J 9 | OM-RCL : l’OM à la re-Lens

Mercredi 20 janvier, l’OM va enfin jouer le premier de ses deux matches en retard. Le club marseillais recevra en effet au Stade Vélodrome, le Racing Club de Lens. Cette rencontre, initialement prévue le 30 octobre dernier, avait été reportée (cause cas Covid), puis reprogrammée le 3 janvier, et à la demande de l’OM et avec l’accord du club nordiste, elle aura finalement lieu ce mercredi.

C’était beau l’art

La dernière fois que les Sang et or ont foulé la pelouse mythique du Boulevard Michelet, c’était le 2 novembre 2014, un bail ! En effet, le club lensois était descendu en L2 au terme de la saison 2014/2015, et n’a retrouvé l’élite qu’à l’orée de cette saison.

Revenons donc à ce match de 2014, et au bonheur qui était le nôtre à cette époque. L’Olympique de Marseille avait remporté cette rencontre 2 buts à 1 (Nkoulou et Thauvin contre un but de Guillaume), nous étions leaders de L1, nous pratiquions un football salué par (presque) tout le monde, nous nous préparions à être quelques semaines plus tard « Champions d’automne », et notre coach s’appelait Marcelo « El Loco » Bielsa.

De plus, en cette période bénie personne n’avait encore entendu parlé de Franck Mc Court ou de Jacques-Henri Eyraud, et encore moins du roi du lapsus et de la langue qui fourche, j’ai nommé Giovanni le dernier des Castaldi !

Certes la suite de la saison fut plus laborieuse, mais n’empêcha pas l’OM de réaliser quelques coups d’éclat, comme par exemple, un fracassant 0-4 au retour à Bollaert le 22 mars 2015. Les buteurs étaient Michy (par deux fois), Romao et André Ayew.

Une autre époque

L’époque que je viens d’évoquer est bien révolue, et il y a peu de chances que nous renouvelions un tel carton. D’abord parce que le RC Lens d’aujourd’hui n’a plus rien à voir avec son devancier, il est bien calé en milieu de tableau à seulement 4 points de l’OM, et a réussi quelques belles performances (victoires contre Paris, à Rennes ou à Monaco).

(Ganago – Photo Icon Sport)

Ensuite il faut bien le dire, l’OM n’est vraiment pas au mieux en ce début d’année, et le match pathétique de samedi contre Nîmes l’a encore démontré. Aucune imagination, aucune efficacité, des erreurs défensives et un état d’esprit qui s’effrite au fil de la rencontre.

On aurait aimé voir une révolte à 2-0, mais rien. La première demi-heure avait pourtant été encourageante, mais Thauvin et Benedetto (entre autres) avaient décidé que les vendanges avaient lieu en janvier cette année !

Défections, questions

On nous dit que le président est brusquement sorti de sa réserve et a passé un savon (de Marseille, si si) aux joueurs, et qu’on va voir ce qu’on va voir. Sans être défaitiste (je suis un éternel optimiste), je me permets de douter des bienfaits de ce « recadrage ». J’attends, nous attendons tous, une prise de conscience et une réaction (d’orgueil, d’amour-propre, d’homme, appelez ça comme il vous plaît) face à Lens. Mais au-delà de ce que j’évoquais plus haut, la réalité nous rattrape, et André Villas-Boas devra se passer de nombreux hommes-clé.

Lirola n’est pas qualifié puisqu’il n’était pas au club à la date initiale du match. Alvaro lui sera suspendu alors qu’il ne l’était pas le 30 octobre dernier, allez comprendre la logique de notre (très) chère LFP. Amavi est toujours blessé et Kamara aussi. Notre secteur défensif est donc décimé, avec en plus, un doute sur la participation de Steve Mandanda.

On se dirige donc vers une défense Sakai-Balerdi-DCC-Nagatomo (sauf si AVB prend le risque Kahoui), ce qui vous en conviendrez n’est guère rassurant. Néanmoins, le forfait qui me paraît le plus préoccupant est celui de Bouba Kamara. En effet, contre Nîmes, sa sortie a coïncidé avec la baisse de régime de l’équipe, et je redoute que son absence nous soit très préjudiciable mercredi.

 

Néanmoins hauts les cœurs ! Nous serons encore tous présents derrière notre club à espérer cette re-Lens tant attendue. Et si « Au nord c’était les corons », au sud il faudra aller au charbon !

Allez l’OM !!!

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de JLMOM265


Né à Marseille le 30/11/1956. Jeune retraité après une carrière bien remplie dans le transport routier de marchandises (Direction d'agences et de services d'exploitation). Marié depuis 40 ans, Je vis depuis de nombreuses années en région grenobloise, et je suis l'heureux père de deux grands enfants, et grand-père d'un petit diable. Supporteur acharné de l'OM depuis près de 55 ans, je dors, mange et bois OM. Je sais c'est pas normal à mon âge, mais on ne me changera plus, c'est trop tard !
Article lu 357 fois, écrit le par JLMOM265 Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Une Réponse pour J 9 | OM-RCL : l’OM à la re-Lens

  1. Merci et magnifique photo des corons ! mais nos chevrettes auront besoin de coronès