défense, tant Nagatomo semble en dessous, malgré son match correct face à Reims. Sanson est également blessé et ne pourra tenir sa place face à Angers ce mercredi. Concernant Gueye, la question reste en suspens. Son carton ayant fait l’objet d’un appel de la part de l’OM, est en ce moment réexaminé par les instances. Aucune info donc sur sa présence ou non mercredi dans l’effectif marseillais.

Je vous laisse y’a Pierrick Capelle

Le milieu de terrain angevin, Capelle, n’est certes pas toujours titulaire dans un onze « sous vent » remanié par Moulin, mais il a su tout de même faire parler son expérience en ligue 1 (151 matchs) en SCOrant à deux reprises, pour autant de passes décisives.

Angers, 9e du championnat avec 24 points, a marqué autant de buts que l’OM (21), le plus souvent l’œuvre de Bahoken, meilleur buteur avec cinq réalisations. Les Angevins ont par contre encaissé deux fois plus de buts que les Olympiens, soit 25 contre 13.

Anjou démon ?

Le SCO d’Angers à deux visages pour ses adversaires : celui de l’ange qui laisse échapper pas mal de points comme lors de son dernier match face à Nantes, où ils ont concédé le nul dans les dernières secondes sur un but gag. Ou encore la défaite à Nice (0-3) et face à Strasbourg (0-2). Face aux « outsiders » du championnat, Angers a des difficultés, en résulte leurs matchs face à Lyon, Montpellier, Paris qui se sont soldés par trois défaites.

Puis, il y a le visage du démon, capable de coups d’éclats, comme la victoire sur la pelouse de leur voisin rennais (2-1), même mal-en-point et celle à Bollaert face aux Lensois (1-3). Autant vous dire que ce match est indécis, car même si Angers a du mal face aux « gros », il ne faut pas oublier que l’OM a de grosses difficultés faces aux supposés plus faibles. Le match face à Reims est une excellente piqûre de rappel.

Après cette multitude de jeux de mots tout plus déprimant les uns que les autres, je vous souhaite un beau match et surtout une belle victoire de l’OM. Je n’ai qu’une chose à dire : m’ANGERS-les !

Allez l’OM !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Barly


"J'écris donc je suis"
Article lu 445 fois, écrit le par Barly Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Une Réponse pour J 17 | Angers-OM : attention d’Angers

  1. Merci, faut leur mettre quelques pruneaux au fons des filets !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.