OM-2-0 Evian: les notes du Chauvico

notestvblanc
Un match pas fou mais solide, 3 points précieux comme tous les autres, et sinon, Jérémy Morel: c’est en gros le menu de notes de la deuxième victoire olympienne cette saison.


Le MVP :

PAYET: 4.5/6 ★★★★½☆ 


Appliqué à rester sur une aile droite où il avoue lui-même se sentir moins à l’aise, le Réunionnais est à la fois déjà décisif et plein de promesses, comme son entente avec Valbuena. Buteur, il aurait déjà pu marquer en première période. Dans une équipe où le talent individuel risque encore de faire office de projet de jeu, celui de Payet s’annonce précieux

Le Boulet :

MOREL: 1/6 ★☆☆☆☆☆ 


Pas de bourde monumentale. Pas d’erreur catastrophique. Juste un joueur indigne de porter le maillot de l’OM. Dépassé défensivement, il se permet de parasiter des offensives. Pas la peine d’être virulent, il est mauvais, tout le monde le sait.

MANDANDA: 4.5/6 ★★★★½☆ 


Excellent début de saison du capitaine olympien qui après un bon match à Guigamp, réitère une performance du même ordre : peu sollicité, il a su être décisif. C’est ce qu’on lui demande. On attend fébrilement son traditionnel passage à vide à l’automne.

FANNI: 3.5/6 ★★★½☆☆ 


Sa superbe passe décisive pour Gignac lui vaut de passer la moyenne. Mais en dehors de ça, il s’est montré discret, tout en laissant un peu trop latitude à Evian sur son flanc. Quelques bonnes interventions cependant

DIAWARA: 4/6 ★★★★☆☆ 


Une copie très encourageante pour Souley. De l’autorité, de la présence, y compris dans la surface adverse, de la puissance. Si l’ensemble est encore gâché par une relance parfois médiocre, l’un des grands artisans du titre de 2010 démontre qu’il a le potentiel pour regagner sa place cette saison. A lui de confirmer.

NKOULOU: 3.5/6 ★★★½☆☆ 


Après une prestation catastrophique à Guingamp, ponctuée par une ribambelle de bourdes, le Camerounais a corrigé le tir. Tout en continuant à se montrer trop facile et nonchalant, à l’image d’un pressing élastique ou d’un approximatif geste acrobatique vers ses propres cages

ROMAO: 3.5/6 ★★★½☆☆ 


Il n’est pas spectaculaire, et va probablement manquer un paquet de matches cette saison à force d’être averti, mais son rôle est important et il s’en acquitte avec générosité et sérieux. Peut toutefois mieux faire.

IMBULA: 3/6 ★★★☆☆☆ 


Un excellent début de match, qui laisse entrevoir le bien fou qu’il va pouvoir faire à cette équipe. Mais une mi-temps entachée par son refus irresponsable de sortir immédiatement après sa blessure en première période

VALBUENA: 4/6 ★★★★☆☆ 


Après un match formidable lors de la reprise du championnat, le meilleur joueur actuel de l’OM a semblé manquer un peu de jus, ce qui ne l’a pas empêché de bonifier comme d’habitude le jeu de son équipe, ni d’offrir une superbe passe décisive à Payet.

A. AYEW: 3.5/6 ★★★½☆☆ 


On a l’impression de toujours dire la même chose avec Ayew. Sa puissance fait du bien, il est très actif, mais bon sang, il ne lâche pas sa balle ! Un match toutefois éclairé par un précieux rôle après la sortie d’Imbula ainsi que par de la percussion, qui aurait dû offrir à l’OM un penalty non-sifflé.

GIGNAC: 4/6 ★★★★☆☆ 


Un joli but sur l’une des rares occasions de l’OM. C’est exactement ce qu’on lui demande. Des progrès dans les appels et un peu moins de déchet. Un bon début de championnat pour Gignac. Pourvu que ça dure.

COACHING: 2/6 ★★☆☆☆☆ 


Incapable de faire preuve d’autorité pour forcer Imbula à céder s place avant la pause, Elie Baup s’illustre également par le remplacement douteux de son meilleur joueur, qui a joué en Equipe de France mercredi, à 10 minutes seulement de la fin. Si Cheyrou a fait le job tout en ralentissant le jeu, Kadir et Amalfitano se sont contentés de errer comme des âmes en peine.

ADVERSAIRE: 3/6 ★★★☆☆☆ 


Une défense centrale calamiteuse sur les buts encaissés, un avant-centre aux abonnés absents dans les moments décisifs : cette équipe manque de talent dans les zones de vérité. Dommage, parce qu’elle propose par ailleurs de beaux mouvements.

ARBITRAGE: 2.5/6 ★★½☆☆☆ 


Un pénalty oublié pour Ayew, des cartons parfois injustifiés ou au contraire évités par miracle, bref quelques erreurs, heureusement sans conséquences

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
Article lu 2612 fois, écrit le par abble Cet article a été posté dans Les notes et taggé . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.