Le décrassage de la semaine

Amis du jour, bonjour ! Voilà, l’OM a terminé sa saison, un quart d’heure après tous les autres clubs de Ligue 1, dans une fin de match ubuesque qui résume à elle seule ce qu’aura été la cuvée 20/21 : jamais dans le tempo et en retard sur tout le monde. Retour sur cette dernière semaine en quelques lignes…

Lundi 17 mai : les quiches du Soir

– 8h –
Je tombe sur un extrait de « L’équipe du Soir » (prononcez « Les quiches du soir ») sur l’équipe TV. Ludovic Obraniak explique que Florian « Tigrou » Thauvin va s’éclater en signant aux Tigres de Monterey car il va pouvoir, je cite « jouer la coupe Libertadores ». Bon, ce qui est vraiment ballot, c’est qu’aucun club mexicain n’est plus invité à cette compétition (traditionnellement entièrement sud-américaine rappelons-le) depuis 2016. Mais bon, ça Ludo, il s’en fiche, il doit s’y connaitre autant en géographie que son collègue de RMC Jonatan MacHardy (soi-disant spécialiste du foot latino) qui situait le Mexique en Amérique du Sud donc…

« Expertimse » toujours, Nabil « Débile » Djellit et certains journalistes polémiquent sur une prétendue « fausse-joie » sur-jouée de Longoria au moment du penalty marqué par Milik. Vous imaginez ? Un président de club passionné qui ne parle pas d’indice UEFA, de cours de bourse, qui ne répète pas à longueur de journée que « l’essentiel c’est les 3 points », que « les calendriers sont surchargés pour jouer à fond l’Europe le jeudi soir », qui ne vient pas chouiner après un match parce que Clément Turpin ne lui a accordé que deux penalties… Bref, Longoria, il dénote dans le paysage footballistique français et ça dérange. À noter que « Marine » Domenech n’a pas tweeté dimanche puisqu’il ne tweete qu’après chaque défaite de Sampaoli, l’entraîneur étranger qui vient manger le pain des entraîneurs français. Une raison de plus pour tout donner et finir en beauté dimanche prochain.

– 13h39 –
Le journal L’Equipe nous apprend qu’un individu louche se serait introduit au sein du domicile de Neymar dans la nuit de samedi à dimanche. L’individu aurait déclaré à la police qu’il voulait transmettre au Brésilien « la parole de Dieu ». Ben oui, c’est sûr que c’était pas pour lui remettre un ballon d’or, là, y avait pas de risques.

Mardi 18 mai : grosse surprise dans la liste de Deschamps

– 10h –
Cuisance, Khaoui, Germain et Thauvin (suspendu pour Metz-OM) ont été autorisés à quitter le groupe d’entraînement : Cuisance, qui était venu sans son talent, resté en Allemagne, a pris un vol direct pour la Bavière, Khaoui et Germain vont pouvoir chercher un job d’été et Thauvin, lui, se préserver en vue de l’Euro 2020, sur PlayStation.

– 20h –
La rumeur avait commencé à enfler toute la journée faisant débat parmi les politiques et enflammant les réseaux sociaux. Et puis cette rumeur est devenue plus qu’une rumeur. L’info a commencé à se concrétiser avec l’apparition de Didier Deschamps au JT de 20H de TF1 pour annoncer sa liste de 26 pour l’Euro 2020 (qui aura lieu en fait en 2021 mais qui continue de s’appeler « Euro 2020 » rapport au fait qu’ils avaient déjà imprimé tous les trucs et ça aurait fait du boulot de tout refaire, bref je vous expliquerai une autre fois car elle commence à être longue cette parenthèse). Donc, disais-je, la rumeur s’était propagée toute la journée et la surprise de la liste des 26 est finalement tombée : Valère Germain ne jouera pas l’Euro !

Mercredi 19 mai : LFP TV et Coupe de France

– 11h23 –
La LFP, qui a du mal à refourguer ses droits TV (Canal+ n’étant intéressé que par les gros matchs de Ligue 1 ne souhaite pas acheter la totalité des lots), envisage de créer sa propre chaine de télévision pour y diffuser les matchs de Ligue 2 et les matchs de Ligue 1 de moindre importance. Donc, le truc c’est que comme Canal ne veut diffuser que les gros clubs, la saison prochaine, si t’es supporter de petits clubs comme Bordeaux ou Lyon, tu n’auras pas le choix, tu seras obligé de t’abonner à LFP TV.

– 13h57 –
Anthony le Tallec l’ex-futur-pepito du foot français du début des années 2000, transféré à 18 ans à Liverpool en 2002 avec son compète Sinama-Pongole, raccroche les crampons à 36 ans après avoir joué son dernier match au FC Annecy en national. L’occasion de se rappeler de ce grand moment :

– 23h –
Finale de la coupe de France. Le PSG bat Monaco 2-0 dans un match insipide et sauve sa saison. Le coup d’envoi de la rencontre avait été décalé de 15 minutes, et ce n’est même pas une vanne de ma part, pour ne pas perturber la diffusion normale du feuilleton quotidien de France 2 « Un si grand soleil ». C’est dire si la France est un pays de foot et si la cible de France 2 en a quelque chose à faire de ce match. D’ailleurs, je ne serais pas étonné que TF1 diffuse en différé la prochaine finale de l’Euro pour ne pas couper l’émission de Nicolas Canteloup dont la difficulté est, je vous le rappelle, de réussir à deviner quelle personnalité est imitée par le truculent comique, et ça, ça ne peut pas se faire en quelques minutes.

Le PSG remporte donc une nouvelle Coupe de France et réfléchirait sérieusement à mettre une étoile sur son maillot s’il arrive à remporter un 10e titre de Ligue 1 dimanche. C’est sûr que si le club qatarien veut avoir un jour une étoile sur son maillot, il vaut mieux qu’il le fasse pour 10 titres de L1, plutôt que pour une victoire en finale de LDC. C’est plus prudent, en effet. Même si on sait tous que sur ces 10 titres, il n’y en aura en réalité que 2 qui auront été acquis loyalement, bien sûr.

Jeudi 20 mai : Kamara, l’espoir déchu, très déchu

– 14h30 –
La liste de l’Equipe de France Espoir pour les phases finales de l’Euro est tombée et coup de théatre : Bouba Kamara, qui était un taulier jusque là, présent dans l’équipe type européenne U23 de la mi-saison, 6 fois dans le 11 type de la Ligue 1, meilleur espoir 2018-2019, n’est pas sélectionné pour la 2e partie de l’Euro Espoir U21. Oui, parce que c’est ça qui est drôle en fait, l’Euro Espoir, il a déjà commencé. Les phases de poules ont déjà eu lieu en avril et Bouba était présent. Là, l’Euro va continuer en juin pour un 1/4 de finale avec une liste de joueurs différents par rapport à avril où, à part Bouba, seuls Guendouzi, Claude-Maurice et Laurienté sont absents. Le premier est blessé, et les deux derniers avaient été les remplaçants de Aouar et Diaby de retour dans le groupe. Entre les deux périodes, seul Kamara est sanctionné.

Sylvain Ripoll (qui, je vous l’accorde, a plus un nom à vendre des pot de peinture qu’à entrainer des joueurs de foot internationaux) a donc préféré prendre le jeune Fofana de Monaco (1 sélection) et Caqueret de Lyon (4 sélections) à la place de notre Bouba qui compte plus de sélections en équipe de France, plus de matchs européens et plus de matchs de Ligue 1 que les deux joueurs cités réunis. Allez comprendre… Ah si, entretemps, Longoria a fait sa fameuse remarque sur les « entraineurs français sans style de jeu particulier » qui a été étrangement mal pris par le corporatisme dont Sylvian Ripoll en est le digne représentant. Coïncidence ?

– 16h17 –
Les médias publient une vidéo de Neymar en train de se faire vacciner contre le virus du COVID19. La star qatarienne était prioritaire au vue de l’explosion de son IMC depuis le début de la saison. Même si je trouve, personnellement, qu’exiger qu’on lui prenne la température à l’ancienne, par l’entrée des artistes, ce n’était pas nécessaire. On salue donc l’exemple, bravo à lui.

Vendredi 21 mai : la dernière conférence

– 13h –
Dernière conférence de Presse d’avant-match de Sampaoli et Mandanda. On sent que c’est la fin de la saison, les organismes sont fatigués, les équipes font tourner, les jeunes qui n’avaient pas l’habitude d’évoluer à haut niveau sont lancés dans le grand bain alors que leur formation n’est pas achevée. Non, je ne parle pas de l’OM, je parle des rédactions de presse. Parce qu’entre nous, on eu droit à un festival. Par exemple, je n’arrive pas à départager le journaliste qui a posé la question la plus pourrie à Mandanda entre « Pensez-vous que l’OM doit garder Pol Lirola ? » et « Etes-vous content du retour de Benzema en EDF ». Et Steve ne s’est pas démonté. Il a pris son courage à deux mains sans se soucier des conséquences de sa réponse et a répondu « Oui » aux deux questions. C’était fou.

– 17h –
On apprend que l’idée d’une organisation de la Coupe du Monde tous les 2 ans était étudiée par la FIFA, qui tenait son 71e congrès ce vendredi. Et pourquoi pas après tout ? Tant qu’à faire, l’UEFA, elle, pourrait aussi contre-attaquer et organiser un Euro tous les 2 ans, ouvert à toutes les Nations du monde. Et puis, à quand une Coupe d’Afrique des Nations mais avec des équipes européennes ?
Le plus drôle, c’est qu’on apprend par le New York Times qu’un certain Infantino, président de la FIFA, qui était vent debout contre les fondateurs de la Super League en avril et qui les avait alors menacés de fortes sanctions (comme de leur dire très fort : « Hé oh ! C’est pas bien ce que vous faites ! » ) s’était en réalité entretenu avec eux en « off » tout au long de la genèse du projet et l’avait approuvé. Infantino, il ferait presque passer Platini et Blatter pour des mecs honnêtes.

Samedi 22 mai : d’où vient l’argent ?

– 10h –
Depuis le début de la semaine, la rumeur de l’arrivée de Gerson, milieu brésilien de Flamengo, agite le microcosme olympien. On parle de sommes entre 25 et 30 millions, de bonus de 5 millions, de 20% à la revente, tout ça dans un contexte de crise financière au sein des clubs de foot européens. Il n’en faut pas plus pour la Secte « de la chose dont on ne doit pas prononcer le nom » pour y voir un signe de fin des temps (comprenez « fin de l’ère McCourt ») et l’arrivée de l’élu en turban saoudien. D’autant plus qu’une « journaliste » brésilienne laisse sous-entendre l’arrivée d’investisseurs à l’OM. Sachant qu’elle tient ses infos de sources locales, à savoir Luluninho, Antaranho, et Zaza Zoas, le célèbre transexuel « Insaydeur » brésilien, on peut raisonnablement lui faire confiance.

D’autant plus que l’OM a levé dans la semaine l’option d’achat de 400 000 euros pour Bamba Dieng. Le jeune attaquant sénégalais est actuellement rémunéré à hauteur de 1800 € mensuel, l’équivalent d’un SMIC pour une personne normale, mais d’un salaire de livreur UBER EAT pour un footballeur. Pour le conserver, l’OM pourrait lui faire une nouvelle proposition entre 2800€ et 4000 € mensuels puis pourrait le prêter pour qu’il s’aguerrisse. Et donc on proposerait à un joueur de doubler son salaire et on ne serait pas racheté par de riches Saoudiens ?? D’autant plus que selon mes informations, la fontaine à eau de la cantine de la Commanderie aurait aussi été changée (pour un montant astronomique de 290,90€ TTC, pose comprise). Dès lors, on peut se poser la question : d’où viendrait tout cet argent ? De McCourt, qui n’a tellement plus d’argent qu’il n’arrive pas à se payer un billet d’avion pour venir assister aux matchs de l’OM (même en low-cost) ? Laissez-moi rire !

Dimanche 23 mai : un interminable temps additionnel

– 21h –
Multiplexe de la 38e et dernière journée de Ligue 1. Même si on a été habitué à s’attendre à tout avec l’OM depuis 121 ans, on peut raisonnablement se dire qu’il y a autant d’intérêt ce soir, à regarder C8 qu’un soir habituel de semaine où la chaine ne programme pas un match de l’OM, mais le 1568e concept d’émission culturelle (à base de nouilles dans le slip) de Cyril Hanouna. En effet, l’OM avait déjà validé son billet pour l’Europa Ligue la semaine dernière et dès les premières minutes, on s’aperçoit que les Olympiens veulent se payer un autre billet, mais pour un voyage au bout de l’ennui cette fois. Pour tout vous dire, on se demande si la meilleure action du match n’est pas le retour des Olympiens aux vestiaires en trottinant.

– 22h –
On remarque à peine que les équipes se sont remis à rejouer en 2e période, du coup, comme on s’emmerde un peu, on se met à zapper sur les autres matchs grâce au jingle « cloche Multiplex de Canal ». Lille mène 2-0 sur la pelouse d’Angers et se dirige vers le titre. Paris le sait, du coup, Neymar pleure, se roule par terre et décide de tirer un penalty à côté. Bref, on dirait mon fils quand il avait 5 ans et qu’il voyait qu’il ne pourrait pas gagner au bras de fer contre son père. Monaco et Lens se neutralisent, du coup Lyon qui mène 2-1 sur sa pelouse contre Nice est virtuellement qualifié en Ligue des champions. Mais c’était sans compter la cloche du multiplex qui retentit quelques minutes après, Nice marquant 2 buts en 7 minutes et l’équipe de Roudi Garcia rétrogradant à la place qui est la sienne, à savoir qualifiée pour « PAS la Ligue des Champions ».

Quant à nous, on est également pas qualifiés pour la Ligue des Champions, mais l’avantage c’est qu’on le sait depuis le mois de janvier, on a eu le temps de s’y préparer en regardant des purges. Et le dernier match de la saison ne déroge pas à la règle : on se dirige tranquillement vers un 0-0 des familles. Mais c’était sans compter la VAR qui est la seule personne qui avait décidé de tenter quelque chose ce soir…

– 22h50 –
Toutes les rencontres de la 38e journée sont terminées. Lille est champion de France. Mais nous, on décide de continuer le championnat tout seul, vu qu’on a pas été rassasiés en terme de beau jeu, d’enjeu et d’émotion cette saison. A la 91e, Hakim Ben El Hadj, l’arbitre du match siffle un penalty pour Metz. La VAR lui signifie alors que ce n’est pas un penalty mais un coup-franc à la limite de la surface. Metz joue le coup-franc, on est à la 93e et le ballon finit dans le mur. Les joueurs de Metz réclament alors un penalty pour une main de Payet dans le mur olympien. Au bout de 3 minutes, l’arbitre se décide à aller voir la VAR pour vérifier et siffle penalty. On joue alors la 97e minute, Boulaya prend à contre-pied Mandanda, Metz mène 1-0 et l’arbitre siffle la fin du ma… Quoi ? ça continue ? Sérieux ? Ça vous a pas suffit ? Car bon il est bientôt 23h et ceux qui ne se sont pas endormis devant le match en première période aimeraient vraiment aller se coucher.

– 22h58 –
Alors que Metz manque de peu le 2-0, les Olympiens se ruent vers la surface. Alvaro dans une dernière tentative de récupérer le ballon subit une semelle d’Udol. L’arbitre ne voit rien et se décide à siffler (enfin) la fin du match.

– 22h59 –
NÉGATIF ! Alors que les joueurs commencent à regagner les vestiaires, la VAR se met à taper la « discute » avec l’arbitre qui ne veut décidément pas rentrer chez lui, retrouver femmes et enfants. Et c’est long. À mon avis, ils ont dû attaquer un débat sur le conflit israélo-palestinien ou pire sur le retour de Karim Benzema en équipe de France.

– 23h02 –
Le temps passe, l’arbitre est toujours en discussion avec la VAR. Payet, qui a faim et qui veut rentrer chez lui bouffer, manque de prendre un 2e jaune pour s’être énervé  contre l’arbitre et lui signifier qu’à cause de lui, son rougail saucisse va être froid.

– 23h03 –
Alors que la plupart des joueurs sont déjà sous la douche, l’arbitre accorde finalement un penalty à l’OM pour une faute sur Alvaro. On joue la 104e minute, Milik, qui avait commencé à se changer dans les vestiaires, revient tirer le pénalty en slip et le transforme. L’arbitre se décide alors avec regret de siffler la fin du match en s’écriant « Quoi ? Déjà ? C’est fou comme le temps passe vite, on les voit pas grandir ! ».

Lundi 24 mai : le bilan

– 9h
Il y a 3 semaines, on se posait la question de ce qu’on préfèrerait entre une élimination du PSG en LDC, une 5e place pour l’OM, une 4e pour Lyon et un PSG pas champion. Finalement, la question ne se posait pas.

Autre question que les supporters de l’OM se posaient depuis tant d’années : est-ce que le Karma existe ? Et si oui, est-ce qu’il peut enfin se pencher sur le cas du club de Lyon et son président Jean-Michel Aulas. Et bien, le Karma, c’est un peu comme le SAV d’un opérateur téléphonique, il faut être patient, ça coûte cher, ça fait mal, mais parfois on arrive à obtenir un remboursement après plusieurs années.

Et souvenez-vous, en 2015, l’année de Bielsa, les supporters lyonnais nous ont beaucoup chambrés sur le fait qu’on avait été « champion d’automne » pour au final terminer 4e et non qualifiés pour la LDC. En 2018, les supporters lyonnais, toujours eux, nous avait chambrés parce que nous avions terminé 4e et non qualifiés pour la LDC après un record de points de 77 points, pour un 4e. Nous étions alors entraînés par ce cher, très cher « Roudi » Garcia et Lyon avait terminé juste devant nous à la faveur d’une victoire 3-2 à domicile contre Nice à la dernière journée. Et là, hier, que se passe-t-il ? Lyon, entraîné par ce cher, très cher « Roudi » Garcia termine 4e après avoir été « champion d’automne » en décembre en perdant 3-2 à domicile contre Nice à la dernière journée. Quel sacré déconneur ce Karma !

– 11h –
Hiroki Sakai, notre samouraï japonais préféré publie un message d’adieu. Il quitte l’OM pour rentrer au Japon car il en avait marre des jeux de mots foireux sur son nom en rapport avec la météo du jour. Il aura quand même tenu 5 ans mais au bout d’un moment, la lourdeur des blagues était trop forte. On lui souhaite en tout cas le meilleur pour la suite. Hiroki n’avait pas le niveau d’un Cafu mais si on avait eu 11 joueurs avec la même mentalité sur le terrain cette saison, on peut être sûr qu’on aurait fini sur le podium.

– 13h25
France 3 Provence annonce en direct que Jacques-Henri Eyraud, qui était encore au conseil de surveillance de l’OM, quitte l’OM définitivement. Les supporters commencent alors de préparer le défilé sur le vieux port mais le démenti tombera un peu plus tard dans l’après-midi : l’info était fausse, France 3 Provence s’excuse, ils ont confondu avec Michel Fourniret. C’est Antara, le stagiaire de 3e qui avait mal rédigé la fiche.

– 15h
Le sélectionneur de l’équipe d’Espagne galère tellement pour constituer une liste de 26 joueurs pour l’Euro qu’il décide finalement de faire une liste de 24 seulement et de convoquer un défenseur français, Aymeric Laporte. Tout est normal.

Voilà les Zamis, que dire de plus pour achever l’aventure en beauté ? Et bien, tout simplement, que ça aura été un plaisir d’essayer de vous rendre compte de l’actualité de notre club préféré depuis janvier sur MassaliaLive. Les bouleversements auront été nombreux cette saison et nous autres supporters, on sera vraiment passés par toutes les émotions et notre OM, on l’aura autant chéri que détesté. Et après tout, si c’était ça finalement l’Amour ?

Allez, les potos, pour moi, maintenant, c’est RIDEAU !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Le Décrassage


Supporter insupportable du club phocéen depuis plus de 40 ans. Recordman de titres de champion du monde interdépartemental de la Ligue 2 du LOL. Et désormais plus gros salaire bénévole de MassaliaLive (Prends ça F. Thauvin !)
Article lu 866 fois, écrit le par Le Décrassage Cet article a été posté dans Decrassage et taggé , , , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.