(F) Résultats et analyse (7e j de D1)

Le PSG conserve la tête après sa manita réussi sur le terrain de l’OM (5-0). Lyon se remet en selle aux dépens de Bordeaux (4-0), tandis que le MHSC réussit une grosse performance au Paris FC (5-2). Fleury s’impose à Guingamp (1-0), Soyaux et Dijon se neutralisent (0-0), tandis que Reims enfonce un peu plus la lanterne rouge Metz chez elle (1-0). Résumés et analyses.

 

Samedi 26 octobre

Metz 0-1 Reims
Paris FC 2-5 Montpellier
Soyaux 0-0 Dijon
Guingamp 0-1 Fleury
Lyon 4-0 Bordeaux

Dimanche 27 octobre

OM 0- 5 PSG

——————————–

 METZ  0  – 1  REIMS

 J’avais écrit dans ma présentation de match qu’une défaite serait assez catastrophique pour le FC Metz face à un concurrent direct pour le maintien et, qui plus est, trois points devant au classement. Hélas pour les Lorraines, le pire scénario s’est produit. Un petit but rémois aura suffi pour enfoncer encore davantage les joueuses au maillot grenat.
C’est après l’heure de jeu que le match se débloque et se joue. Un coup franc dans le rond central pour les visiteuses est rapidement joué alors que les Messines sont inattentives, et la Costa-Ricienne du Stade de Reims Melissa Herrera se retrouve seule face à Justine Lerond qu’elle élimine avant de marquer (66e, 0-1)…
Un but qui vaut donc très cher. Metz, plus que jamais lanterne rouge, se retrouve à deux points de Dijon et à cinq de l’OM, premier non relégable. Son prochain match à Dijon pourrait déjà être décisif pour l’avenir… De son côté Reims, qui remporte sa deuxième victoire à l’extérieur, gagne une place, avec quatre longueurs d’avance sur la ligne rouge. Appréciable avant de recevoir le Paris FC…

Buts : Melissa Herrera (66e).

Spectateurs : 194

———————————

PARIS FC  25  MHSC

Décidément, le PFC n’y arrive pas sur son terrain devant le MHSC, clairement devenu une bête noire ! Les Parisiennes ont subi ce samedi une 6e défaite de rang face aux Pailladines en D1. Le score ne reflète pas tout à fait la physionomie du match et peut sembler lourd, même si la victoire montpelliéraine est au final assez logique.
La rencontre débutait sur les chapeaux de roues.
La Parisienne Camille Catala, lancée en profondeur, se présentait seule devant Schmitz et glissait le ballon hors de sa portée, dans le petit filet (4e, 1-0).
Trois minutes, plus tard, Linda Sallström se retrouvait dans la même position, mais cette fois la gardienne allemande du MHSC gagnait son duel en effectuant une belle parade du pied gauche… Au quart d’heure, le MHSC avait une superbe occasion d’égaliser. Sakina Karchaoui effectuait une impressionnante percée, elle dribblait même  la gardienne Pecherman, mais l’internationale suisse Aigboboun sauvait son équipe de l’égalisation en taclant in extremis la Montpelliéraine au moment où celle-ci pensait conclure…
Ce n’était que partie remise. Un une-deux entre Valérie Gauvin  et Karchaoui mettait sur orbite l’avant-centre des Bleues qui lobait subtilement Pecherman sortie à sa rencontre pour une égalisation logique, car le MHSC avait largement dominé jusque là (27e, 1-1).
Pecherman empêchait ensuite Gauvin de réussir le doublé sur une reprise de près suite à un bon centre en retrait de Mondésir. Mais sur le corner qui suivait, tiré par Sandie Toletti, Anouk Dekker effleurait le ballon de la tête au premier poteau, et Pecherman l’accompagnait dans ses propres filets (40e, 1-2)…

Le PFC recollait très vite au score en deuxième période sur un beau coup franc direct de Julie Soyer des 16 mètres légèrement sur la gauche qui finissait sa course au ras du poteau (47e, 2-2)…
Le match s’avérait équilibré et se décidait sur une superbe ouverture en profondeur de Clarisse Le Bihan pour Lena Petermann, sur le banc au coup d’envoi, qui se présentait devant Pecherman à qui elle ne laisse aucune chance, inscrivant son 6e but de la saison (85e, 2-3)…
Deux minutes plus tard, Petermann se montrait à nouveau décisive en centrant sur la tête de Valérie Gauvin qui marquait de près son deuxième but de l’après-midi (87e, 2-4)…
Et ce n’était pas fini ! Le PFC buvait le calice jusqu’à la lie lorsque Valérie Gauvin, encore elle, y allait de son triplé, confirmant son grand retour en forme (90e+1, 2-5).

Buts : Camille Catala (4e), Julie Soyer (47e) / Valérie Gauvin (27e, 87e, 90e+1), Anouk Dekker (40e), Lena Petermann (85e).

Spectateurs : 879

——————————–

SOYAUX  00  DIJON

Un match nul et vierge qui, finalement, ne constitue pas une si mauvaise affaire pour les deux équipes… Les Charentaises alignent leur sixième match (sur sept) sans défaite, et le DFCO son troisième nul de rang, ceux-ci succédant à quatre défaites. Soyaux profite des faux-pas de Guingamp et du PFC en mettant ces deux équipes à respectivement un et deux points, et en revenant à deux e Bordeaux, une semaine avant de s’y rendre pour un derby qui promet…
Dijon reste relégable, mais à désormais deux points d’avance sur Metz et revient à trois longueurs du premier non relégable, l’OM… La semaine prochaine, les Bourguignonnes recevront Reims et, cette fois, il faudra enfin gagner !

Spectateurs : 469

———————————-

GUINGAMP  0 – 1  FLEURY

Confirmation, malheureusement pour elles, que les Guingampaises sont plus à l’aise cette saison à l’extérieur (deux victoires) qu’à domicile où elles ont subi ce week-end leur 3e défaite consécutive… La faute à une équipe de Fleury qui, après avoir subi logiquement la loi des meilleures équipes au cours d’un calendrier infernal (Bordeaux, Montpellier, Lyon, PSG), a véritablement commencé son championnat, alignant en Bretagne son deuxième succès à l’extérieur de suite, après celui glané à Reims, déjà sur le même score…
Les Floriacumoises ouvrirent très vite le score grâce à Daphné Corboz qui, de 25 mètres, trompait Solène Durand (5e, 0-1)… Un petit but suffit donc au bonheur  du FCF 91 qui fait une très bonne opération au classement, s’éloignant de la zone de relégation, laissée quatre points derrière avant de recevoir l’OM… Rien de catastrophique pour l’EAG qui reste 6e au classement, mais rate une belle occasion d’assurer presque son maintien, puisqu’une victoire l’aurait placé neuf points plus haut que la 11e place. Et si Guingamp est meilleur à l’extérieur qu’à domicile, pas sûr que cela puisse se vérifier la semaine prochaine, puisque cette fois c’est au PSG que l’EAG se rendra…

Buts : Daphné Corboz (5e)

Spectateurs : 400

———————-

LYON  4 – 0  BORDEAUX

Après leur très surprenant match nul à Dijon (0-0) qui leur avait coûté la perte de la première place au classement, l’OL, ne pouvait pas ne pas remettre les pendules à l’heure en cet après-midi d’octobre. Et comme prévu, les Lyonnaises entamaient le match pied au plancher. Après plusieurs situations chaudes devant le but adverse, elles ouvraient le score sur une situation classique pour elles : un corner tiré de la gauche repris de la tête par Amandine Henry (17e, 1-0)…
Bordeaux ne renonçait pas à essayer de produire du jeu, mais craquait en toute fin de période. Sur un centre d’Alex Greenwood, Eugénie Le Sommer propulsait le ballon sur la transversale d’Erin Nayler. Le ballon revenait sur Ada Hegerberg qui, de près, concluait, marquant son 9e but de la saison (44e, 2-0)…
Dans la minute suivante, Dzsenifer Marozsan servait intelligemment dans la surface Nikita Parris qui frappait au premier poteau (45e, 3-0)…
La deuxième période était largement dominée par les Lyonnaises qui devaient cependant attendre longtemps avant de retrouver le chemin des filets. Un excellent centre de la gauche de Greenwood fort devant le but était manqué par Marozsan, mais repris juste derrière par l’internationale néerlandaise Shanice Van de Sanden, entrée en jeu quelques minutes auparavant (80e, 4-0)…
Lyon s’est donc rassuré et se rendra en pleine confiance à Montpellier la semaine prochaine, avant le grand choc contre le PSG le 16 novembre. Bordeaux reste 4e, mais désormais à quatre longueurs de Montpellier et du podium, objectif avoué du club girondin. Le derby samedi prochain face à Soyaux revêt du coup une importance accrue…

Buts : Amandine Henry (17e), Ada Hegerberg (44e), Nikita Parris (45), Shanice van de Sanden (80e).

Spectateurs :

———————–

Dimanche 27 octobre

OM  0 – 5  PSG

Lire ici le compte rendu.

Buts : Marie-Antoinette Katoto (13e et 36e), Eve Périsset (26e), Grace Geyoro (55e), Nadia Nadim s.p. (69e).

Spectateurs : 800

————–

Crédits photo : @D1Arkema

 

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de Philippe Serve


Supporter de l'OM depuis sa finale victorieuse en Coupe de France en 1969. Tombé amoureux du foot féminin, un peu d'abord en 2007 et 2008, définitivement en 2011. Ai suivi pendant 4 ans au plus près l'OM féminin via mon site Olympiennes et Marseillaises. Assume complètement d'être supporter à la fois de l'OM ET de l'OGCN, club de ma ville natale ! Informe au quotidien sur tout le foot féminin, mais aussi sur l'actualité la plus diverse via mon compte perso Twitter @Olympiennes
Article lu 361 fois, écrit le par Philippe Serve Cet article a été posté dans Compte-rendu, Féminines et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.