EL 1/16 | OM-SC Braga : l’interview des meilleurs ennemis

À la veille du seizième de finale d’Europa League, Massalialive est parti à la rencontre de deux supporteurs du Vitória Guimarães, rival honni du Sporting Club de Braga. Passionnés de football, attachés viscéralement à leur club, ils n’en seront pas moins les premiers à soutenir l’OM jeudi soir, espérant la chute de leurs meilleurs ennemis.


« Bonjour à vous deux et bienvenue sur Massalialive, pourriez-vous vous présenter à nos lecteurs ?

Carlos. – Bonjour à tous ! Nous sommes nés à Guimarães¹, au Portugal, et nous supportons ce club depuis la naissance. Là-bas ça se transmet de génération en génération, avant d’avoir une carte d’identité, on a une carte de socios ! C’est probablement la seule ville au monde où il n’y a pas de maison ou associations d’autres clubs. Il y en a qui ont essayé… ils ont eu des problèmes !

Notre oncle est un ancien speaker du stade Alfonso Henriques², toute la ville est derrière le club même les personnes comme nous qui n’habitent plus à Guimarães, et c’est une grande fierté !

José. – Bonjour aux lecteurs ! On habite maintenant depuis un moment en région parisienne, mais on retourne tous les ans au moins une fois voir un match. Carlos a d’ailleurs été voir en septembre dernier un match face à Braga, chez eux. Il faut du courage pour être supporteur de Guimarães.


Parlez-nous un peu de l’histoire de votre club…

José. – C’est un bon club portugais (cinquième si l’on considère la présence en première division, mieux que Braga qui est huitième). Nous souffrons d’un manque de moyens financiers, donc d’exposition et d’influence pour nos joueurs en ce qui concerne la sélection portugaise.

Par exemple, un bon joueur chez nous ne sera pas appelé en sélection. En revanche, s’il quitte le club pour Porto, le Sporting ou Benfica, il sera sélectionné tout de suite !

L’écart est important avec ces trois équipes, mais on a fait tomber le Benfica en finale de la coupe du Portugal en 2013, l’année où en trois semaines Benfica perdait tout : ses deux finales (dont celle d’Europa League) et la tête du championnat. C’était de la folie, un moment inoubliable pour nous… notre première coupe du Portugal !

On a perdu pas mal de fois en finale de coupe portugaise (1942, 1963, 1976, 1988, 2011 et 2017), mais nous n’avons jamais cessé de soutenir notre équipe. Même pendant notre saison en deuxième division (2005-2006), le stade était plein ! C’était dur de voir notre club sortir de l’élite, mais nous sommes restés fiers de nos couleurs.

Carlos. – Nous avons aussi gagné une Supercoupe du Portugal contre Porto (1988), alors qu’ils  nous avaient battus en finale de la coupe du Portugal et qu’ils étaient également champions. La saison de la remontée, en 2006-2007, est également un souvenir très fort pour chaque supporteur.


Quels sont les joueurs qui ont marqué ce club ?

José. – Paulinho Cascavel (54 buts en 70 matchs), joueur brésilien qui rejoindra le Sporting, Paolo Bento, récemment sélectionneur portugais (2010-2014), le gardien de but Neno ou encore Soudani qui a marqué et fait une passe décisive en finale face à Benfica.

Paulinho Cascavel


Quelle est l’origine de cette rivalité avec Braga ?

José. – Je ne sais pas si cela a un rapport, mais notre premier match professionnel était face à Braga et on les avait battus 7-1. Nous sommes très proches (15 km), c’est donc ni plus ni moins un vrai derby ! Si au Portugal on a tendance à dire que seuls Porto, Benfica et le Sporting se haïssent entre eux. Nous à Guimarães nous n’aimons personne, seul notre club compte !

Carlos. – Mais avec Braga c’est spécial, il y a une vraie frontière entre nous, même si parfois ça va trop loin. C’est très violent, plus qu’en France je pense, car c’est beaucoup moins bien encadré et surveillé.


À quel derby européen pourrait-il être comparé ?

Carlos. – OM-PSG ? Non, c’est plus chaud, dans le sens plus dangereux, car plus proche et moins contrôlé ; en plus c’est un vrai derby donc je dirais peut-être Lyon/Saint-Étienne. Il est par exemple impossible de faire des caméras cachées en se baladant avec des maillots de l’équipe adverse… là-bas le mec se fait allumer direct !

Je vais vous raconter une petite anecdote sur une chaîne de boucherie, qui s’est installée à Guimarães. Cette dernière appartient à un arbitre originaire de Braga, elle se retrouve vandalisée de temps en temps, c’est vous dire !

En gros on peut perdre, mais pas contre Braga… c’est un peu pareil pour vous contre Paris non ?


Depuis votre rencontre avec l’OM en Europa League, comment va le club ?

Carlos. – On est huitièmes en championnat pour le moment, on continue de galérer et les supporteurs sont en colère. On se tue pour assurer le spectacle en tribune, mais on a l’impression qu’ils ne jouent pas à fond. Dernièrement, ils se sont fait un peu secouer par les supporteurs au camp d’entraînement.


Quels sont les objectifs et les ambitions ?

Carlos. – Finir dans le top cinq du championnat ce serait pas mal pour cette saison, et sur le long terme, l’objectif est de se qualifier le plus souvent possible en Europa League et faire partie des quatre meilleures équipes portugaises.


Quel regard portent les Portugais sur la Ligue 1 en général et sur l’OM en particulier ?

La Ligue 1 vue du Portugal ! 

José. – Pour les Portugais leur seconde religion c’est le football, on suit la Ligue 1 bien sûr, mais aussi tous les championnats, surtout les grosses équipes. En plus il y a beaucoup de Franco-Portugais ou d’émigrés revenus au pays.

il n’est pas rare d’entrer dans un bar et de voir un match du Championnat de France notamment les gros matchs. C’est un bon championnat. L’OM est très suivi, Paris aussi, on regarde tout parce qu’on s’intéresse beaucoup au football, même les matchs de Braga, juste pour le plaisir de les voir perdre !


Ainsi, par rapport à votre rivalité avec Braga, vous allez supporter l’OM ?

Carlos.– Exactement, on veut qu’ils se fassent détruire, on déteste Braga, donc mettez-leur-en trois ou quatre même ! Allez Mitroglou* ! Allez l’OM !

*au moment de cette interview, Mitroglou n’était pas blessé


Un petit conseil pour les battre ?

Carlos. – Alors… attention ! Ils ont tendance à endormir le jeu en laissant plutôt le ballon aux autres équipes, du coup méfiez-vous des contre-attaques et de leur attaquant Paulinho. Ils sont très agressifs et prennent beaucoup de cartons, peut-être devriez-vous jouer là-dessus. Bonne chance en tous cas, on compte sur vous !


Y a-t-il des similitudes entre nos deux clubs, selon vous ?

José. – L’OM et Guimarães n’ambitionnent pas les mêmes choses et n’ont pas la même influence sur leurs championnats respectifs, mais je pense qu’au niveau de la passion et de la fierté de leurs supporteurs ils se ressemblent beaucoup.

Guimarães tout comme Marseille est une ville qui a une place importante dans l’histoire de son pays et les supporteurs subliment et portent leurs couleurs avec fierté.

Carlos. – Les supporteurs ont ce côté identitaire fort, envers leur ville et le club qu’ils représentent. De plus ils le conservent, même s’ils s’installent à l’étranger. Il y a des groupes de supporteurs de Guimarães un peu partout, comme les « White Angels » à Neuilly-sur-Marne ou même un groupe récemment installé à New York.

Dans toute la ville de Guimarães, tout comme à Marseille, on ressent la ferveur les jours de matchs.

José. – En général, les supporteurs de Guimarães y sont nés, et s’exportent ensuite. Il n’y a pas trop ce qu’on retrouve pour l’Olympique de Marseille, à savoir une partie des supporteurs qui sont nés où viennent d’un petit peu de partout en France et pas de Marseille même. »

Propos recueillis par Florent.B


¹ Cette petite ville de 150 000 habitants compte environ 25 000 socios et à peu près autant d’abonnés pour un stade de 30 000 places.

² Stade du Vitória Guimarães.

 

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de florent.b


Gastronome et supporter de l'OM, je n'aime rien tant que les combinaisons qui en mettent plein les papilles et les yeux. À table et bon match !
Article lu 1574 fois, écrit le par florent.b Cet article a été posté dans Interview et taggé , , , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.