Qui est Andoni Zubizarreta ?

L’Olympique de Marseille vient d’engager Andoni Zubizarreta en qualité de directeur sportif pour trois saisons. Limogé du FC Barcelone en 2015 après cinq années passées à recruter les meilleurs footballeurs, l’actuel commentateur espagnol de BeIN s’inscrit ainsi comme l’acte deux d’« OM Champion Project ».

zubizarreta

Une carrière jalonnée de succès

Andoni Zubizarreta Urreta est né en octobre 1961 à Vitoria (Pays basque espagnol). Ce grand gardien de but* a débuté sa carrière professionnelle à Alavés avant de signer à l’Athletic Bilbao. Il n’a rejoint le FC Barcelone qu’après la Coupe du Monde 1986. Il était alors considéré comme le meilleur gardien d’Espagne.

« Zubi » a achevé son parcours au FC Valence en 1998 en même temps qu’il mettait un terme à sa carrière internationale (126 sélections, juste derrière Iker Casillas).

zubi2

Son palmarès est éloquent : Ligue des Champions en 1992, Coupe d’Europe des vainqueurs de Coupes en 1989, Super Coupe d’Europe en 1992 et six titres de Champion d’Espagne entre 1983 et 1994 (dont quatre d’affilée avec Barcelone) !

Il s’est depuis reconverti au métier de directeur sportif, tout d’abord à l’Athletic Bilbao de 2001 à 2004, et entre 2010 et 2015 chez les Blaugranas. Avant de prendre son poste au Barça grâce à l’appui de Guardiola et Sandro Rosell, Zubizarreta publiait dans les colonnes d’El Pais et était analyste pour la chaîne de télévision espagnole TVE.

• Pour les plus jeunes souhaitant en savoir plus sur le joueur : Andoni Zubizarreta (FIFA.com)

* 1,95 m

Une reconversion réussie

Avec ses adjoints « favoris » Narcis Julia et Albert Valentin (qui pourraient le suivre à l’OM), puis Carles Puyol (de septembre 2014 à janvier 2015), il a effectué un énorme travail et permis à l’institution catalane de remporter des titres. Narcis Julia était responsable de la section technique et professionnelle, et Albert Valentin, coordinateur entre le football professionnel et le centre de formation.

Au début de sa prise de fonction, Zubizarreta comptait aussi sur l’ancien joueur Blaugrana, Guillermo Amor, ainsi que sur un autre homme important de la formation barcelonaise ces dernières années : Albert Puig, main droite d’Amor. Puig avait un poste de coordinateur/secrétaire technique de la formation, mais Zubizarreta fera comprendre à sa direction qu’il ne comptait plus sur lui. Il quittera le club fin avril 2014.

En janvier 2015, Zubizarreta appuiera également les techniciens reconnus : Jordi Rourà et Aureli Altimira.

Entre 2010 et 2014 au Barça, il recrute les joueurs suivants :

– David Villa, Adriano, Javier Mascherano et Ibrahim Afellay (2010)
– Alexis Sanchez et Cesc Fabregas (2011)
– Jordi Alba et Alexander Song (2012)
– Neymar (2013)
– Luis Suarez, Claudio Bravo, Marc-André ter Stegen, Ivan Rakitić, Jérémy Mathieu, Thomas Vermaelen, Alen Halilović et Douglas (2013).

Excusez du peu !

rakitic

Ivan Rakitić, Barcelone

À la direction sportive du club, il assure aussi les promotions de la Cantera en équipe première de Thiago Alcantara en 2010 et de Montoya, Bartra et Jonathan dos Santos en 2012. Il est également impliqué dans la prolongation des contrats de Xavi, Iniesta, Piqué, Busquets, Puyol et Messi.

Pour ce qui est des choix d’entraîneurs, c’est aussi à Zubizarreta que l’on associe la promotion de l’adjoint Tito Vilanova comme entraîneur de l’équipe première du Barça en remplacement de Pep Guardiola, ainsi que les arrivées de Tata Martino puis de Luis Enrique.

Le revers de la médaille

Le 30 décembre 2015, le Barça prend connaissance de la décision de la FIFA lui interdisant tout recrutement pour les deux prochains mercati. Quelques jours après, Zubizarreta fait part à la télévision de la responsabilité de son Président Bartomeù dans cette décision, du contexte trouble du transfert de Neymar et de polémiques autour de l’équipe (remise en cause de Luis Enrique et dispute avec Messi). Il se voit démis de ses fonctions dès le lendemain.

À la suite de son départ, Luis Enrique et Xavi l’ont remercié pour son action. Quelques mois après son licenciement, le FC Barcelone l’a invité à faire le déplacement pour encadrer l’équipe en finale de Coupe du Roi contre l’Athletic Bilbao ainsi qu’en finale de Ligue des champions à Berlin contre la Juventus. Il n’a pas souhaité y donner suite, ceci lui apparaissant en contradiction avec sa récente éviction.

L’après Barça

Zubizarreta, commentateur pour BeIN Sports Espagne, confiait encore récemment au média catalan, ARA, avoir du mal à regarder les matchs du Barça, car encore très affecté par son départ (en VO sur ARA).

Quelque temps après cet épisode douloureux, le 23 octobre 2015, le Président Bartomeù a célébré le 54e anniversaire de « Zubi » avec un poème diffusé sur les ondes de la radio catalane Radio Flaixbac (en VO sur radioflaixbac). Preuve que leurs relations se sont arrangées.

Parmi les amis d’Andoni Zubizarreta, on compte un certain Marcelo Bielsa, ainsi que Jorge Valdano (ex-directeur sportif du Real Madrid). L’ancien Ministre de l’Industrie, de l’Énergie et du Tourisme espagnol, José Manuel Soria, a également fait appel à ce dernier ainsi qu’à Zubizarreta via leur société Inmark — filiale Makeateam — pour remotiver les troupes de son ministère (en VO sur Vozpopuli).

L’ex-gardien espagnol a encore un pied en Catalogne avec son fils Markel, diplômé d’un master en gestion sportive et qui a en charge la responsabilité de l’équipe féminine de football du Barça (en VO sur Mundodeportivo).

La confiance de son président

Jacques-Henri Eyraud l’a annoncé sur Téléfoot dimanche dernier : Andoni Zubizarreta et Rudi Garcia se sont déjà rencontrés. L’OM suit donc une ligne bien tracée et un processus pleinement réfléchi.

De fait, Frank McCourt, le nouveau propriétaire de l’OM et son bras droit avancent vite pour mettre en place un organigramme de qualité. Pour preuve, l’engagement d’un directeur sportif chevronné suit de peu celui d’un entraîneur de renom. Le projet « OM Champion » est en cours, tout est vraisemblablement prêt depuis quelque temps et l’ensemble inspire autant de sérieux que de cohérence.

jh-eyraud

L’OM selon Mc Court, vise le haut du tableau et s’en donne les moyens. Le nouveau patron du recrutement aura ainsi fort à faire pour renforcer l’équipe, et ce, dès le prochain mercato d’hiver, la période la plus délicate pour dénicher la perle rare.

Plus qu’une nécessité, c’est un passage obligé si l’OM désire s’octroyer une place européenne à l’issue de la saison. Il faudra avoir un bon réseau et de bonnes idées, en somme, travailler à l’opposé de ce qui a été fait depuis de trop nombreuses années au sein du Centre Robert Louis-Dreyfus…

Jacques-Henri Eyraud est apparemment convaincu que Zubizarreta est l’homme de la situation. Aussi, faisons-leur confiance et souhaitons enfin le meilleur à l’Olympique de Marseille !

 Merci à pretender pour sa collaboration à l’écriture de cet article.
Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Jester


Rédacteur à temps perdu - Passionné par l'OM à mon grand dam (et il est grand mon dam !)
Article lu 3960 fois, écrit le par Jester Cet article a été posté dans Echos et taggé , , . Sauvegarder le lien.

8 Réponses pour Qui est Andoni Zubizarreta ?

  1. avatar De selfmade footix le 27 octobre 2016 à 21h31

    Ah, et un « big up » à toti pour la rédaction / mise en forme des données 😉

    • Eh oh style j’ai pas rédigé ! 😁 Mais merci à Toti pour avoir relu et mis en forme aussi bien entendu. Tout comme pretender pour des infos sur Zubi. Travail d’équipe !

  2. Zobi zeraté un truc 😬 Well done J

  3. avatar De selfmade footix le 27 octobre 2016 à 15h45

    Complet, factuel, illustré à foison, bravo !

    Ça enterre les présentations de pas mal d’organes de presse officiels, et en plus dès l’annonce officielle faite. Encore bravo les copains.

  4. Une belle présentation complète sans powerpoint. 😛