D2F | OM (2-0) RCSA : leader

The big match de la 9e journée de D2 féminine entre l’OM et le RC Strasbourg a livré son verdict : victoire 2-0 des Olympiennes. Les filles de Yacine Guesmia en profitent pour prendre la première place au classement, même si cela reste provisoire, car le RCSA a un match en retard, à Rodez. Les cinq-cent spectateurs présents ont vibré pour les bleues et blanches.

 

And the winner is…

Je vais commencer ce compte rendu par un gros coup de gueule : comment un club comme l’Olympique de Marseille peut ne pas diffuser ce match sur leur chaîne Twitch ? C’est tout simplement inadmissible pour le duel phare de la D2. Les secondes rencontrent les premières. C’est comme ne pas retransmettre une confrontation entre l’OM et le PSG chez les hommes.
Les dirigeants ont beau affirmer qu’ils souhaitent développer la section féminine, mais cet épisode nous démontre, au contraire, qu’ils s’en moquent totalement.

Le match n’étant pas diffusé, vous vous doutez bien que je n’ai pas pu le regarder, si ce n’est les deux buts marqués par les Olympiennes.

Le premier est survenu tôt dans la partie. Plus exactement à la 9′, à la suite d’un corner tiré depuis la gauche par Roselène Khezami. Le ballon arrive après le second poteau et manque de sortir du terrain, mais Anaëlle Tchakounte le remet dans le rectangle. Il est dégagé loin par la défense strasbourgeoise. Coline Gouineau effectue une longue passe dans la surface de réparation, la balle est détournée par Mbayang Sow restée aux avant-postes, pour Coralie Monguillon, lancée vers le but. Cette dernière se retrouve face à Manon Wahl, la gardienne alsacienne, et place une frappe puissante du droit, pour une lucarne imparable.
OM 1-0 RCSA

Il faudra attendre la 67′ et une passe mal assurée d’une Strasbourgeoise à sa gardienne, pour qu’Ashley Clark chipe le ballon, s’avance jusqu’à l’angle des 6 m et marque du pied droit dans une cage désertée par la portière visiteuse.
OM 2-0 RCSA

Plus rien ne sera marqué et les Olympiennes vont pouvoir savourer les fêtes de fin d’année, bien confortablement installées dans le chaud fauteuil de leader de D2. Sans oublier le déplacement en retard du RCSA à Rodez.

Comme je l’avais laissé entendre dans l’avant-match, j’avais des doutes sur les productions strasbourgeoises à l’extérieur. Maintenant, sur trois rencontres, elles en sont à une victoire, un nul et une défaite. Le mano a mano entre les deux clubs risque de se poursuivre, dans ce championnat plus intéressant que celui de la saison dernière.

Bravo aux Olympiennes et tout particulièrement à l’ex-Orléanaise Coco Monguillon, qui malgré un temps de jeu restreint a déjà marqué deux buts et donné deux passes décisives. Elle monte en puissance et devient une alternative crédible sur l’aile droite.

Prochain match de championnat, le 20/01/2024, l’OM se rendra à Albi Marssac.

 

Coralie Monguillon

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Kim Nielsen


Je supporte l'OM depuis 1973, ça ne me rajeunit pas ! J'étais présent à Bari et à Munich pour des résultats opposés. J'ai pris goût au foot féminin depuis la coupe du monde en France.
Article lu 271 fois, écrit le par Kim Nielsen Cet article a été posté dans Compte-rendu, Féminines et taggé , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.