Le décrassage de la semaine

Amis du jour, bonjour ! Oubliez Albert Einstein ou Stephen Hawking, cette semaine, Frank McCourt a permis à la Science de faire un pas de géant en rendant possible le concept de voyage dans le passé. En effet, en quelques jours, le Bostonien nous aura ramené 5 ans en arrière et le club, lui, nous aura renvoyé aux performances médiocres de 2016 avec les épopées mémorables de Michel ou Passi…

Lundi : Marty ! On a affaire à une boucle temporelle !

– 11H02 –
Frank McCourt est arrivé à Marseille. C’est con, s’il avait été propriétaire de l’OM et fan du club, il aurait pu assister à « l’Olympico » en avançant son voyage de 12H. Mais bon, vous savez ce que c’est les zamis, le Jet Privé du Bostonien ne voulait pas démarrer et le temps de trouver des câbles pour le démarrer ou qu’un voisin t’aide à pousser, c’était impossible d’arriver à temps pour OM-OL.

– 12h03 –
Julien Stéphan, l’entraîneur de Rennes démissionne. Et là, surprise, son club l’accepte. Comment ça ? Pas de mise à pied et de licenciement suite à l’annonce de sa démission ? Pas d’indemnités à payer ? Vraiment des petits joueurs ces Rennais.

– 13H23 –
Le temps d’avaler en vitesse un Big Mac, McCourt démarre son opération séduction auprès des journalistes, des élus locaux et des associations de supporters en répétant les mêmes conneries débitées il y a 5 ans : « l’OM doit jouer le titre chaque année et gagner la Ligue des Champions ! »

Dis donc Marty ? Je crois qu’on a affaire à une forme de boucle temporelle ! Il semblerait qu’on revive les mêmes événements qu’il y a 5 ans. Je ne serais pas étonné que ce soit un dernier mauvais coup de ce vieil idiot de Biff Jakenri Tannen qui a dû emprunter la DeLorean et modifier le passé, ce qui a dû engendrer une réaction en chaîne qui a modifié le tissu même du continuum espace-temps. J’imagine que c’est aussi lui qui a dû se rendre en 2019 pour remplir le frigo de Dimitri Payet, alors au régime, et cela explique pourquoi, aujourd’hui, en 2021, Dimitri a la forme physique de Pierre Ménès. Marty ! Il faut à tout prix retourner dans le passé pour arranger tout ça. On en profitera pour faire un saut en 2011 et empêcher la rencontre entre Paris et le Qatar au bal de promo de fin d’année !

Mardi : la stratégie ? Demandez à Pablo !

–  8H50 –
Dans la Provence, McCourt déclare qu’il veut « repositionner l’OM sur le football ». Voilà, il a donc mis 5 ans pour comprendre qu’il avait racheté un club de football. Encore 5 ans supplémentaires et on peut espérer qu’il comprenne qu’un club de football, ça doit aussi gagner des matchs de temps en temps. Pour tout le reste et les questions qui fâchent, une seule réponse : « Demandez à Pablo ! »

– 11H59 –
Sampaoli est arrivé à l’aéroport. COVID oblige, il n’a pas pu saluer les supporters et a été exfiltré dans une chambre d’hôtel en isolement pour 7 jours. Il va s’occuper pendant tout ce temps en visionnant les derniers matchs de l’OM pour commencer à étudier l’effectif. Par mesure de précaution, on lui a retiré ses lacets, tout objet coupant et les rideaux de la chambre pour éviter qu’il se pende avec.

– 13H –
Frank McCourt a assisté à l’entrainement des joueurs et les a salués dans le vestiaire. En bon connaisseur du football et du club, j’imagine qu’il a dû appeler Pape Gueye « Bouna Sarr », Thauvin « Payet » et Milik « Mitroglou » pendant près d’1h, le moment a dû être hyper gênant pour tout le monde.

– 19h22 –
L’OM a trouvé un accord financier avec AVB qui n’est officiellement plus l’entraineur phocéen. Celui-ci quitte donc Marseille en adressant une déclaration d’amour au club et à ses supporters. Moi, AVB, je vais le regretter. Bon OK, c’était pas toujours folichon à voir jouer sur le terrain mais qu’est-ce que c’était plaisant d’avoir un mec franc et direct en conférence de presse et en interview avec une vraie vision sur l’évolution du football.

Mercredi : la tactique ? Demandez à Pablo !

– 9H05 –
J’apprends qu’une étude sortie affirme qu’il faut en moyenne attendre 5 mois pour retrouver le goût et l’odorat quand on a contracté le Coronavirus. Bon, même si c’est pas précisé dans l’étude, quand t’es supporter de l’OM, c’est beaucoup plus : là, faudra attendre au minimum le mois d’août pour espérer retrouver le goût du football et l’odeur des victoires.

– 21H –
Jour de match. LOSC-OM au programme. Nasser Larguet est toujours aux commandes. Le directeur du centre de formation dont la rumeur évoque un départ pour Caen veut faire honneur à son futur club et décide donc de faire jouer l’OM comme l’actuel 12ème de Ligue 2. Même Turpin, le 12ème homme du FC Lyon (qui avait repris les commandes de la Ligue 1 à Lille deux heures auparavant) ne sifflait aucune faute contre nous pendant 90 minutes mais a dû se résoudre à valider les 2 buts lillois dans le temps additionnel.

Jeudi : McCourt repart sans rien demander à Pablo !

– 9H24 –
La veille, McCourt est reparti pour les States au coup de sifflet final. L’amour de la ville et du club, c’est sympa mais c’est comme les séjours chez les beaux-parents, deux jours et demi, c’est déjà trop. Heureusement, à l’instar de Téléfoot, Canal, RMC, La Provence et l’Equipe, j’ai pu chopper Franky en exclusivité pour MassaliaLive pour un interview vérité que voici :

Voilà, comme vous pouvez le voir les zamis, l’Américain, il en menait pas large devant mes questions, je l’ai bien poussé dans ses retranchements.

– 18H –
Jean Castex annonce le confinement de la région Nord Pas de Calais pour le week-end. Devançant le premier ministre, mercredi soir, les joueurs de l’OM avaient pris soin d’appliquer scrupuleusement les gestes barrières contre l’équipe locale en évitant au maximum de s’approcher des joueurs lillois pour défendre. Bravo à eux.

– 19H23 –
Sur France Bleu Provence, Pablo Longoria déclare que « Mc Court est tombé amoureux de la ville, pendant les 3 jours qu’il a passé dans la cité phocéenne ». Il est fort Pablo, il a vite appris le métier de président de club et la langue de bois qui va avec.

Vendredi : Last action Eyraud

– 8H18 –
Interview événement de JHE dans le magazine SO FOOT. L’interview ayant été réalisée avant son éviction, il a fallu que SoFoot coupe en catastrophe les 3/4 de l’entretien où Jakenri affirmait avoir toute la confiance de McCourt et qu’il allait rester à l’OM pour longtemps. On apprend aussi au détour d’un paragraphe que Jakenri a un sac de frappe pour se défouler quand la pression est trop grande. Et ce que vous ne savez pas, c’est que lorsque la pression est vraiment, vraiment trop grande, il se fait un petit powerpoint sur « les best practices de manager » pour supporter la pression. Un vrai gueudin ce Jakenri.
Il nous raconte aussi qu’à l’époque, le transfert de Diego Costa a failli se faire, que l’international espagnol avait consenti une baisse de salaire mais que ça n’avait pas suffit. Comprenez : il a refusé de diviser son salaire par 10 et de toucher moins que Valère Germain.

– 11H –
Sampaoli, toujours enfermé dans sa chambre d’hôtel, visionne les derniers matchs de l’OM, en écoutant de la musique. Je commence à avoir très peur pour sa santé mentale.

Samedi : le gentil Larguet VS le méchant AVB

– 9H51 –
La Provence qui détestait AVB adore visiblement Nasser Larguet puisqu’elle lui consacre un article racontant comment l’entraîneur aux 2 victoires (dont 1 seule en Ligue 1) en 8 matchs (SPOILER : bientôt 9) a trouvé les mots pour relancer Payet, que le « méchant » AVB mettait sur le banc pour ne pas trop l’essouffler. Plus que de trouver les mots, moi, je pense qu’il a trouvé où Payet planquait sa réserve de Twix dans le vestiaire. Après, à en croire La Provence, on aurait retrouvé le nouveau Pirlo. Permettez-moi d’attendre quelques matchs avant de lui proposer une prolongation de contrat. Un contrat post-mortem pour le coup, puisqu’il a déjà un contrat à vie.

Dimanche : l’OM est cané !

– 9H32 –
Je reviens de mon footing du dimanche, on joue un 1/16e de coupe de France ce soir contre Canet (pas Guillaume). Mandanda a déclaré qu’il fallait déjà préparer la saison prochaine et du coup, pour ne pas le contrarier avec une compétition offrant un titre qu’on a pas remporté depuis 1989 et accessoirement un qualification pour une coupe d’Europe, le club a décidé de ne pas le convoquer dans le groupe. Comme Thauvin d’ailleurs, trop occupé par sa recherche active d’emploi pour la saison prochaine.

– 21H –
Début de ce duel fratricide entre deux clubs amateurs de la compétition. Le match est visible sur Eurosport 2 qui a bouleversé sa grille en déprogrammant une compétition de snooker pour diffuser le match. Quel flair au final. Certains se demandent si le Vercruysse aligné dans le 11 de Canet a un rapport avec l’ancien joueur de l’OM, Philippe Vercruysse. Moi, plus le match avance, plus je me demande si le Payet aligné dans le 11 marseillais a un rapport avec le Payet 17e du ballon d’or qu’on a acheté plus de 30 millions…

L’ogre Canet attaque le match tambour battant. Suite au contexte sanitaire, suspension de leur championnat oblige, le club de National 2 n’avait disputé que trois matches en quatre mois et demi. Ils étaient frais, l’OM ne pouvait pas lutter.

Côté marseillais, Germain déclare à la mi-temps que les joueurs n’ont pas travaillé la tactique utilisée du 4-4-2 en losange. C’est normal aussi, ils ne pensaient pas qu’ils auraient à jouer un match de foot, car Larguet leur a fait faire des tennis-ballon aux entraînements toute la semaine. Résultat : Pelé qui avait mal placé ses plots d’entraînement (oui je sais, vous, vous appelez ça des joueurs mais moi non) sur un coup-franc de Canet, se prend une lucarne magistrale avant d’être puni à nouveau à la 70e minute par un autre joueur du club de National 2 qui s’en va marquer seul sans être dérangé par Caleta-Camping-Car, en train de régler son transfert vers Liverpool. La seule éclaircie côté marseillais aura été Milik qui s’est permis d’égaliser en première mi-temps en marquant un vrai but d’attaquant, allant à l’encontre de toutes les phases de tennis-ballon travaillées par Larguet en cours d’EPS cette semaine.

Voilà les zamis, la semaine se termine finalement comme elle avait commencé et après avoir été humilié ces dernières semaines en dehors du terrain, l’OM revient à ses fondamentaux en l’étant également sur le terrain. Les joueurs de Canet, eux, prennent à peine le temps de fêter la victoire car ils ne doivent pas se coucher trop tard vu que la plupart bossent demain à 7H pour des salaires 100 fois plus bas que les starlettes qui souillent le maillot bleu et blanc depuis bien trop longtemps.

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Le Décrassage


Supporter insupportable du club phocéen depuis plus de 40 ans. Recordman de titres de champion du monde interdépartemental de la Ligue 2 du LOL. Et désormais plus gros salaire bénévole de MassaliaLive (Prends ça F. Thauvin !)
Article lu 351 fois, écrit le par Le Décrassage Cet article a été posté dans Decrassage et taggé , , , , , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.