Le décrassage de la semaine

Amis du jour, bonjour ! Et voilà, encore une semaine de crise à l’OM et nous, au lieu de relire Hamlet, on est allé sur les réseaux sociaux comme des cons à la recherche de la moindre info mercato qui aurait pu nous donner un peu de baume au coeur en cette période trouble… Voici le décrassage de la semaine du 25 janvier !

Car oui, nous vivons une période plus que trouble après cette nouvelle défaite samedi dernier contre Monaco. Et là, tu t’en doutes, on ne va pas pouvoir prendre l’excuse du contexte sanitaire et le désavantage de jouer dans des stades vides puisqu’on jouait à Monaco…

Que dire de ce match ? On ne s’attendait à rien et on est quand même déçu. On a réussi à prendre 3 buts en 30 minutes avec 2 passes décisives d’un mec qui a une tête à jouer dans « Transpotting ».

Bon cela dit, tu vas me dire que nous, on avait bien ouvert le score grâce à un mec qui a plus une tête à jouer dans une série Z qu’à jouer au football.

Du coup, on reste dans le thème, c’est bien.

Outre ce « navet » cinématographique, cette semaine, entre deux LIVE Instagram « d’insiders » sur l’événement – dont on ne doit pas prononcer le nom – mais qui commence par un « VE » et se finit par « NTE OM », entre deux cirages de pompes de l’After Foot par un journaliste local marseillais à la structure capillaire difficile et visiblement en recherche professionnelle active, on a tenté de se raccrocher à la seule chose qui peut encore nous sortir du marasme actuel, et cette chose a un nom : Pablo Longoria.

Alors oui, je te vois venir ami supporter, loin de moi l’idée de m’enflammer sur le « head of football » marseillais mais c’est clairement, en toute objectivité et retenue, le meilleur directeur sportif du monde 😅

D’ailleurs, je me demande si Pablo, il n’est pas plus mentaliste que directeur sportif en fait. Parce qu’en quelques jours, il a réussi à s’introduire dans le cerveau de Andrea Agnelli, le président de la Juventus, pour lui faire accepter l’idée que Marley Aké, 0 but et seulement 13 matchs en pro, et bien ça vaut tout simplement 8 millions d’euros cash.

Après je ne suis pas naïf : je sais très bien que cette opération montée par le Messmer de la Canebière (qui nous a aussi permis de récupérer en échange, un espoir italien pour 8 millions d’euros également) n’a pour unique but que d’inscrire une rentrée immédiate de 8 millions d’euros dans les comptes du club. On souhaite donc bon vent à notre « Maoulida » du centre de formation, lui qui a toujours répondu présent, sans se plaindre. Marley pourra partir le coeur tranquille en se rappelant que nous, à Marseille, on préférera toujours la mentalité des « Maoulida » à la cupidité des « Di Maria ».

Mitroglou résilie, Sanson s’en va sans faire de bruit

Kostas a fini par trouver un accord avec JHE pour résilier son contrat. Certains diront que l’OM s’est mal comporté avec lui, moi je dis que c’est exagéré. Ok, d’accord, le joueur était obligé de s’entraîner à part depuis 6 mois, son numéro de maillot avait été retiré, son vestiaire déplacé dans une cave au troisième sous-sol de la Commanderie, mais le club lui avait quand même laissé une écuelle avec de l’eau presque potable dans un coin de la cantine pour pouvoir s’abreuver. On est pas des bêtes quand même.

Pas rancunier, le Grec a su tirer profit de tout ce temps libre depuis quelques mois pour se mettre sérieusement à Final Cut Pro et Adobe Première et nous a laissé une vidéo émouvante en guise d’adieu.

Et moi, au moment du départ de ce joueur dont on avait acheté la moitié à Benfica pour 15 millions d’euros à l’été 2017, je ne peux m’empêcher d’avoir une petite pointe de regret : quel aurait été son destin à l’OM si seulement Benfica nous avait vendu la bonne moitié de Mitroglou, celle avec les pieds ? On ne le saura jamais hélas.

Après Mitroglou, c’est Morgan Sanson qu’on a réussi à vendre enfin après plusieurs tentatives infructueuses sur Ebay, Vinted ou Le Bon Coin. Il faut dire que le « Attends Sanson, tu peux le vendre facilement 50M en Angleterre ! » n’était plus trop d’actualité depuis quelques mois chez les supporters. Il était bien sympa le Morgan mais il avait autant d’offres d’achat que le Rafale français, c’est dire.

Malgré tout, on a enfin réussi à trouver un acheteur et l’heureux élu se nomme ASTON VILLA. Ce club de Birmingham surnommé « THE VILLAINS » avait fait une première offre ridicule de 5 millions d’euros, juste après la purge contre Lens. LES VILAINS. 5 millions ? Je ne sais même pas si ça couvrait les dépenses en complément alimentaires protéinés qu’on a fait pour que le joueur prenne 10kg de muscles tout en perdant toute son intelligence de jeu en 4 ans.

Je suis un peu dur, c’est vrai, mais je l’aimais quand même bien le Morgan. Pas un homme du style à réclamer le brassard de capitaine ou une augmentation de salaire mais le joueur lui, malheureusement, avait montré ses limites à l’OM. Finalement, les « villains », moins vilains que l’on pensait, sont revenus à la charge avec une offre plus raisonnable estimée à 18 millions. THE PIGEONS.

Alors 18 millions ? Est-ce bien vendu ? Compte tenu du peu de candidats s’étant bousculés au portillon ces dernières années, d’une fin de contrat en juin 2022 et de la crise du marché des transferts dans le contexte COVID, on peut penser que oui, 18 millions, c’est pas trop mal vendu. Même si certains aigris vont encore dire que « Sanson, tu pouvais le vendre facilement 50M en Angl… Heu… Attends Non, en fait c’est bon, c’est bien vendu les mecs ».

Le clash Payet/Thauvin

La semaine a aussi été marquée par d’autres révélations sur le point « ONSÉDILÉCHOSES » d’après match de Nîmes. Selon certains médias, il y aurait eu une grosse embrouille entre Payet et Thauvin. Le premier reprochant au second de ne pas assez défendre en ne pensant qu’à ses statistiques personnelles et le deuxième lui répondant je cite « que son état physique n’était pas exemplaire ».

On ne va pas se mentir, on sait tous que ça a dû plutôt donner un truc du genre :

 – FILS DE P** ! TU PENSES QU’À TA GUEULE !! POUR POMPER NOISETTE Y A DU MONDE MAIS POUR REVENIR EN DÉFENSE Y A PLUS PERSONNE !!!
– QUOI ?? C’EST UN GROS LARD QUI AVANCE PAS SUR LE TERRAIN QUI VA ME DONNER DES LEÇONS POUR DÉFENDRE ? C’EST TOI LE FILS DE P*** !

Et là je vous arrête tout de suite, les deux joueurs ont complètement raison :
– Florian Thauvin ne pense qu’à ses statistiques individuelles, son augmentation de salaire et à force de cotoyer son poto « le Melon Français », il se voit plus beau qu’il n’est vraiment.
– Dimitri Payet, quant à lui, a depuis des mois la condition physique plus proche d’un Pierre Ménès que d’un joueur de foot professionnel et a besoin d’un déambulateur pour revenir en défense.

Donc moi, dans ce cas de figure, en bon père de famille, qu’est-ce que je ferais ?

Et bien c’est très simple, je ferais comme je fais avec mes enfants : je prendrais un sac et j’irais les noyer à la rivière. C’est peut-être radical mais cette technique a prouvé son efficacité quant à la résolution de conflits entre deux personnes au cours de l’Histoire. Bon, n’appelez pas la DDASS tout de suite, je plaisante hein ? En plus, la DDASS, ils doivent déjà passer ce week-end pour une inspection donc ce serait bête de les faire se déplacer deux fois 😅.

L’ambiance est donc plus que tendue en dehors et dans les vestiaires et comme souvent, quand il y a une crise à l’OM, que la presse s’en donne à coeur joie pour relayer tout et n’importe quoi, à tord ou à raison, heureusement, le club a de la chance d’avoir un grand président charismatique qui monte au créneau pour calmer et recadrer les esprits, c’est silence radio au club.

Un silence devenu certes habituel mais que les supporters ont trouvé choquant particulièrement cette semaine quand le club a omis de souhaiter un bon anniversaire à son ex-président emblématique, celui qui a permis au président actuel justement, de se pavaner avec la coupe aux grandes oreilles à son arrivée.

Alors oui ami supporter, les jours à venir risquent d’être encore plus compliqués avec la réception de Rennes, un déplacement à Lens et un Classico dont le seul enjeu sera sûrement de savoir si Alvaro est capable de refaire la dentition de Neymar en 90 minutes alors qu’il n’a jamais obtenu le moindre diplôme de dentiste.

Oui c’est vrai, on a toutes les raisons de déprimer mais dis-toi que la situation pourrait être plus grave : on pourrait être tous morts ou pire… supporters des Girondins de Bordeaux !

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Le Décrassage


Supporter insupportable du club phocéen depuis plus de 40 ans. Recordman de titres de champion du monde interdépartemental de la Ligue 2 du LOL. Et désormais plus gros salaire bénévole de MassaliaLive (Prends ça F. Thauvin !)
Article lu 472 fois, écrit le par Le Décrassage Cet article a été posté dans Decrassage et taggé , , , , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.