OM-GdB : à deux doigts du maintien…

Au bout de l’ennui et dans un climat extrêmement tendu, les deux équipes se sont séparées sur un match nul. Marseille n’est plus qu’à deux points du maintien. Il reste donc cinq journées pour les glaner…


N




Mandanda


Mendy


Nkoulou


Rekik


Manquillo


Isla


Silva


Thauvin


Cabella


Sarr


Fletcher


MVP

Mandanda 5/6 ★★★★★☆ 

Jamais mis en danger durant la partie, il n’aura effectué aucun arrêt. Quelques sorties intéressantes et rassurantes pour sa défense et toujours très propre dans ses prises de balle.

Alors pourquoi en faire le meilleur joueur ?

Sans doute parce qu’il est l’auteur d’une année pleine et constante, qu’il aura sauvé les meubles à plusieurs reprises et très souvent maintenu l’équipe, la tête hors de l’eau. Le portier marseillais sera très difficile à remplacer la saison prochaine et à n’en pas douter, il manquera à tous les supporteurs.

Où en serait l’OM aujourd’hui sans son portier international ? Il vaut mieux ne pas y penser.

De ce fait, il mérite un hommage digne de ce nom. Merci Steve.

5

 

Le boulet

Le club 0/6 ☆☆☆☆☆☆ 

Président, dirigeants, entraîneur et joueurs… tous nous font honte aujourd’hui ! L’OM est devenu la risée de la ligue 1…

En outre, Margarita Louis-Dreyfus ne semble pas prendre conscience de la gravité de la situation et préfère maintenir l’équipe dirigeante en place dans une perspective de calcul politique, plutôt que de tenter de redonner un élan positif afin de mieux finir la saison. Il conviendrait de se poser les bonnes questions pour le bien de l’institution marseillaise avant qu’il ne soit trop tard !

De son côté, Vincent Labrune joue à cache-cache, à défaut d’assumer ses responsabilités. Il est arrivé au stade hier dans une voiture banalisée, escorté par un cortège de policiers.

En fin de la rencontre, plutôt que de se rendre au vestiaire et mettre la pression sur son groupe et son entraineur,  il a préféré organiser une partie… de billard.

Tout simplement impensable, mais finalement assez peu surprenant tant il semble se moquer des supporters depuis bien longtemps…

Michel quant à lui, s’accroche à son poste comme une sangsue alors qu’il n’a même pas gagné 26% des rencontres ! Que dire à propos de ses choix d’équipe dimanche, préférant aligner Fletcher à la place de notre meilleur buteur, Silva plutôt que Romao ou encore Sarr à la place de Nkoudou ? C’est proprement surréaliste !

On peut tout à fait comprendre qu’un entraineur cherche des solutions, cependant, ce n’est pas en faisant jouer les « placardisés » qu’on obtient des résultats. Si Cet homme voulait se faire licencier, il ne s’y prendrait pas autrement. C’est la seule explication logique à ses décisions clownesques.

3

Quant aux joueurs tétanisés à domicile, sans aucune idée de jeu, il est difficile de leurs reprocher une quelconque tricherie. Il n’y a pas de talent, pas suffisants de leaders et bien trop de joueurs prêtés pour former un vrai noyau fiable et solide. Ils se battent dans le vent, ils tentent, mais sans génie ni jeu collectif, il est presque impossible d’obtenir des résultats.  Pour preuve, cela fait neufs matchs que l’OM n’a plus gagné, soit depuis plus de deux mois.


Le groupe

Mendy 2/6 ★★☆☆☆☆ 

De retour  dans le onze de départ après sa blessure aux ischios, on ne peut pas vraiment dire qu’il a brillé, tant il est apparu hors de forme en seconde période certainement en raison d’un manque de rythme. Défensivement plutôt correct – même s’il aurait pu être coupable sur certaines pertes de balles – il a tenté d’apporter offensivement, mais a trop voulu en faire avec des dribbles très risqués ou des accélérations latérales vouées à l’échec.  On attendait que cette année soit une confirmation pour ce jeune joueur, c’est loupé.

6

Manquillo 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Plutôt discret, il n’a pas commis de grosses erreurs, mais s’est montré trop discret offensivement. Au retour des vestiaires, il a déclenché une belle frappe qui prenait la direction du but avant d’être déviée par le poteau. Un match moyen pour le jeune espagnol.

Rekik 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Enrhumé par Ounas sur un coup du sombrero, il aurait pu coûter un but en première période. Sanctionné par un carton jaune, il est malgré tout resté concentré dans sa partie en faisant attention à son placement et en coupant quelques bons centres adverses. Précieux dans le domaine aérien, il s’est globalement acquitté d’un match honorable.

Nkoulou 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Très peu en vue durant la partie, ce qui est généralement positif pour un défenseur, il a quand même trouvé le moyen d’être averti après la pause ! Cette erreur lui coute ainsi sa participation à la demi-finale de Coupe de France, puisqu’il sera suspendu.

8

Isla 1/6 ★☆☆☆☆☆ 

On l’a forcé à jouer, dixit Michel. Excellente idée de ce dernier, puisqu’en en plus de se montrer peu à son avantage, le chilien a été obligé de sortir avant même la reprise du second acte (remplacé par Romao). Victime de douleurs récurrentes aux adducteurs, son absence risque d’être préjudiciable dans les semaines à venir avec l’indisponibilité simultanée de Lassant Diarra…

Silva 1/6 ★☆☆☆☆☆ 

Silva a fait du Silva : lenteur, perte de balles, en difficulté physiquement… À noter tout de même quelques belles transversales bien senties, mais sans projection en avant, cela n’apporte rien au jeu.

Au bout du compte, encore une bien pâle copie du brésilien qui n’a de brésilien que la nationalité et qui, de surcroît, est sorti blessé au profit de Batshuayi.

Thauvin 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Quand Alessandrini n’est pas là, Thauvin prend sa place.

Faux frère jumeau du natif des Charteux, il s’essaye à autant de dribbles, court aussi vite et longtemps et presse tant qu’il peut… avec le même manque d’efficacité dans ses gestes. Effrayant. Pour autant, il aurait pu se montrer décisif : en début de match lorsqu’il a adressé un centre parfait à Sarr dont la frappe fut malheureusement détournée par Prior ou encore à la trente-et-unième minute avec un tir détourné difficilement par le portier bordelais.

Il a cédé sa place à Nkoudou en deuxième période.

7

Cabella 1/6 ★☆☆☆☆☆ 

Il occupe un poste où on attend de lui qu’il fasse jouer ses équipiers et accélère le jeu. Malheureusement, l’ancien Montpelliérain nous laisse sur notre faim en dépit d’une évidente volonté certaine de bien faire.

Trop de pertes de balles, trop de dribles inutiles pour tenter de faire la différence seul…  Il gagnerait à simplifier son jeu afin d’être plus efficace.

Sarr 2/6 ★★☆☆☆☆ 

. Titulaire surprise, il n’avait plus débuté un match depuis près de deux mois. Premier à se mettre en évidence en tout début de partie, il a comme nombre de ses partenaires, trop cherché à faire la différence individuellement, s’entêtant à vouloir déborder le long de la ligne au lieu de trouver des relais. Il a par ailleurs, gâché une occasion de but en seconde période en poussant trop loin son ballon alors que trois coéquipiers étaient seuls dans la surface de réparation adverse.

Il aura cependant été l’un des rares joueurs à apporter un peu de percussion.

2

Fletcher 1/6 ★☆☆☆☆☆ 

. C’est simple, il a joué six matchs cette année avec l’OM pour aucune victoire. Premier à critiquer la mentalité de ses partenaires français, il ferait mieux d’analyser ses propres prestations, très insuffisantes et  limitées sur le plan technique.

Auteur de deux têtes au-dessus du but bordelais, il a traversé cette rencontre comme une âme en peine et n’a rien apporté au jeu. Et dire que notre meilleur buteur était sur le banc de touche…


Les remplaçants

Romao
Ni bon ni mauvais, il a apporté un peu plus de physique en milieu de terrain, mais sans peser offensivement. On aurait aimé le voir à la place d’Isla qui jouait sur une jambe…

Nkoudou
Rentré en jeu pour les trente dernières minutes, il a tenté d’apporter sa vitesse et sa percussion devant… Sans succès face à la défense girondine.
C’est malheureux à dire, mais on aura certainement besoin de ce joueur pour les derniers matchs de la saison.

8

Batshuayi
Deuxième match d’affilée en qualité de remplaçant, sans que l’on sache vraiment pourquoi. Comment Michel peut-il se passer de son meilleur buteur alors que l’OM a besoin d’engranger des points et de sortir au plus de cette situation dangereuse ?

Le jeune avant-centre belge n’a pas brillé ces derniers temps, c’est un fait, toutefois, il serait beaucoup plus utile pour l’équipe que son homologue écossais.


L'environnement

L'adversaire 2/6 ★★☆☆☆☆ 

Les bordelais étaient venus chercher un point pour assurer le maintien : mission accomplie. Cependant, beaucoup de pauvreté dans leur jeu à l’instar de l’OM, ce qui explique aujourd’hui leur douzième place au classement. Il n’y a pas grand-chose d’autre à dire au sujet de cette équipe venue au vélodrome pour refuser le jeu et qui, avec un peu plus d’ambition, aurait pu réussir un parfait hold-up.

L'arbitre 4/6 ★★★★☆☆ 

L’arbitre Frank Schneider a réalisé une bonne prestation, n’hésitant pas à sanctionner les vilaines fautes lorsqu’il le fallait, le tout dans un contexte difficile. Bravo, Monsieur l’arbitre !

4

Supporters 0/5 ☆☆☆☆☆ 

Il m’est difficile d attribuer une note aux supporters. On attendait des signes de protestations et ce fut le cas : bombes agricoles à tout va, banderoles très agressives adressées à la direction (et par moment, à la limite du supportable), chants anti-Labrune à gogo parfois bien sentis, parfois contestables, tentative d’envahissement de terrain en fin de match, etc…

On attendait une révolte, oui mais peut-être quelque chose de plus constructif que ça, comme un boycott total ou un silence de cathédrale, une manifestation massive et pacifique devant le Centre Robert Louis-Dreyfus…9

Tout ça ressemble à un splendide coup d’épée dans l’eau qui agite les médias sans rien changer à la donne. Résultat des courses : les deux dernières journées à domicile risquent de se jouer à huit-clos.

Le match en chiffres

Plutôt que d’écrire pour écrire, les statistiques de ce match résumeront parfaitement la soirée vécue par les spectateurs.

1

À tous les supporters marseillais : « Vivement la fin de saison et allez l’OM ! »

 

Vous avez apprécié l'article ? Partagez-le...
avatar

A propos de jeanfred


Footeux du dimanche pour la gagne et la troisième mi-temps, mais aussi passionné de l'OM au quotidien, il trempe sa plume dans le vitriol des stats et fait saigner WordPress pratiquement sans assistance. Le plus tendre de tous et donc le plus féroce aussi ! Plutôt aboyant que mordant.
Article lu 1257 fois, écrit le par jeanfred Cet article a été posté dans Compte-rendu et taggé , , . Sauvegarder le lien.

Les commentaires sont clos.