D2F | OGCN (1-1) OM : pas suffisant ?

La vingt et unième journée de D2F se révélait importantissime pour la montée en D1. Le FC Nantes se rendait à Strasbourg, tandis que l’OM rendait visite aux voisines niçoises. Les Alsaciennes ont accompli leur job en disposant des canaries sur le score de 2-0. Dans le même temps, après avoir mené à la marque, les Olympiennes se sont faites rejoindre, pour un match nul 1-1.

 

 

Composition de départ :


Boklach

Boklach

Khezami

Khezami

Sow

Sow

Tchakounte

Tchakounte

Conesa

Conesa

Perret

Perret

Hamidou

Hamidou

Salomon

Salomon

Clark

Clark

Diop

Diop

D.Joseph

D.Joseph

 

Le match n’étant diffusé nulle part, difficile d’en décrire le contenu.

Tout ce que j’en ai su est que ce sont les Marseillaises qui ont ouvert le score à la 12′, d’une belle frappe croisée de Jenny Perret. À la limite de la surface de réparation, la milieu de terrain olympienne marque en lucarne, profitant de la position avancée de Maureen Saint-Léger, la gardienne des aiglonnes. Cette dernière ne peut que constater les dégâts.
OGCN 0-1 OM

La rencontre a bien débuté pour l’OM, mais cela n’a été que de courte durée. L’égalisation niçoise est survenue à la 17′, au moyen d’un penalty transformé par Rachel Robert, du pied gauche.
OGCN 1-1 OM

Presque en fin de rencontre (82′), Yakaté Niakaté écope d’un second carton jaune, synonyme d’exclusion.

Ce résultat permet aux Marseillaises de recoller au nombre de points, mais ne suffit pas pour passer devant les Nantaises. La différence de but particulière demeure en leur faveur. Il ne reste plus que l’ultime journée pour rebattre les cartes, même si je n’y crois que moyennement. Nantes (2e) reçoit Albi (9e).

Les Tarnaises se battent pour leur maintien, ajouté au fait que les Nantaises subissent un coup de moins bien, en cette fin de compétition. Sur leurs huit dernières rencontres, elle en ont gagné trois, perdu deux et partagé les points à trois reprises. Ce qui peut laisser un léger espoir, même s’il n’est pas démesuré.

Je remarque que les Strasbourgeoises ont parfaitement joué le jeu, bravo à elles. Elles deviennent officiellement championnes de France de D2F et accèdent à la D1, qui se nommera bientôt « Arkéma Première Ligue » et la D2 se changera en « Seconde Ligue ».

En bas de tableau, hors Montauban qui est déjà relégué, il ne reste que trois équipes concernées par le maintien : Albi (21 pts), Metz (19 pts) et Le Mans (19 pts, mais différence de buts défavorable).

 

Jenny Perret

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Kim Nielsen


Je supporte l'OM depuis 1973, ça ne me rajeunit pas ! J'étais présent à Bari et à Munich pour des résultats opposés. J'ai pris goût au foot féminin depuis la coupe du monde en France.
Article lu 257 fois, écrit le par Kim Nielsen Cet article a été posté dans A la Une, Compte-rendu, Féminines et taggé , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.