J 8 | FCL-OM : ne pas perdre le FIL

Retour au championnat ce samedi à 17h30 pour l’OM qui se déplacera au stade du Moustoir. Face au promu breton, Lorient, les hommes d’AVB seraient bien inspirés de ramener la victoire pour se relancer après la défaite face à l’Olympiacos et quelques jours avant le choc face au favori du groupe C de Champions League, Manchester City.

« À force de tirer sur la corde, elle finit par se casser » me disait mon prof principal en classe de troisième. Et face à l’Olympiacos, le jeu fût fredonné et l’adage fût prouvé. L’OM a bien défendu, trop défendu et ce qui devait arriver, arriva. Mais c’est une toute autre compétition qui concernera les Olympiens samedi après-midi : le championnat, notre Ligue des talents… Face à Bordeaux la semaine dernière, l’OM a su faire la différence en produisant du jeu, ce qui n’avait pas été le cas depuis le début de la saison.

Pour recoller au haut du tableau, AVB et son groupe devront réaliser une partition parfaite pour suivre le rythme des ténors et ne pas se laisser distancer.

Quel orchestre ?

AVB, face à l’Olympiacos, a semble-t-il offert à ses joueurs un rappel afin de les remercier pour la qualification et la saison dernière accomplie. Mais au vu des fausses notes à répétition de certains joueurs, comme Payet ou encore Benedetto, des changements s’imposent. L’OM défend bien, on le sait. Mais Payet n’y arrivant plus, il manque un chef d’orchestre à cette équipe, pour se projeter plus vite vers l’avant et distribuer des caviars aux attaquants.

Attaquants qui devraient d’ailleurs en profiter davantage. Ok l’homme au magnifique barbecue ne touche que très peu de ballons, mais il reste maladroit sur quasiment la totalité de ces derniers. AVB va-t-il faire des changements ? Va-t-il retenter le 4-4-2 losange comme lors du dernier match en championnat ? Une chose est sûre, Payet ne sera pas sur la pelouse, étant encore suspendu ce weekend.

« C’est la même Sanson » à chaque match pour Morgan, de plus en plus en difficulté, il n’arrive plus à se projeter vers l’avant comme il a pu le faire la saison dernière, mais qui garde pour le moment la confiance du coach… Première titularisation de Luis Henrique ? Personnellement je l’espère, même si je reste persuadé qu’AVB privilégie un Radonjic ou un Germain selon l’organisation offensive choisie.

Les talents bombardent le FCL

Toutes proportions gardées, je trouve cette équipe de Lorient pleine de talents. Malheureusement, ces talents ont à peine le temps d’exploser qu’ils sont vendus aux autres clubs français ou étrangers. Mais il faut s’en méfier malgré cela. Les Merlus font preuve de réalisme offensivement avec 12 buts marqués en 7 rencontres, soit deux de plus que notre Olympique. Le bagad* offensif lorientais est mené par Pierre-Yves Hamel, déjà auteur de 3 buts et 2 passes décisives, bien épaulé par Yoane Wissa (4 buts et 1 passe décisive). Il ne faut pas oublier non plus l’ancien attaquant de Châteauroux, Grbic, qui a scoré à deux reprises depuis le début de la saison.

Les Lorientais affichent peut être une attaque prolifique, mais ils se retrouvent souvent à bout de souffle défensivement. Quoi de mieux que la deuxième moins bonne défense (14 BC) pour espérer un festival de buts ? D’autant plus que Vincent Le Goff, ancien joueur du Vendée Poiré sur Vie Football (ma ville de naissance, il fallait que je le place) sera toujours absent samedi, des suites de sa blessure musculaire. Sylvain Marvaux, quant à lui, retrouvera peut-être le groupe, ayant repris l’entraînement cette semaine après sa blessure au dos. Ce match promet des buts, aux Marseillais d’en profiter et à la défense olympienne de mettre en sourdine les attaquants locaux.

Un récital marseillais ?

Le dernier match qui a opposé le FC Lorient à l’OM date de la saison 2016/2017 et c’était d’ailleurs dans ce même Moustoir. On espère la même chanson ce samedi. En effet, les Olympiens s’étaient imposés 4 buts à 1 avec des réalisations de Rolando, Payet, Thauvin et Sanson. L’Olympique de Marseille reste sur deux victoires face à Lorient, mais était plus en difficulté sur les saisons qui ont précédées avec seulement 3 points pris en 4 rencontres depuis la saison 2014/2015. Les deux équipes ne se sont affrontées que 26 fois dans l’élite. Le bilan est plutôt positif pour les Marseillais avec 13 victoires, 7 matchs nuls et 6 défaites.

Une chose est sûre, ce samedi, la victoire est obligatoire, sous peine de se retrouver en réelle difficulté en championnat, mais également de mal préparer la rencontre face à Manchester City. L’OM se doit de prendre les 3 points pour redonner le sourire aux supporteurs, qui ont le blues, car comme on dit à Lorient : quand la cornemuse est pleine, on n’en chante que mieux.

ALLEZ L’OM !

 

 

* Un bagad est une formation musicale typique de la Bretagne

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Barly


"J'écris donc je suis"
Article lu 503 fois, écrit le par Barly Cet article a été posté dans Avant-match et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Une Réponse pour J 8 | FCL-OM : ne pas perdre le FIL

  1. Merci . On attend avec impatience les 2 attaquants et les passes en avant