SC Bastia – OM : l’aube de la relégation

Il est sorti tout récemment un film relatant l’opposition farouche de deux puissantes figures imaginaires emblématiques. Si l’on en croit les Bastiais, le match de ce dimanche serait du même acabit. Voyons ça.

L’historique des confrontations

Nous avons face à face deux clubs centenaires : l’OM, créé en 1899, et le SC Bastia, fondé en 1905. Aurions-nous donc affaire à deux parties s’affrontant dans une redite de La guerre de Cent Ans ?

Que nenni.

2

La première algarade répertoriée date de 1965. Finalement, ça ne fait que cinquante ans de bellicisme footballistique. Vous pouvez penser que c’est déjà un chiffre qui compte. Sauf que les Olympiens, et surtout nos « amis » bastiais ont passé un certain nombre de saisons en L2 pendant cette période.

Sept saisons pour le club phocéen et dix-sept pour les Corses. Ce qui donne en fin de compte, vingt-sept saisons de conflit ouvert. On n’arrive même pas à une arquebuse de La guerre de Trente Ans !* C’est franchement insuffisant pour des ennemis supposément héréditaires…

En vingt-sept ans, vingt-huit matchs Bastia-OM ont eu lieu,pour quatorze victoires des locaux, sept nuls et sept victoires marseillaises.  Bref, pas de quoi déranger un sanglier entre deux truffes, malgré les ragots (oui, là il faut chercher)…

* une réussite totale avec ses cinq millions de victimes…

Les forces en présence

Cette saison, les parcours comparés de l’OM et de Bastia en font plus des « frères de galère  west included »,  que des concurrents pour des places d’honneur. À moins d’être sous l’effet d’un psychotrope évidemment.

Aujourd’hui, un seul point sépare les deux clubs (à l’avantage des Corses). Classés douzièmes et treizièmes, Marseillais et Bastiais viennent d’enchaîner cinq matchs sans victoire. On ne rigole pas avec les performances !

4

Basta, qui reçoit n’a plus gagné sur ses terres depuis trois matchs, et son meilleur buteur à domicile, Ayité, a inscrit cinq buts.

Marseille n’a plus emporté le moindre match à l’extérieur depuis trois journées, et son meilleur buteur à l’extérieur, Batshuayi, a marqué cinq buts aussi également.

Dernier point commun : les deux clubs ont déjà changé d’entraîneur une fois au cours de la saison…

La guerre est déclarée

L’OM s’était largement imposé au match aller (4-1). Nous vivions alors le troisième match sous l’égide de Michel, et après un anecdotique 6-0 contre Troyes, il était facile de se laisser bercer par l’illusion que nous tenions là un bon entraîneur pour prendre la suite de Bielsa (eh oui, certains y ont cru sans avoir abusé d’aucune substance). C’était l’bon temps, le temps d’avant, le temps où l’OM ressemblait encore vaguement à un club de foot…

1

Depuis la réalité a rattrapé le bébé de Vincent Labrune et Bastia de son côté n’a jamais réussi à s’envoler au classement.

Pour ceux qui espéreraient malgré tout voir du spectacle (sous psychotrope également), qu’ils sachent quand même que sur leurs treize derniers matchs, L’OM et le SC Bastia n’ont marqué plus d’un but qu’en deux occasions (dont l’humiliante défaite 2-5 face à rennes pour l’OM). Il est donc fort probable que ce dimanche, entre les deux équipes, la guerre des trois points n’ait pas lieu. Hélas !

3

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de sillicate


Habite En Yourte ! Son Amour Laisse Univoquement Transi, Passant Ostensiblement Tout Obstacle. Caractère Amer Voir Acariâtre. Une Nouvelle Enquête Bientôt Intériorisera Nos Obsessions Utéro-Zygotiques Enflammées ?
Article lu 1411 fois, écrit le par sillicate Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.