J 25 | OM-Clermont : des volcans éteints au cratère en fusion

Demain dimanche, en clôture de la 25e journée de Ligue 1, notre OM reçoit le Clermont Foot 63. L’occasion pour le club marseillais en cas de victoire, de maintenir, voire d’accentuer son avance sur ses poursuivants. Succès donc impératif devant 52.000 supporteurs au moins, et face à un promu dont il faudra se méfier.

Posons la première pierre (ponce)

Cet OM-Clermont est une grande première en Ligue 1. En effet, jamais les deux équipes ne s’étaient affrontées au Vélodrome à ce niveau de compétition. Il y eut bien quelques rencontres dans les années 40, en pleine guerre pour le compte de la D1 Zone Sud, mais cela relève de l’anecdote.

De Clermont, d’un point de vue sportif, on connait bien-sûr son équipe de rugby qui brille depuis de nombreuses années en Top 14 et en Coupe d’Europe, on admire son Puy-de-Dôme qui a si souvent contribué à la grande histoire du Tour de France (le duel Anquetil-Poulidor en 1964 par exemple). En revanche, le football n’a jusqu’ici jamais contribué à la renommée de la ville. Cela semble révolu puisque voilà le Clermont Foot promu dans l’élite.

Si ses ambitions restent modestes, le maintien comblerait de joie le club auvergnat, celui-ci n’en réalise pas moins une première partie de saison très encourageante. Ses victoires contre Lille, Rennes et récemment à Nice (pour notre plus grand bonheur) en témoignent. Nos Olympiens devront donc se méfier au plus haut point de cette équipe.

Le Velcan en feu

Mais comment parler de Clermont-Ferrand sans évoquer la chaîne des Puys, ces magnifiques volcans aujourd’hui éteints. Et comment vont réagir les joueurs auvergnats, eux qui ont l’habitude de côtoyer ces vestiges aujourd’hui inoffensifs, lorsqu’ils vont pénétrer dans le seul volcan encore en activité dans l’hexagone, je veux parler du Stade Vélodrome bien-sûr ! Car le cratère marseillais promet d’être en fusion, fort de ses 52 000 roches volcaniques incandescentes !

Sortons du cratère et revenons un instant à la surface. Notre volcanique entraîneur (je ne pouvais pas la rater celle-là) dispose de la totalité de son effectif. Il a enfin fait tourner lors du match de jeudi contre Qarabag,  il n’a donc que l’embarras du choix pour nous sortir une nouvelle composition étonnante et inattendue dont il a le secret. Alors, 3 ou 4 en défense ? Luan Péres ou Kolasinac ? Lirola ou Rongier ? Et devant, 9 et demi ou 9 ? Dieng ou Under ? Bakembu ? Gerson ? Konrad ?

Mais bien-sûr, le sujet qui occupe l’esprit de tous les supporteurs, celui qui est dans toutes les conversations, c’est Milik. Sampaoli l’alignera-t-il d’entrée ou au contraire le laissera-t-il sur le banc ? Compte-tenu des déclarations de l’un et de l’autre toute cette semaine, que la presse (locale et parisienne) n’a pas manqué de monter en épingle, le doute est permis.

Pourtant les volcans ça le connait à notre Polonais. En effet, n’a-t-il pas évolué durant plusieurs saisons à Naples, au pied du Vésuve? Dans ce pays l’Italie, qui compte également sur son territoire l’Etna et le Stromboli qui eux pour le coup, sont vraiment en activité ! Avec 6 buts en trois matches (3 contre Angers, 1 à Metz et 2 contre Qarabag), on le sait, en ce moment Arek Milik est chaud comme la braise, ou plutôt brûlant comme la lave en fusion ! Souhaitons-lui, souhaitons-nous qu’il poursuive cette incandescente série.

Eruption Sampolienne

Néanmoins avec El Pelado on ne sait jamais et je ne me risquerai donc sûrement pas, à vous livrer une composition probable ou possible comme le font nos médias adorés, qui dans la quasi-totalité des cas se plantent en beauté. Non, je préfère m’abstenir. En revanche voici celle que j’aimerais voir alignée :


Lopez
16

Lopez

Kolasinac
23

Kolasinac

Caleta-Car

Caleta-Car

Saliba

Saliba

Guendouzi
6

Guendouzi

Kamara

Kamara

Rongier
21

Rongier

Bakambu

Bakambu

Payet
10

Payet

Under
17

Under

Milik

Milik

À vous de vous faire votre idée, et attendons sereinement celle que va nous pondre notre coach (volcanique).

Je le disais en préambule, il faudra se montrer méfiants face à une équipe qui va sûrement jouer bloc bas. On connait nos difficultés dans l’efficacité lorsque nous sommes confrontés à ce genre de système. Méfiance donc au niveau des contres et des ballons dans le dos de nos latéraux.

Mais, ce qui est nouveau et que l’on a constaté lors de tous nos derniers matches depuis la deuxième période à Lyon, nous souffrons aussi désormais beaucoup quand l’adversaire nous presse haut. Et dans ces périodes plus au moins longues, nous encaissons systématiquement des buts (Lyon, Angers, Nice, Metz et Qarabag).

Il faudra donc que l’équilibre d’équipe, si cher à Sampaoli, se manifeste à nouveau. Efficacité devant, efficacité derrière, sérieux, application, agressivité et si possible un peu de folie !

On le sait tous, ce match est très important et souhaitons que dans le cratère du Vélodrome, l’OM soit en éruption et pas en réaction.

Allez l’OM !!!

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de JLMOM265


Né à Marseille le 30/11/1956. Jeune retraité après une carrière bien remplie dans le transport routier de marchandises (Direction d'agences et de services d'exploitation). Marié depuis 40 ans, Je vis depuis de nombreuses années en région grenobloise, et je suis l'heureux père de deux grands enfants, et grand-père d'un petit diable. Supporteur acharné de l'OM depuis près de 55 ans, je dors, mange et bois OM. Je sais c'est pas normal à mon âge, mais on ne me changera plus, c'est trop tard !
Article lu 972 fois, écrit le par JLMOM265 Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Une Réponse pour J 25 | OM-Clermont : des volcans éteints au cratère en fusion

  1. Super JL