D2F | OM (2-1) Albi Marssac : job done !

Le match de ce dimanche a été rendu rendu facile par la volonté des Olympiennes d’ouvrir la marque rapidement. Puis en doublant la mise à la demi-heure. Elles ont joué avec beaucoup d’intensité en première période et moins en seconde. La victoire finale par 2-0 est logique à la vue des occasions marseillaises.


 

Composition de départ :


Boklach

Boklach

Khezami

Khezami

Sow

Sow

Giaimo

Giaimo

Gouineau

Gouineau

Perret

Perret

Hamidou

Hamidou

Salomon

Salomon

Clark

Clark

Diop

Diop

D.Joseph

D.Joseph

Il fallait absolument gagner cette rencontre pour ne pas se laisser distancer par Nantes, ou profiter d’un faux pas de leur part.

En début de partie, les Marseillaises ont pressé haut dans le camp albigeois, empêchant ces dernières de quitter leur moitié de terrain. Elles ont récupéré maints ballons proches de la surface de réparation adverse.

Fort logiquement, les blanches et bleues ont trouvé la faille assez rapidement. Roselène Khezami centre depuis l’aile gauche, une défenseuse tarnaise dévie dans les pieds de Clark qui reprend du droit et marque le long du poteau opposé.
OM 1-0 Albi

Les Olympiennes ont continué ce pressing incessant sur leurs adversaires qui n’ont pas pu porter le danger dans le camp marseillais. Elles n’ont pas pénétré dans la surface de Kateryna Boklach ni tenté le moindre tir en première période. Les seuls ballons touchés par la gardienne ukrainienne provenaient de passes en retrait de ses défenseuses.

Les actions se sont enchaînées, comme les occasions. Solène Froger, la portière albigeoise a effectué un très bon match en sortant deux beaux arrêts. Elle a aussi été suppléée une fois par la barre, une autre par son poteau, sur deux essais de Maëva Salomon.

La numéro sept olympienne a trouvé le chemin des filets à la 32′ après plusieurs tentatives dans la surface, dont une sur la barre. Au point de penalty, face aux cages, elle bat la gardienne adverse d’un plat du pied, au ras du montant.
OM 2-0 Albi.

D’autres occasions vont survenir, mais aucune ne pourra tromper la vigilance de Solène Froger et la mi-temps est sifflée sur ce score de deux à zéro. Les supporters et supportrices ont pu commencer à y croire, parce qu’au même moment, les Canaries étaient tenues en échec sur leur pelouse par le RC Lens.

La seconde période sera plus brouillonne avec beaucoup de déchets techniques de part et d’autre.

La très grosse majorité des situations dangereuses étaient proches du but albigeois, où la gardienne a encore fait bonne garde, sortant nombre de ballons.

Il faudra patienter jusqu’à la 80′ pour voir Kateryna Boklach effectuer sa première parade suite à une tête venue d’un corner. En deuxième mi-temps, les visiteuses ont montré le bout de leur nez, mais de manière très timide et avec une justesse pire que celle des Marseillaises.

Rien de plus ne sera inscrit et les Olympiennes remportent la rencontre sur la marque de 2-0 sans beaucoup d’adversité.

Sur les autres terrains, Strasbourg l’a emporté par 1-2 contre Le Mans et valide sa montée en D1, tandis que Nantes a réussi à scorer pour maintenir l’écart d’un point avec l’OM. Montauban est relégué en D3.

Il y a de fortes chances que tout se jouera dimanche prochain, quand Marseille se rendra à Nice et Nantes à Strasbourg.

Même si les canaries semblent plus à la peine en cette fin de saison, elles parviennent toujours à mettre ce petit but qui les garde à la seconde place.

Il reste à espérer que Strasbourg, qui est officiellement en D1, jouera le jeu lors de la rencontre suivante.

 

Ashley Clark

.

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Kim Nielsen


Je supporte l'OM depuis 1973, ça ne me rajeunit pas ! J'étais présent à Bari et à Munich pour des résultats opposés. J'ai pris goût au foot féminin depuis la coupe du monde en France.
Article lu 463 fois, écrit le par Kim Nielsen Cet article a été posté dans Compte-rendu, Féminines et taggé , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.